Motocross EMX 250 - Arco di Trento

Mike Roose : “Un rêve qui se réalise”

Mike Roose : “Un rêve qui se réalise”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce week-end à Arco di Trento, Mike Roose disputait sa première épreuve européenne. Une expérience hors du commun et un rêve qui se réalise pour notre compatriote qui a tout à apprendre sur un championnat EMX 250 particulièrement relevé. Avec plus de 80 candidats, les places derrière la grille de départ son chères….

“A la fin de la saison passée, on a décidé d’essayer une saison en championnat d’Europe. Durant l’hiver, j’ai beaucoup travaillé avec Michaël Besonhé. J’ai fait énormément de physique mais j’ai aussi roulé davantage à moto que ce que je ne le faisais les autres années”, confie-t-il. “Malheureusement, j’ai dû arrêter deux semaines suite à une chute sur l’épreuve d’ouverture du championnat FMB à Moerbeke. Cela a été un peu difficile de me retrouver sans pouvoir rouler et arriver ici sur ma première épreuve de championnat d’Europe sans avoir pu m’entraîner comme je le voulais.”

“Je suis arrivé ici sans trop savoir à quoi m’attendre”, poursuit le pilote E-MX Racing. “J’ai été versé dans le groupe 2. Nous étions un quarantaine dans chaque groupe et je réalise le 36ème temps, à 2 secondes de la qualification. C’est très serré ! Je me suis donc retrouvé en “Last chance”. Je savais que ce serait compliqué car tout le monde joue le tout pour le tout pour se qualifier. Ils ne reprennent que les 4 premiers. Je suis bien sorti de la grille mais je me suis fait renfermer en bout de ligne droite et je suis finalement parti au-delà de la 20ème place. J’ai de suite compris que la qualif ne serait pas pour ce week-end. J’ai donc roulé à 100% mais sans prendre de risque inutile. La saison est longue, il eut été dommage se blesser à la première course. Je termine 28ème mais content malgré tout de ma manche car j’étais assez à l’aise sur le circuit, malgré que cela n’ait rien à voir avec les circuits sur lesquels on a l’habitude de rouler.”

“C’est sûr, il me manque un petit quelque chose actuellement mais on va travailler là-dessus dans les semaines qui viennent avec Michaël Besonhé. Je pense que la qualification est possible. La prochaine course, c’est déjà ce week-end à Valkenswaard. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont rendu ma participation à ce championnat d’Europe possible : E-MX Racing, mon père, Olivier, Michaël, Bryan, ma copine, tout mon entourage,… C’est vraiment un rêve qui se réalise pour moi. Rien que de participer à ce championnat, c’est déjà énorme !”

 

Photo : Loïc Lassence

Vos commentaires