Victoire à Rocroi

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Après pratiquement 1 mois de break, tous les pilotes du championnat de Belgique d’enduro se sont retrouvés à la frontière française à Rocroi. Rendez-vous très attendu car, pour la première fois, une manche de notre championnat allait se dérouler en France. Les échos des quelques pilotes belges ayant déjà participé à cette épreuve les années précédentes n’étaient que positifs. Je ne cache pas que pour ma part, retourner participer à une épreuve dans ce pays où j’ai été sacré champion en 2005 me procurait un énorme plaisir. Trois spéciales et 100kms de liaison (annoncée comme usante) à parcourir deux fois étaient au programme.

A 8H30 je quitte en premier l’aire de départ. Quelques centaines de mètres plus loin, j’arrive déjà à l’entrée de la première spéciale chronométrée. Spéciale courte (moins de 2 minutes) et sinueuse dans laquelle je sais qu’il faut d’emblée faire preuve d’adresse et de précision au risque de perdre facilement du temps. Bien concentré sur le sujet, je sors de la prairie avec le second temps scratch avec 5 dixièmes de retard sur Kevin Gauniaux et plus de deux secondes d’avance sur le troisième. Nous reprenons les chemins et après plus de deux heures de liaison, nous sommes au départ de la spéciale 2 de la journée. Spéciale un peu plus rapide et plus technique. Je suis confiant car je suis persuadé que le travail effectué durant l’entraînement sur les suspensions et sur mon pilotage pendant les trois dernières semaines portera leurs fruits.

Résultat : je suis le seul à sortir de la spéciale en dessous des trois minutes (2 min 56 sec 59) alors que le second, Kevin Gauniaux réalise un chrono de 3 minutes 3 sec 89. Ceci me donne un peu de marge pour la suite de la journée. La troisième spéciale est plus longue que les deux premières et alterne le rapide et le (très) sinueux. Je quitte la spéciale avec le premier temps scratch sur le second en 5min 04sec 38, Jeremy Touzzin (pilote français participant à son championnat national à Rocroi) en 5 min 08 sec, le troisième Rohmer Kevin (pilote français participant également à son championnat de ligue) en 5 min 13 sec et Michaël Vukcevic en 5 min 14 sec. Kevin Gauniaux est pour sa part à 14 sec (5 min 18 sec) après avoir chuté un peu après le départ. Je termine donc la première boucle en tête avec 16 sec d’avance sur Jeremy Tauzzin et 21 sec d’avance sur Kevin Gauniaux et Mickaël Vukcevic.

De quoi entamer la suite avec sérénité. Le second tour se déroule tout aussi bien, je remporte les trois spéciales au scratch pour terminer au final avec 37 secondes d’avance sur le Français Jeremy Touzzin et 39 secondes sur Kevin Gauniaux, troisième de la journée et second Belge. Je repars donc très satisfait de cette épreuve avec le sentiment d’avoir fait ce qu’il fallait dans mon entrainement journalier et au niveau des modifications apportées aux suspensions les trois dernières semaines. Je remercie une fois de plus mes partenaires (Husqverna Benelux, WDS air suspensions, Kenny, Bridgestone, Alphamoto Embourg, Motul, Smith, Motana, Ludesign) mais aussi ma famille pour le soutien inconditionnel qu’elle m’apporte avant et pendant la course.

Rendez-vous pour la prochaine épreuve à Mons le 28 juin!

Klutzy

Photo: P. Prévinaire | Patoun.be

Vos commentaires

Plus d’actu