Motocross MXGP – Lommel | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le GP du Limbourg qui a eu lieu à Lommel ce dernier week-end a tenu toutes ses promesses malgré un dimanche gà¢ché par une pluie permanente qui a persisté jusqu’à la seconde manche MX1. Il en fallait toutefois plus pour décourager les candidats spectateurs puisque plus de vingt-mille passionnés entouraient le bac à sable reconditionné sous les conseils avisés des deux nouveaux promoteurs de l’événement, Eric Geboers et Stefan Everts.

En MX1, ‘Keeno’ a méritoirement remporté le GP devant Nagl et Cairoli, même s’il a méchamment ‘ramé’ en seconde manche. Steve Ramon a fait une rentrée plus qu’honorable puisqu’il termine au pied du podium. Enfin, Clément Desalle a connu un excellent week-end, réalisant la pole le samedi, terminant second en première manche puis jouant de malchance en seconde chance suite à une chute dès le départ qui le faisait repartir bon dernier. N’empêche, la remontée de Clément sur les premiers en seulement trois tours valait à elle seule le spectacle!

Enfin, on s’en voudrait de ne pas signaler la bonne rentrée de Cédric Melotte qui, même s’il manque de condition, a démontré qu’il avait toujours la vitesse, quoiqu’il en dise (voir la video consacrée à Cédric, NDLR) …

Au classement provisoire du championnat du monde, Cairoli compte désormais 51 points d’avance sur Nagl et confirme qu’il est le grand favori à la couronne mondiale. En ce qui concerne le reste du podium, s’il semble évident que Nagl est bien accroché à sa seconde place, la troisième marche sera nettement plus disputée puisque le sixième du provisoire, Coppins, n’est qu’à treize points du troisième, Philippaerts. A la lumière des derniers résultats de Desalle, notre petit doigt nous dit que le jeune Wallon pourrait bien être le grand favori pour ce troisième accessit!

En MX2, suite à l’accord signé entre KTM et Honda, Marvin Musquin a pu s’aligner sur la KTM l’esprit serein et il a roulé en surclassement. Les Roelants et Verbruggen, respectivement second et troisième, ont confirmé qu’ils étaient dans leur élément dans le sable et on ne tirera pas davantage de plans sur la comète en ce qui les concerne. Simplement, on leur demandera de confirmer sur des circuits en terre.

Au classement provisoire, il semble que la messe soit dite avec un Musquin qui compte désormais trente-huit points d’avance sur Goncalves tandis que Paulin, qui était bien revenu sur Musquin dans les circonstances qu’on connaît, s’est retrouvé complètement à la dérive à Lommel, ne terminant que quatorzième.

MX1

Ken De Dycker :”C’était un GP difficile et c’est certain que je suis heureux de l’avoir emporté. Je n’ai pas connu tellement de bons GP cette saison et c’est donc agréable d’en remporter un. J’ai réalisé une première manche décente tandis que la seconde a été relativement décevante. Ce qui est important, c’est le résultat du jour. Il reste trois GP et je veux terminer sur le podium final. Je pense que c’est possible si je me donne à fond jusqu’à la fin.”

Max Nagl : “C’est un bon résultat en ce qui me concerne. C’est un peu dommage que j’aie manqué mon départ en première manche du fait que le sable étant très mou, ma roue arrière se soit trop enfoncée. Si tu ne réalises pas un bon départ, tu dois te battre pour trouver le bon rythme. En seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et tout s’est mieux passé. J’ai tout de suite attrapé un bon rythme et, comme il ne pleuvait plus, le terrain s’est mis à sécher un peu. Stefan ( Everts ) m’avait conseillé de ne pas pousser trop dans les premiers tours et de garder des forces pour la seconde partie de la manche. Durant la première partie, j’ai occupé la tête la plupart du temps puis je me suis échappé et cela a été facile jusqu’à la fin.”

Tony Cairoli: “Je suis satisfait parce que ce n’est que ma seconde course dans le sable avec la 450. Samedi, j’ai commis une erreur et aujourd’hui, après deux départs moyens, j’ai dà» me battre à fond. En première manche, je suis arrivé à passer Max et David dans le dernier tour, ce qui signifiait des points importants au championnat. En seconde manche, Max était vraiment rapide et je n’ai pas pu le rattraper. Sur des circuits comme celui-ci , tout peut se jouer dans les dix dernières minutes et je savais que ma condition physique était bonne; Max était tout simplement un peu trop loin.”

Steve Ramon : “Je suis bien parti en première manche et je ne roulais pas mal. De Dijcker et Desalle étaient rapides et ils ont pris les devants de sorte que j’ai roulé à mon rythme. J’ai bien essayé de pousser mais j’ai alors commencé à commettre des erreurs. Terminer troisième n’était pas mal, de toutes façons. En seconde manche, j’ai pu gagner quelques places dès le départ mais c’est devenu chaud devant et j’ai à nouveau commencé à commettre des erreurs. En plus, je me sentais un peu fatigué et je perdais ma concentration à certains moments. Il y avait beaucoup d’ornières que la pluie avait tendues glissantes. Je suis un peu déçu car je visais le podium et je savais que c’était faisable. Quoiqu’il en soit, j’ai fait de mon mieux et j’attends avec impatience la prochaine épreuve.”

Clément Desalle: “J’étais vraiment content d’avoir obtenu la pole position meme si j’étais conscient que ce serait une autre paire de manches aujourd’hui. Mon nouveau moteur marchait vraiment très fort ce week-end et c’était génial d’avoir realisé le holeshot en première manche. De Dijcker était simplement un peu plus rapide mais mon but principal était de monter sur le podium de ce GP qui avait lieu dans mon pays. Malheureusement, en seconde manche, je suis tombé dans le premier virage. Je suis parvenu à remonter très vite bien que mon échappement s’endommageait de plus en plus et que je perdais dès lors de la puissance. C’est dommage mais c’est le genre de choses qui arrive. Si je dois relever des point positifs, c’est que je ne me sentais pas fatigué après ma course aux Etats-Unis et que ma vitesse était bonne.”

Josh Coppins: “Mon pilotage était bon aujourd’hui. On s’est un peu trompés dans les réglages pour la première manche et, lorsque la pluie s’est mise à tomber, j’ai dà» me battre avec un réservoir trop important et cela m’a usé pas mal d’énergie. J’ai terminé quatrième. En seconde manche, il n’y a rien que j’aie pu faire pour éviter Desalle lorsqu’il est tombé devant moi. J’ai freiné à mort mais quelqu’un m’a heurté par l’arrière et je suis tombé. C’est dommage et, sur un circuit comme celui-ci, ce n’est pas évident de revenir de l’arrière. Cinquième au général signifie que ce n’était pas mon meilleur jour même s’il faut tenir compte des circonstances. Mon regard est maintenant tourné vers les deux prochains GP.”

Tanel Leok: “Ce fut un GP difficile pour moi. Je n’ai pas bien roulé dans les premiers tours de la première manche. La vitesse a fini par arriver mais il a fallu que je me fasse violence. La seconde manche était nettement meilleure mais elle a mal commencé lorsque Coppins est tombé devant moi. J’ai effectué quelques beaux dépassements par la suite mais j’ai quitté la piste en fin de manche et j’ai perdu pas mal de temps à rejoindre le circuit.”

David Philippaerts: “Ce fut une mauvaise journée. En première manche, mes chronos étaient bons mais, dans le dernier tour, j’ai connu une perte de concentration qui a permis à Nagl et à Cairoli de me dépasser. En plus, je suis tombé stupidement. La seconde manche a encore été plus dure car je n’avais pas confiance. Je suis trop souvent resté assis et j’avais du mal à gérer les sauts. J’ai usé énormément d’énergie à terminer la course. Je passe six mois de l’année à m’entraîner sur ce circuit de sorte que j’aurais dà» être plus costaud pour ce GP. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. J’aime bien Lierop et Loket où aura lieu le prochain GP. J’espère y renouveler ma victoire de l’an dernier.”

MX2

Marvin Musquin : “J’ai manqué un GP mais je suis revenu costaud de sorte que je suis très content de mon résultat. Je me suis beaucoup – et bien – entraîné ces derniers temps. La moto et les suspensions sont vraiment au point. Bien que le circuit était très défoncé, je n’ai connu aucun problème avec la moto. Je veux vraiment remercier tout le team pour l’excellent travail effectué. Maintenant que j’ai signé un contrat de deux ans avec KTM, je me sens plus concentré sur mon boulot et plus relax. Je n’avais terminé que septième dans le sable de Valkenswaard. Peut-être le bon résultat d’aujourd’hui a -t-il également quelque chose à voir avec la moto. “

Jà¶el Roelants : “C’est génial d’être sur le podium même si je m’attendais à faire un bon résultat ici, à la maison. J’ai vraiment essayé très fort de rattraper Rui en première manche mais je n’y suis pas arrivé. Puis, en seconde manche, j’ai tenté de passer Marvin car je voulais gagner mais il était tout simplement trop rapide. Je vais maintenant me concentrer pour faire un bon résultat à Loket puis j’essayerai de battre Marvin lorsque nous roulerons à nouveau dans le sable, à Lierop.”

Dennis Verbruggen: “Je suis vraiment heureux de mon résultat. Réaliser ton premier podium devant tes supporters, c’est incroyable! Je ne crois pas que c’est seulement parce que je suis fort dans le sable. Mon pilotage s’est considérablement amélioré ces derniers mois et ma condition physique n’a jamais été aussi bonne. Je crois que je peux pretendre à un bon résultat à Loket également. Aujpourd’hui, c’était une bataille pour les plus costauds. C’était particulièrement le cas en première manche, avec mon mauvais départ et cette pluie qui tombait. J’ai dà» enlever mes lunettes très tôt mais j’ai continué à pousser. En seconde manche, je reprenais du terrain sur Musquin et Roelants, Je suis malheureusement tombé et j’ai reperdu tout le temps que j’avais gagné. C’est alors que j’ai decidé d’assurer mon podium.”

Rui Goncalves : “Après cinq minutes dans la seconde manche, j’ai commencé à avoir des crampes à l’estomac et j’ai vraiment dà» me battre. Je n’avais plus de forces et je roulais à la limite tout le temps. Déjà en première manche, j’avais du me séparer de mes lunettes lors du premier tour et c’était vraiment difficile d’avancer dans ces conditions.”

Gautier Paulin: ‘Je m’étais entraîné durement avant cette épreuve et je me sentais bien sur le circuit en même temps que j’étais très bien physiquement. Pourtant, ce week-end, tout est allé de travers malgré le gros travail effectué par le team. Nous avions dà» opérer pas mal de changements sur la moto et j’ai donné tout ce que j’avais sur le circuit. Je n’ai donc pas de regrets. J’ai perdu énormément de points. Quoiqu’il en soit, je reste très motivé et je croirai en mes chances jusqu’à la dernière épreuve. La semaine prochaine, à Loket, ce sera différent et, à la fin du mois, je veux prouver à Lierop que je peux également rouler vite dans le sable.”

Vos commentaires

Plus de motocross