Motocross MXGP – Kegums | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Les organisateurs du GP de Kegums n’en étaient pas à leur coup d’essai. Ils avaient déjà organisé par le passé plusieurs GP de side-cars, un GP MX3 ainsi que le championnat du monde pour les juniors. Pas étonnant, dès lors, que l’organisation ait été bien rodée.

En MX1, Cairoli s’est une fois de plus révélé être le plus rapide du peloton tandis que Desalle, ce n’est plus une surprise, s’est révélé être son concurrent le plus coriace en première manche, au point de devancer l’Italien d’un pneu sur la ligne d’arrivée. Juste derrière, on a revu un Coppins des meilleurs jours et un Max Nagl consistant. De Dijcker continue quant à lui à alterner le bon et le moins bon.

Antonio Cairoli signe son 4ème succès de la saison et semble plus que jamais voler vers un premier titre MX1...

En MX2, comme il l’avait annoncé au soir du GP de Teutschenthal, Goncalves a démontré qu’il faudrait encore compter avec lui. Le leader du classement provisoire, Marvin Musquin, n’a pas démérité pour autant puisqu’il termine à égalité de points avec Goncalves. Le troisième sur le podium n’est autre que Gautier Paulin, qui semble revenir en forme.

MX1

Antonio Cairoli: “Il faut encore que j’apprenne à rouler dans le sable quarante minutes sans faiblir. Ceci dit, j’étais en excellente condition et mes trajectoires étaient bonnes. En première manche, je suis parvenu à me rapprocher de Clément, ce qui était bon pour moi et pour le championnat. En seconde manche, je suis parti calmement afin de ne pas commettre d’erreurs. Par la suite, j’ai mis les gaz et j’ai pu remonter. J’ai travaillé dur cet hiver, après ma blessure au genou. Mes premières courses laissaient encore à désirer mais cette fois, à la mi-championnat, je suis redevenu très costaud et je peux me donner à fond jusqu’à la fin.”

Clément Desalle: “Je suis évidemment heureux d’avoir remporté ma première manche en GP mais ce ne fut pas évident car Antonio m’a mis la pression jusque dans le dernier virage. En seconde manche, je suis bien parti et je me suis retrouvé en seconde position. J’ai ensuite pu passer Nagl. J’étais à l’aise en tête mais, après vingt minutes, le cable d’embrayage s’est détaché de sorte que je suis resté sans embrayage les quinze dernières minutes. Cela m’a fait évidemment perdre du temps et des places. Compte tenu de ces circonstances, je suis heureux de ma seconde place.”

Joshua Coppins: “La semaine dernière, en Allemagne, je m’étais rapproché du podium mais je m’étais accroché avec Philippaerts. Ceci était un peu de ma faute mais la malchance avait également eu son rôle à jouer. Aujourd’hui j’ai dépassé David à deux reprises et sans problème. J’ai vraiment apprécié ce GP. Le circuit était excellent, sauf peut-être le départ car je me suis chaque fois retrouvé poussé à l’extérieur.”

Malgré quelques problèmes physiques, Ken De Dycker est monté sur le podium de la seconde manche.

Ken De Dycker: “En première manche, cela n’a pas été du tout. Je me suis retrouvé bloqué suite à une chute. Il n’y avait rien que je puisse faire ; on m’a fait l’intérieur et j’ai accroché la roue arrière. En seconde manche, cela allait nettement mieux et j’ai pu rouler calmement, en essayant de ne pas commettre d’erreur. Cette semaine, on va à nouveau me faire une prise de sang pour voir ce qui se passe. Pendant les trente premières minutes, je n’arrivais plus à respirer.”

Manuel Priem: “Je suis content. C’est mon meilleur résultat avec l’Aprilia. En première manche, je me suis retrouvé huitième mais j’ai commencé à avoir mal aux bras, comme la semaine dernière en Allemagne. Je suis retombé ensuite à la douzième place puis je me suis battu avec les pilotes qui se trouvaient devant moi et je suis parvenu à terminer onzième. En seconde manche, je suis bien parti et j’ai roulé de façon si agressive que j’ai failli tomber plusieurs fois. Je roulais sur un bon rythme car je voyais les pilotes de tête pas loin de moi. Je me suis toutefois rendu compte que j’avais intérêt à rendre la main. En seconde manche, je n’avais par ailleurs plus mal aux bras. Il faut dire que je m’étais fait masser les bras entre les deux manches. Terminer huitième du GP est une très bonne performance en ce qui me concerne.”

MX2

Rui Goncalves: “Excellent week-end en ce qui me concerne. C’était déjà le cas hier. Aujourd’hui je réalise une seconde place puis une première. Je remporte ainsi le premier GP de Lettonie. Le circuit n’était pas vraiment du sable car le sous-sol était dur et lourd. Maintenant, je vais continuer à faire de mon mieux et essayer d’encore gagner quelques GP. Il reste encore quelques circuits qui me conviennent. En plus, j’ai déjà démontré que je savais gagner sur des circuits durs.”

Rui Goncalves, ici avec Stefan Everts, a remporté le premier GP de Lettonie.

Marvin Musquin: “Je n’ai rien perdu au championnat aujourd’hui par rapport à Rui. Le circuit était assez glissant et comportait des ornières et des bosses. J’étais costaud et ma moto marchait bien. Je peux rester confiant. Goncalves est fort dans le sable. J’ai piloté calmement en sachant que je pouvais le suivre. Une seconde place me suffisait dans le contexte du championnat.”

Gautier Paulin: “Je suis content de remonter sur un podium. Cela commençait à me manquer. En seconde manche, je suis parti en tête et cela faisait longtemps que je n’avais plus réalisé un aussi bon premier tour. J’espère que cela va continuer.”

Joël Roelants: “J’ai pu rouler très souplement. Mes suspensions étaient meilleures. Cela aurait encore pu aller mieux car je ne me sentais pas très en forme ce week-end. J’ai été en effet légèrement souffrant durant la semaine. J’espère que cela ira mieux le week-end prochain car, si je peux continuer sur cette voie, ce sera bien pour moi. En première manche, j’ai dà» me débarrasser de mes lunettes car elles étaient humides à l’intérieur et je voyais deux fois les trajectoires! Je suis encore tombé mais je suis parvenu à terminer sixième. En seconde manche, cela a été mieux mais je ne me sentais malgré tout pas trop dans mon assiette. On va se reposer cette semaine et tout rentrera dans l’ordre.”

Dennis Verbruggen signe à nouveau un bon GP en Lettonie.

Dennis Verbruggen: “Cela a été un bon week-end pour moi. Hier, je me sentais vraiment bien et, malgré mon départ raté, je suis parvenu à prendre une belle place sur la grille de départ. Aujourd’hui, en première manche, je suis super bien parti mais j’étais un peu nerveux, ce qui m’a mis un peu à court de respiration. Les premiers tours m’ont dès lors coà»té pas mal d’efforts et je l’ai payé sur la fin. En deuxième manche, les choses se sont passées tout à fait différemment. Mon départ a été moins bon mais je me sentais nettement mieux. Les derniers tours ont été pénibles pour tout le monde, je crois. Il fallait y aller au mental. Je termine donc deux fois dans les dix premiers, ce dont je suis heureux mais j’espère encore faire mieux la prochaine fois, comme on dit…”

Jeremy Van Horebeek: “Dès hier, les choses ont commencé à mal se passer de sorte que j’avais une mauvaise place sur la grille aujourd’hui. En plus, j’ai raté mon départ en première manche. Je suis parvenu toutefois à me faufiler mais quelqu’un m’est rentré dedans latéralement. Je suis tombé et je me suis fait mal à l’épaule et au bras. En seconde manche, j’ai ainsi dà» rouler avec un anti-douleur et mon départ n’a pas été meilleur. J’étais aux environs de la trentième place. Je suis parvenu à trouver mon rythme et j’ai fini à la onzième place. La vitesse y est mais ce n’est vraiment pas ma saison. Depuis l’Espagne, plus rien ne me réussit. Je ne sais pas d’où ça vient. Je crois que l’équipe me teste un peu mais je continuerai à me battre. Je me donne toujours à fond. Le problème, c’est que cela ne veut pas marcher du tout pour l’instant.”

Vos commentaires

Plus de motocross