Motocross MXGP – Ernée | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

On a eu droit, comme d’habitude, à une superbe organisation à Ernée. Un nombreux public (38.000 spectateurs, selon les organisateurs) était au rendez-vous. Dommage qu’alors que la journée de samedi s’était déroulée sous un temps sec, il ait fallu qu’il pleuve le samedi soir puis, qu’après une nuit sèche, on ait eu droit à une succession d’averses et d’éclaircies lors des épreuves de dimanche.

En MX1, Nagl a remporté le second GP de sa carrière en gagnant les deux manches tandis que Philippaerts, second au classement du jour, est en train de revenir sur Cairoli au classement provisoire. Ce dernier est monté sur la troisième marche du podium à l’énergie tant ses deux manches ont été agitées et l’ont chaque fois obligé à faire le forcing pour remonter sur les pilotes de tête. Quant à Clément Desalle, qui avait réalisé la pole samedi, il aurait sans doute pu monter sur le podium s’il n’avait pas commis ces deux erreurs successives en seconde manche. Nous n’allons cependant pas jeter la pierre à un garçon qui se bat comme un beau diable lors de chaque GP! L’expérience s’acquière plus lentement que le talent… Enfin, pauvre De Dijcker, qui semblait bien parti pour réaliser un podium en seconde manche et qui a dà» abandonner suite à un pose-pied cassé: ‘quand ça ne veut pas, ça ne veut pas’!

En MX2, les pilotes français ont, sans surprise, trusté les premières places avec, en démonstration, un Marvin Musquin impérial. Côté belge, Jà¶el Roelants réalise une belle dixième place tandis que Jeremy Van Horebeek n’a pu faire mieux que dix-huitième, suite à son abandon en première manche.

Rendez-vous dans deux semaines en Allemagne, à Teutschenthal!

MX1

Max Nagl: “C’était génial de remporter mon second GP après Faenza (2008, Ndlr). J’ai adoré ce circuit depuis le début. Il n’y a pas tellement de trajectoires et on peut utiliser la puissance du moteur, ce dont je ne manque pas! Après les qualifications, j’attendais un peu mieux de la part de Desalle quoique, aujourd’hui, j’étais rapide. En première manche, j’ai connu quelques problèmes avec mes roll-off mais, dans la seconde manche, tout s’est parfaitement déroulé. Il y avait un trou énorme entre moi et mon poursuivant”.

David Philippaerts: “Je suis content de ma course parce que j’ai eu deux accrochages en première manche mais j’avais de bonnes trajectoires et j’ai roulé suffisamment bien que pour réaliser un podium. En fait, on a connu deux courses différentes. En première manche, il n’y avait pas beaucoup de trajectoires possibles tandis qu’en seconde manche, c’était plus dur et plus difficile. Max était vraiment très rapide aujourd’hui mais je veux faire en sorte d’être encore plus rapide que lui. Lors des deux derniers GP, nous étions seuls en tête. Il reste encore pas mal de courses à disputer dans ce championnat et des pilotes comme Josh et Desalle auront leur mot à dire. C’était agréable de rouler ici, avec les supporters placés dans une sorte d’amphithéà¢tre. Quand tu sautais, tu voyais tous les visages…”.

Antonio Cairoli: “Je ne me suis pas entraîné durant la semaine et j’avais mal au dos après ma chute à Mallory Park. La semaine dernière, j’avais un peu peur mais les examens n’ont rien révélé de sérieux. J’étais impatient de participer à ce GP, même si je ne me sentais pas à 100%. C’est dommage qu’il ait plu lors de la première manche car c’était vraiment dangereux de dépasser. Il me reste encore à apprendre à piloter une MX1 dans de telles conditions.”

Tanel Leok: “C’était un peu mieux. La première manche était difficile parce que c’était boueux et glissant. Je suis d’ailleurs tombé deux fois. Coppins est tombé devant moi et, comme je ne voyais rien, je l’ai heurté puis c’est Cairoli qui m’a touché à son tour. Pas mal de pilotes ont connu des problèmes à ce moment-là! Mes lunettes étaient sales et c’était difficile de bien se concentrer, même si je n’ai pas voulu les jeter. Ce n’est qu’après une série d’erreurs et une nouvelle chute que je me suis finalement débarrassé de mes lunettes. La seconde course s’est mieux passée mais je ne suis pas bien parti parce que j’ai touché Pichon dans la ligne droite de départ. J’ai alors perdu pas mal de temps. J’ai attaqué dans le premier tour et j’ai dépassé beaucoup de pilotes. J’ai adoré ça car cela fait partie de ma manière de rouler. Cela a été plus difficile de dépasser Josh mais j’y suis finalement arrivé.”

Clément Desalle: ” J’étais bien parti en première manche, mais j’ai vite eu des problèmes avec mes lunettes. J’ai finalement dà» les jeter et ce n’est pas évident de rouler ainsi dans la pluie et la boue. En prenant des trajectoires différentes, j’ai pu terminer quatrième. J’étais déçu. En seconde manche, mon départ n’a pas été des meilleurs, j’étais en sixième ou septième position. J’ai sans doute été trop pressé de résorber mon retard car je suis tombé dès le premier tour, suite à une glissade. J’ai pu assez vite revenir sur Cairoli et Leok mais je suis à nouveau tombé. A ce moment-là, j’étais retombé à la treizième place. Je suis toutefois revenu dans la roue de Philippaerts, pour finir sixième. Décrocher une cinquième position n’est pas mal en soi mais c’est quand même un week-end raté car je suis certain que je pouvais nettement mieux faire.”

Josh Coppins: “J’étais fatigué et sans forces sur la fin. Je continue à avoir le meme problème que lors des derniers GP. Je n’arrive pas à en comprendre la raison parce que l’endurance est normalement mon point fort. Bref, je suis à la peine pour le moment et il faut que je trouve une solution.”

Mickael Pichon: “J’étais ici pour me faire plaisir. Dommage, cette chute au départ de la seconde manche. Le circuit est très technique, ici. J’ai donné tout ce que j’avais et le public m’a bien soutenu.”

Ken De Dijcker (fataliste): “Tout se passait bien jusqu’à ce que la malchance s’en mêle. Mon départ avait été excellent mais, après quinze minutes, mon repose-pied s’est brisé après un saut et c’était fini pour moi. Mon pilotage était bon, souple, et je ne devais même pas forcer pour être rapide. C’est vraiment dommage mais, bon, il n’y a plus qu’à se dire que cela ira mieux lors des prochains GP.”

Manuel Priem: “Samedi, c’était la galère; je ne me sentais pas bien, comme aujourd’hui, d’ailleurs. Je ne sais pas ce que j’ai. Je suis fatigué. Les qualifications ont été désastreuses et, aujourd’hui, mes deux manches étaient identiques. Mes départs étaient moyens et je suis parvenu à remonter. Mes résultats semblent satisfaire Aprilia: onzième à chaque manche et neuvième au classement final.”


MX2

Marvin Musquin: “La pluie avait rendu le circuit difficile mais je suis parvenu à réaliser le holeshot et, ensuite, je suis resté concentré. Après, les choses ont été faciles, même s’il n’y avait qu’une ou deux trajectoires. Je suis content de ma moto. Mes suspensions étaient parfaitement réglées et je suis en bonne condition physique. Arriver ici avec la plaque rouge m’avait mis en confiance!”

Loic Larrieu: “C’est un superbe résultat pour moi (troisième, Ndlr) et une étape importante dans ma saison. Les départs étaient très importants aujourd’hui, en ce qui me concerne, et je pense que la seconde manche était plus dure que la première. J’ai appris une bonne leçon aujourd’hui et c’est qu’il est capital de partir avec les leaders afin de trouver immédiatement le bon rythme. J’ai pu réalisé quelques bons tours, même si j’étais fatigué vers la fin à cause des conditions de course. C’est vraiment un jour mémorable. Et, en plus, réaliser cela devant ses supporters, c’est fantastique. Ce podium était vraiment une agréable surprise!”

Davide Guarneri: “La première manche était pénible parce qu’il avait plu très fort juste avant. J’ai realisé un mauvais depart, puis j’ai essayé de dépasser quelques pilotes mais j’ai dà» enlever mes lunettes puis repasser au stand pour en prendre d’autres. Je suis remonté douzième mais j’ai glissé à nouveau à deux tours de la fin. Le circuit était vraiment bizarre: il y avait une seule trajectoire. Il était impossible de rouler ailleurs. En seconde manche, je suis allé à l’extérieur de la grille et j’ai réalisé un nettement meilleur départ. J’étais troisième mais j’étais un peu nerveux lors des trois premiers tours. J’ai ensuite poussé pour dépasser Roczen mais j’ai immédiatement commis quelques erreurs qui ont failli me faire tomber. J’ai alors decidé de ne plus prendre de risques et d’assurer ma troisième place.”

Nicolas Aubin: “Ce fut une autre semaine difficile, avec des mauvais départs. La vitesse était bonne mais pas vraiment les résultats. Mon épaule ne me faisait pas trop souffrir. Il n’y avait qu’une seule ligne dans chaque virage. Sans réaliser le holeshot, c’était pratiquement impossible de gagner ou de faire un podium.”

Jà¶el Roelants: “Cela allait de mieux en mieux au fur et à mesure que le week-end avançait. Je suis content d’être revenu sur la bonne voie. Mes trajectoires étaient un peu meilleures et j’ai pu à nouveau rouler à l’avant. Je ne pense pas qu’Aubin et les autres étaient plus rapides que moi. Le résultat n’est pas encore extraordinaire mais je sens que ça va dans le bon sens.”

Rui Goncalves (s’est blessé à l’épaule le samedi, Ndlr):”Hier, j’ai été percuté par Frossard et, aujourd’hui, un autre pilote m’a roulé dessus. J’ai maintenant deux semaines pour me remettre. Ce sont des choses qui arrivent en course et j’ai l’intention de venir en Allemagne avec la forme d’un vainqueur potentiel.”

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    La saison AMPL 2021 s’est ouverte ce week-end Wéris. Elle devait se poursuivre dès le week-end prochain avec l’épreuve de Bertrix. Malheureusement, pour répondre à la demande de la commune, …
  • Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker avait récemment fait savoir qu’il espérait pouvoir rouler à Lommel au guidon d’une machine 2-temps. Il semble que Keeno, grand amoureux des machines 2-temps, ait trouvé chaussure …
  • MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    Les 4 et 5 septembre prochains, le championnat MXGP sera à Afyon, en Turquie. Infront Moto Racing, le promoteur du championnat, vient d’annoncer ce mardi que la Turquie accueillerait finalement …
  • Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Roan van de Moosdijk a chuté à Loket ce dimanche. Le pilote F&H Racing s’est cassé le scaphoïde. Le Hollandais sera opéré de cette blessure, qui demande a être prise …