Motocross MXGP

Un nouveau départ pour Damon Graulus

Un nouveau départ pour Damon Graulus
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La fermeture du team 24MX Honda pour lequel il a roulé ces deux dernières saisons n’est évidemment pas une surprise pour Damon Graulus. A 23 ans, le talentueux ancien champion de Belgique, de France et de Hollande MX2 s’apprête à se lancer un nouveau challenge.

“Dès la saison terminée, je savais que j’étais dans une situation très délicate”, explique Graulus dont la saison en demi-teinte n’était pas suffisante pour lui ouvrir de réelles opportunités, en particulier dans le contexte actuel où plusieurs tops sont encore sans guidon. “Je savais que mon futur était plus incertain que jamais. Toute l’année, j’ai dû me battre dans des conditions difficile et j’ai finalement été peu récompensé de tous les efforts et les sacrifices que j’ai faits. Dès septembre, j’en avais assez du motocross. Il était clair pour moi que je ne voulais plus disputer le championnat MXGP. Je ne savais même pas si je voulais vraiment continuer à rouler à moto.”

Heureusement, quelques stages de fin de saison donnés en France ont permis à Graulus de retrouver le goût de la moto. “J’ai pris la 125cc d’un des stagiaires pour quelques tours et je me suis rendu compte que je pouvais encore prendre du plaisir au guidon”, poursuit-il. “Pour moi, cela reste le plus beau sport au monde. Celui pour lequel j’ai toujours tout fait jusqu’à présent. Beaucoup de personnes ont tenté de me dissuader lorsque j’ai annoncé autour de moi que je comptais mettre un terme à ma carrière en GP. C’est vrai, je suis jeune, je suis encore certainement capable de beaucoup de choses mais rouler années après années en GP sans jamais rien gagner, ce n’est pas tenable.

L’an prochain, on devrait voir Damon Graulus rouler sur le championnat de France Elite mais aussi en Belgique et en Hollande. Un programme “local” que notre compatriote entend combiner avec un nouveau challenge professionnel. “Je vais travailler comme coach dans le nouveau centre sportif ouvert par Ricky Nijs”, se réjouit-il. “J’ai toujours, au contraire de certains pilotes, aimé la préparation physique. Transmettre mes connaissances en la matière à d’autres sportifs afin de les aider à atteindre leurs objectifs me plaît vraiment. Je crois aussi que je pourrai trouver un bon équilibre entre ce nouveau job et mon programme sportif. Je suis en tout cas impatient !”

Vos commentaires