Esneux, une magnifique épreuve

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est ce qu’il faudra retenir de cette première édition de l’enduro d’Esneux, une magnifique épreuve organisée avec sérieux et originalité puisque pour la première fois, nous étions confrontés à une spéciale dite « Xtrem » et artificielle. Quelques sceptiques avant l’épreuve, tous satisfaits après…Guy Wilders et son équipe (composée notamment de Thierry Klutz et Jean-François Goblet) nous l’avaient annoncé, ils voulaient faire mieux que nous à Saint-Hubert. Pari tenu puisque cette toute jeune organisation a pu proposer à la caravane du championnat un beau tracé de 70 km (parfois fort routier, mais nous ne leur en tiendrons pas rigueur…) et deux très belles spéciales, dont la fameuse Xtrem où chacun pouvait y trouver son compte, tant chez les inters que chez les randonneurs.

Saluons également l’investissement du club de Dinant sans qui l’aventure n’aurait pu voir le jour. Club de Dinant qui organisait justement, 4 semaines auparavant, son célèbre enduro mosan. Sur un tracé connu mais toujours aussi varié, nous avons pu une nouvelle fois goà»ter aux joies de la côte de Del Marmol (que l’on passe de mieux en mieux… Progression ? Certainement) et de ses deux splendides spéciales on ne peut plus typées enduro.


Accumuler de l’expérience

Nous avons tous les 3 pu profiter de ces deux très beaux enduros pour parfaire notre technique et poursuivre notre acclimatation à la catégorie reine de l‘enduro belge, les inters. Même si les résultats ne sont pas encore au rendez-vous, nous réalisons quelques temps intéressants en spéciales mais nous accumulons surtout de l’expérience. Que ce soit sur le plan du pilotage ou, et c’est beaucoup plus important que l’on ne pourrait le penser, sur la gestion psychologique d’une épreuve (ça, c’est surtout pour moi… Le comble pour un psychopédagogue).

Cerise sur le gà¢teau, mais ici du point de vue des organisateurs que nous sommes également, l’enduro d’Esneux ravive cette petite compétition implicite entre tous les organisateurs à qui proposera le plus bel enduro de la saison… « Une chose est sà»re les Lidjeux, on vous attend de pied ferme à Saint-Hubert en 2009 !! »

Merci à vous, les organisateurs d’enduro, de faire en sorte que notre sport se pérennise !!

Pour le SL,

Tof

Vos commentaires

Plus d’actu