Championnat d’Europe à Riom Es Montagne

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est sur trois superbes spéciales que nous commençons la reconnaissance le mercredi.
La première est une X-Treme courte avec des marches en montée et en descente, des dévers, un pierrier et bien entendu plusieurs troncs d’arbre disposés de différentes manières.
La seconde est une magnifique cross-test assez longue, à la fois technique et rapide.
La troisième est encore une cross-test qui emprunte un terrain de motocross et un bois avec des franchissements.
Le parcours est de 90km avec trois boucles (rouge, verte, jaune) formant un trèfle. On doit le faire deux fois.Le samedi, c’est sous la pluie que nous prenons le départ. La journée s’annonce difficile, à cause des conditions météorologiques, le parcours allait se corser !!!! Effectivement des bouchons se forment à plusieurs reprises devant les franchissements de la liaison. En spéciale, je roulais propre en gardant toujours une marge de sécurité. Je sortais le troisième temps.
Malheureusement, j’accumule les points de pénalité au CH(contrôle horaire), qui se limite à 30mn au championnat d’europe. Je finis donc à 36mn de pénalité, je suis hors-course.

Le dimanche, avec beaucoup d’inquiétude de ma part de retrouver une liaison bien abîmée, je pars néanmoins motivée pour une longue journée!

Dans la première spéciale cross-test, je fais le troisième temps. Dans l’X-Treme, je chute sur un tronc bien glissant et casse ma cocotte d’embrayage, je termine difficilement la spéciale. Je change mon embrayage après avoir finis l’X-treme mais je perds beaucoup de temps.

A mi-parcours, l’organisation nous annonce que nous ne faisons qu’un seul tour, je termine donc ma journée en faisant toujours le 3ème temps en spéciale mais à plus de 30mn de pénalité…

Les conditions extrêmes de cet enduro très difficile physiquement et mentalement m’ont beaucoup apporté. C’est une bonne expérience !!!

Rendez-vous le 25 et 26 Mai pour le championnat de France à AIGUEPERSE. Mais avant cela, j’organise avec Jean-Jacques Bruno un stage d’enduro pour filles au pôle mécanique d’Alès.
Merci à mon père pour son soutien et son assistance, merci aussi à la famille Despontin d’être venue pour moi, Mikael a été un suiveur au top! Enfin, merci à Hugues Dedobbeler pour la préparation de ma moto.

Stéphanie

Vos commentaires

Plus d’actu