Rétrospective AMPL 2007|Hubin et Hella se partagent les titres Inters

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cette année encore quelque 620 licences ont été distribuées sans oublier les licenciés d’un jour dont il a parfois fallu refuser l’inscription vu le nombre de participants. De plus, étant donné les exigences de l’assurance, le nombre de participants est limité au départ ce qui a parfois posé quelques problèmes.

D’une part ce nombre important de pilotes au départ est bien accueilli par le trésorier du club mais d’autre part les organisateurs éprouvent quelquefois des difficultés pour le parking . De plus cette saison pas moins de 12 courses étaient au programme (24 manches) ce qui occasionne souvent des retards dans l’horaire pourtant déjà très serré (nécessité d’arrosage, nécessité de remettre le circuit en état…) et à plusieurs reprises il était plus de 19 heures lorsque le dernier pilote franchissait la ligne d’arrivée.

Au menu de cette saison, un championnat de printemps qui a débuté le 25 mars à Grandvoir et s’est déroulé sur 7 épreuves avec une finale à Kopstal et le championnat AMPL disputé sur 15 manches avec la finale très indécise le 23 septembre à Moircy.
Cette année, les clubs ont accompli un réel effort pour améliorer la sécurité des pilotes et contrairement à la saison écoulée aucun accident grave n’a été à déplorer. Voilà encore une année de grand cru avec des courses souvent très animées.

Premier titre AMPL pour Eric Hubin, champion MX2 devant Yoan Hella.


De futurs champions chez les écolages

Pas de compétition officielle chez les moins de 14 ans néanmoins on ne peut interdire aux participants de se dépasser et il faut bien dire qu’il existe une certaine volonté chez les jeunes de se distinguer d’autant plus que les parents sont toujours derrière pour les encourager.

Dans le groupe des 50 cc, on retiendra les performances de la jeune Amandine Verstappen (8 ans)qui a fait souvent la nique à tous les garçons puisque dans les épreuves du printemps elle décroche 8 bouquets et c’est surtout dans le second semestre qu’elle va récolter le plus de premières places avec 28 succès, une seconde place et un abandon…(464 points sur 480 soit 96,5%)Lors du premier trimestre, Quentin Delbrassinne, meilleur élève la saison écoulée devant Amandine, doit se contenter cette fois du second siège avec pourtant 4 premières places (il s’alignera en 65 cc dans les épreuves suivantes et la seconde place reviendra cette fois à Tanguy Gabriel mais avec 142 points de moins.

Dans le groupe des 65 cc, pas moins de 6 vainqueurs différents lors du premier trimestre et le bouquet final revient à François Corman avec 5 premières places et un total de 461 points sur 480 (96,5 %). Maxime Biasia classé 2e dans le premier challenge prendra sa revanche dans le second semestre en décrochant 17 premières places et de plus il a le mérite de terminer toutes les courses dans le top 3. Son principal adversaire sera Boris Mazzoni avec 10 succès et 16 secondes places et de plus, ce jeune pilote va aussi s’attribuer le titre de champion de Wallonie.

Dans le groupe des 85 moins de 13 ans, 45 licenciés participeront à la plupart des épreuves. Terminant 2e la saison écoulée, Dietger Damiaens sera imbattable cette saison et lors du premier trimestre, il engrange 9 victoires sur les 13 et le premier accessit revient à Antoine Volral qui a décroché 2 premières places.
Dans le second challenge, Ludovic Brevers, bien parti sur les traces de papa Laurent, s’impose à 8 reprises à l’issue des 10 premières manches puis il va s’aligner avec les plus de 13 ans ce qui permet au Français Clément Authelet, de prendre le relais et à 10 reprises celui-ci se retrouve sur la 1e marche du podium sans oublier 7 secondes places ce qui lui permet d’enlever le titre. Grà¢ce à sa régularité (il va chaque fois terminer au moins dans le top 10 et retourne avec 2 bouquets) Corentin Touchèque se retrouve à la seconde place.

L’allure est beaucoup plus rapide chez les 85 plus de 13 ans, et c’est la régularité qui donne le titre à Marco Hermann dans le premier championnat puisqu’il ne compte aucune victoire et seulement une seconde place. C’est aussi grà¢ce à sa régularité que Donavan Marcolongo se retrouve sur la seconde marche car dans son escarcelle aucun succès ni aucune seconde place. La seconde partie de la saison est dominée par Kevin Banckaert intraitable dans 22 manches et 5 fois il décroche la médaille d’argent. Dans les 30 manches il va engranger des points et terminera ce championnat avec 180 points d’avance sur le Français Léo Boulanger qui avait été champion la saison écoulée dans le groupe des moins de 13 ans.

Amandinne Verstappen a été intouchable chez les Automatiques 50cc. L’homme à battre chez les 85cc A : Kevin Banckaert. Steve Baoo, souvent dans le top-10 des Ecolages 65cc.

Débutants

Dans le groupe MX2 pas moins de 70 licenciés mais heureusement ils ne sont pas venus tous les dimanches ce qui aurait exigé des épreuves éliminatoires. Le championnat de printemps est très animé puisque sur les 13 épreuves on compte 7 vainqueurs différents mais le pompon revient à Thierrry Ramelot avec 6 victoires devant Andy Jadoul qui est retourné avec 2 bouquets.

Dans le second championnat et bien que n’ayant pas été champion, on peut dire que Pierrot Slegers était de loin le meilleur comme en témoigne son palmarès : les 2 premières courses du championnat il s’aligne encore avec les 85 puis il se mesure aux débutants et décroche 15 victoires malheureusement victime d’une chute lors d’une épreuve dans une autre fédération il ne peut terminer la saison. Frédéric Kaye sera alors proclamé champion avec 5 victoires et il précède Florian Touchèque qui a décroché 4 bouquets.

Chez les quarts de litres, Geoffrey Pancheri est proclamé champion du printemps avec 8 victoires devant Raphaël Clément qui s’impose à deux reprises et accède 7 fois sur la seconde marche du podium. Dans le second championnat la lutte est très serrée et il faudra attendre les derniers tours pour connaître le champion et c’est avec 2 points d’avance seulement que Bruno Mallick, un pilote français, l’emporte devant Geoffrey Califice. A noter que ce championnat a été disputé avec 7 victoires pour G. Califice, 5 pour B. Mallick, F. Boros et Ph. Corman. A noter que dans ce challenge, pas moins de 65 pilotes ont décroché des points mais cela varie entre 4 et 896…

Juniors

Brillante performance pour Gérard Renaud qui a certainement le plus beau palmarès de la saison. En 2006 en attendant ses 15 ans, il enlève le titre chez les 85 et cette année il peut enfin s’aligner avec les aînés. Il domine le premier championnat en s’imposant à 9 reprises sur les 12 manches du challenge du printemps et continuant sur sa lancée il va encore entrer par la grande porte chez les seniors et enlève déjà le titre dans cette catégorie avec 12 victoires. Bien que n’ayant pas décroché de bouquet, Andy Hermann est récompensé de sa régularité puisqu’il récolte des poins dans toutes les manches.

Blessé lors du premier championnat, Quentin Wester va dominer le second en s’imposant à 13 reprises avec le mérite d’emmagasiner des points dans toutes les manches. Vice-champion la saison écoulée chez les débutants, Jérémy Jacquemin se retrouve de nouveau sur la seconde marche du podium après avoir remporté 7 victoires et 4 secondes places.

Dans la catégorie MX1, Olivier Babic malgré deux abandons accède sur la première marche du podium avec à son actif 5 victoires. Il précède de 7 points seulement, Christophe Matoul qui s’impose à 2 reprises mais a décroché des points dans toutes les manches.
Le 2e championnat aura été très disputé et 7 pilotes ont décroché des bouquets. Avec 4 victoires et 6 seconds fauteuils, Sébastien Henriche déjà champion junior 2006, décroche son second titre grà¢ce aussi à sa régularité puisqu’il engrange des points dans les 30 manches du challenge. Malgré quelques abandons, notre vétéran Thierry Planchon, se retrouve en 2e position devant Romuald Delbrassinne 6 fois vainqueur mais souvent malchanceux avec notamment 3 abandons.

Seniors

Dans le groupe MX2, pas de problème pour Johan Goffard qui s’impose à 10 reprises lors des 13 manches du championnat et complète son brillant palmarès avec 2 victoires et une 4e place…La seconde marche du podium revient à Tony Touchèque qui a aussi le mérite de glaner des points dans les 13 manches mais il ne pourra s’emparer d’un bouquet Comme déjà signalé, Renaud Gérard sera le roi du second challenge après avoir déjà enlevé le titre chez les juniors dans le premier championnat. Longtemps en lutte avec Renaud, Joachim Fraselle accède 8 fois sur le podium mais ses chutes à Mellier et Durler lui feront peut-être perdre sa première place.

Départ des Seniors MX1 lors de la finale du championnat 2007 à Moircy.

Chez les quarts de litres, le début du championnat de printemps est très disputé entre Tony Lefebvre et Alain Donvil qui se partagent les victoires mais Donvil va se blesser à Haid et on ne le reverra plus. Débarassé de cet adversaire, Tony Lefebvre ne prend plus de risques et s’attribue le titre devant Jérémy Paquet qui a décroché une médaille d’or et 4 médailles d’argent.

Gary Wirtz sera le roi du second championnat avec 15 victoires mais pourtant ce pilote devra abandonner à 5 reprises. Avec 4 bouquets et 5 seconds sièges, Vincent Jordant s’attribue le premier accessit tout comme la saison dernière mais c’était dans la catégorie des juniors.

Inters B

La catégorie peut-être la moins suivie car ces courageux pilotes sont toujours noyés parmi les vedettes de la catégorie A et souvent ils doivent céder le passage à l’élite qui ne manque pas de les inviter à leur laisser le passage. Malheureusement ces pilotes se découragent souvent si bien qu’en fin de saison le peloton de ce groupe était clairsemé. Le titre revient à Sébastien Dubois vainqueur à 6 reprises et qui s’était classé 4e la saison écoulée chez les seniors. Champion senioer 2006, Jérémy Nique s’attribue le second fauteuil avec un point d’avance seulement sur le Français Arnaud Steinbrunn classé 3e la saison écoulée dans cette même catégorie. Dans le second championnat, S. Dubois se retrouve dans la catégorie élite où il se classera à une superbe 5e place. Cette fois J. Nique débarrassé de son adversaire enlève le titre très méritoirement puisqu’il décroche 11 victoires. Pas de chance pour Yoni Holtzeimer, car il va se blesser à mi-parcours alors qu’il comptait déjà 7 victoires.

Dans le groupe MX1, le premier championnat sera très animé également puisque Jérôme Divoy qui totalise 3 victoires et 5 seconds fauteuils décroche le titre avec 3 points de plus que Yoni Holtzeimer qui totalise pourtant 4 victoires et 5 secondes places mais aussi 2 cinquièmes places ce qui n’est pas le cas pour Divoy toujours classé dans le top 4. Divoy renouvelle son succès dans le second championnat de façon plus autoritaire puisqu’il décroche 18 bouquets et 5 secondes places. Arnaud Steinbrunn se retrouve sur le second podium avec 3 médailles d’or et 9 médailles d’argent. Après s’être imposé à 4 reprises en début de championnat, Dimitri Pirot, blessé à Wéris mais aussi retenu par son travail devra se contenter finalement de la 8e place.

Inters A

Déjà double champion en 2007 tant chez les inters MX2 que chez les inters MX1, Filip Van Dijk va encore dominer le premier championnat avec à son palmarès : 7 victoires, 3 seconds sièges et 2 troisièmes places… Vainqueur à 3 reprises et 7 fois seconds, Eric Hubin décroche la médaille d’argent devant Jérôme Martiny. Alors que Van Dijk était de nouveau bien parti pour le second championnat, il va se blesser à Wéris et on ne le reverra plus dans cette catégorie. Eric Hubin (10 victoires), Yoann Hella (5 victoires) et Laurent Lacasse (9 victoires) se partageront les lauriers et après une fin de championnat très indécise, Hubin décroche le titre devant Hella.

Nouvelle domination de Filip Van Dijk dans le premier championnat MX1 et il s’impose à 8 reprises devant Eric Hubin qui ne décroche que deux bouquets. Dans le championnat AMPL très animé par les leaders, on retiendra 11 succès pour le champion Yoann Hella, 10 pour Filip Van Dijk (5 manches avec 0 points suite à des abandons pour chutes et blessures), 7 pour le vice-champion Eric Hubin et 2 pour Manu Hubert aussi blessé en fin de saison. Une ombre au tableau pourtant car dans cette catégorie MX1, 10 pilotes seulement ont terminé la saison tant chez les inters B que les inters A alors qu’ils étaient 16 au début du championnat dans le groupe A et 23 dans le groupe B. Dans la catégorie MX2, la situation est plus inquiétante encore puisque seulement 6 inters B et 9 inters A ont participé à la dernière course alors que certains pilotes s’alignent dans les deux catégories..

Yoan Hella, champion AMPL 2007 chez les Inters MX1. Mickaël Fraikin termine 13ième du championnat des Seniors MX2.

Texte: Marcel Gourmet | Photos: Olivier Evrard

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …