Motocross MXGP – Dublin | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Treizième épreuve d’un championnat du monde qui en compte quinze, le GP de Dublin se déroulait sur un circuit inconnu et pour le moins surprenant. En MX1, le vainqueur le fut tout autant puisque c’est Tanel Leok, que l’on n’attendait plus vraiment cette saison, qui remporte la première victoire de sa carrière. De Dijcker a démontré sa bonne forme actuelle tandis que Steve Ramon, très volontaire en Irlande, reprend deux petits points à Philippaerts au classement provisoire. En MX2, on a assisté à la victoire surprise de l’Irlandais Zach Osborne en première manche, tandis que Tyla Rattray et Tommy Searle confirment une fois de plus qu’ils sont bien les deux meilleurs pilotes de la catégorie. Tyla compte vingt-sept points d’avance sur Tommy et, tout comme en MX1, rien n’est donc encore joué…

MX1

Tanel Leok célébrait sa première victoire en GP: “J’ai connu une saison difficile, avec cette fracture de l’omoplate, et mes départs ont toujours été laborieux. Aujourd’hui, j’ai effectué deux bons départs et tout s’est très bien passé. En seconde manche, je me trouvais derrière Billy (McKenzie, NDLR) et nous avions adopté un bon rythme jusqu’à ce qu’il commette une faute. Cela m’a permis de prendre la tête. J’ai pu contrôler mais je dois dire que j’étais extrêmement nerveux. J’aurais pu mieux rouler mais j’étais vraiment sur les nerfs. Les copeaux de bois qui recouvraient le circuit me donnaient une sensation désagréable mais bon, je suis parvenu à l’emporter donc je ne vais pas me plaindre.”

Ken De Dycker: “J’ai moins bien roulé en seconde manche qu’en première. Je ne trouvais pas les bonnes trajectoires et je devais me battre avec presque chaque virage. C’était épuisant et j’étais furieux sur moi-même. Tout s’était mieux passé lors de la première manche. Mon pilotage était coulé. J’ai pris les mêmes trajectoires en seconde manche mais elles n’étaient plus les bonnes.”

Steve Ramon: “Reprendre deux points à Philippaerts, ce n’est évidemment pas assez mais le GP d’aujourd’hui était très difficile. En première manche, j’ai effectué un bon départ mais je n’ai pas bien roulé. Philippaerts m’a mis une forte pression et nous nous sommes souvent retrouvés roue contre roue, même si tout est resté très correct entre nous. Les deux derniers GP seront également difficiles. Je compte évidemment sur Lierop et son sable mais je ferai de mon mieux partout.”

Clement Desalle: “En première manche, je suis tombé de ma faute dans le premier tour. Ma roue avant a glissé et, si j’ai pu continuer, je suis toutefois reparti bon dernier. J’ai pu remonter à la quatorzième place. En seconde manche, j’ai à nouveau effectué un bon départ mais Barragan a voulu me dépasser dans un virage et nous sommes tombés tous les deux. Je suis reparti dixième pour terminer neuvième. Je ne comprends pas comment on a pu organiser un GP sur un tel circuit. Rien n’est encore décidé pour l’an prochain en ce qui me concerne.”

MX2

Tyla Rattray: “Zack (Osborne, NDLR) était extrêmement rapide en première manche. Le circuit ne comportait pas encore d’ornières et je savais qu’il ferait le maximum pour au moins remporter une manche. En seconde manche, sa moto a connu des problèmes et la course était terminée en ce qui le concerne. Je me sentais plus à l’aise car des ornières s’étaient formées et j’avais repéré les bonnes trajectoires. Je ne fais pas de pronostics pour Lierop. En effet, à Lommel, je pensais gagner facilement et les choses ne se sont pas déroulées comme je l’avais prévu. On y verra plus clair après Faenza…”

Tommy Searle: “J’ai fait en sorte que mes mauvaises performances du samedi n’aient aucune influence sur la course d’aujourd’hui même si j’aurais pu avoir une meilleure place sur la grille si je l’avais emporté samedi. Compte tenu des circonstances, je pense que j’ai réalisé une bonne course. En première manche, j’ai connu des difficultés du fait que des saletés s’étaient introduites dans mon casque et dans mes lunettes. Je ne pouvais presque plus rien y voir. Les choses se sont arrangées par la suite et j’ai pu rouler plus vite.”

Steven Frossard est monté sur son second podium de la saison: “C’est ce pourquoi j’ai travaillé dur toute l’année. Lors du GP précédent, je voulais déjà terminer sur le podium mais mes départs avaient été mauvais. Aujourd’hui, ce n’était pas évident de dépasser mais je suis toutefois parvenu à terminer troisième. Lierop ne m’inspire guère à cause du sable mais Faenza devrait mieux me convenir et je me battrai pour une victoire de manche.”

Vos commentaires

Plus de motocross