Supermoto FMB – Namur | Le sacre des champions!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Y-a-t’il endroit plus prestigieux que le site de la citadelle de Namur pour couronner des champions? Sans doute pas. Pour son deuxième supermotard, l’organisateur VeDeKa, avait mis sur pied un programme très attractif sur la fameuse esplanade. Il a eu énormément de mérite car les choses n’étaient pas évidentes pour les raisons que l’on devine. Didier Vandekerkhove aurait voulu notamment légèrement prolonger le circuit dans les sous-bois mais il lui fut répondu qu’en cette période de l’année, les petits oiseaux… Heureusement, Didier est un homme opinià¢tre et il n’a pas hésité à verser des tonnes de dolomies sur l’esplanade pour pallier à la petite escapade en sous-bois.

On se souviendra que pour sa première organisation, l’an dernier, notre organisateur avait connu des conditions atmosphériques sibériennes puisqu’il avait neigé et qu’il régnait un froid de canard. Heureusement, cela lui aura au moins été épargné cette année. Le temps était en effet plus clément si on fait toutefois abstraction du brouillard le dimanche matin, qui a entraîné un retard au niveau des horaires. Côté public, il y avait pas mal de spectateurs mais la citadelle mérite mieux. C’est vrai que pour accéder à l’esplanade, il vaut mieux avoir un 4X4 ou… une moto de cross, surtout si on vient par l’Avenue Jean 1er !

Pilotes Loisirs

C’est le crossman Teddy Dumont qui a remporté les deux manches avec, chaque fois, Andrew Leloup, qui participait à son premier supermotard, comme second. Bryan Vanden Driessche est tombé mais est chaque fois parvenu à terminer troisième devant Karl Dutronquois, qui a pu contenir Lionel Tondus.

Juniors Open: pour l’honneur!

Dans cette catégorie, on se battait pour l’honneur puisque Gino gabriel avait déjà été sacré champion à Verviers devant Jean-Marie Van Meerhaeghe, qui roulait à Namur en Nationaux 650cc. Gabriel était parti en tête mais il devait rapidement laisser passer Jonas Van Der Kelen de même que Dimitri Van Bost. Dans la manche d’ouverture, Arthur Dewaerseggers était bien revenu sur Van Bost puis avait dépassé ce dernier mais, en seconde manche, le drapeau rouge était brandi suite à une chute et les positions étaient inversées. Van Der Kelen remportait les deux manches devant Van Bost et Dewaerseggers, à égalité de points.

Sébastien Dubois, quant à lui, avait terminé chaque fois troisième. Gabriel se contentait de deux cinquième place devant Kurt Duprez, Lionel Dewilde, Cédric Dufey, Peter Ulenaerts et Didier Jacques. Au classement du jour, Dubois totalisait suffisamment de points que pour repousser Van Meerhaeghe à la troisième place du classement final du championnat devant les malheureux Packbier et Van Der Kelen.

Nationaux 250cc: Kevin Vanmassenhoven vainqueur et champion!

Jusqu’à présent, Kevin Vanmassenhove avait remporté huit des dix manches disputées.Il avait terminé une fois second derrière Jason Horward et il avait scoré une fois 0 point. C’est justement Horward qui pouvait encore le menacer. C’est d’ailleurs Horward qui remportait la manche d’ouverture devant Vanmassenhoven et Jonathan Gaspar. Vanmassenhoven se rachetait en seconde manche en terminant devant Gaspar et Howart, tombé dès le départ. Vanmassenhoven était déclaré champion devant Horward tandis que Maximilien George restait sur la troisième place du podium bien qu’il se soit fracturé l’épaule samedi. Gaspar et Christopher Dubray complètent le top-cinq final.

Nationaux 450cc: Amaury Leloup champion devant Dekindt!

Dans cette catégorie, Amaury Leloup arrivait à Namur avec trente points d’avance sur Dekindt au classement provisoire. Dekindt n’est toutefois pas homme à renoncer facilement. Lors de la manche d’ouverture, Dekindt ratait toutefois complètement son départ tandis que Leloup s’emparait de la tête de la course. Dekindt entamait alors une superbe remontée. Devant, Leloup partait à la faute et se retrouvait alors derrière Dekindt. Sébastien Soyeur, qui participait à son premier supermotard, n’en demandait pas tant et remportait la manche tandis que Dekindt terminait quatrième derrière Michaël Berben et Fabrice Debroux.

Au départ de la seconde manche, Leloup comptait encore vingt points d’avance sur Dekindt. Ce dernier devait toutefois se laisser passer par le talentueux Soyeur et se contenter de rouler, pour l’honneur, devant Leloup. C’est Soyeur qui montait sur la plus haute marche du podium du jour, flanqué de Dekindt et de Leloup. Andries terminait quatrième devant Berben. Ce dernier terminait troisième au championnat, devant Jérome Veys et Antoine Doncq.

Nationaux 650cc: Ayrton Courbet champion après une lutte acharnée!

C’était la guerre des nerfs dans cette catégorie. En effet, le leader du classement provisoire, Ayrton Courbet, n’avait marqué aucun point à Bilstain suite à sa chute spectaculaire et il ne comptait plus que quatre points d’avance sur Corneille Baguette qui, trop nerveux, n’avait pas roulé à son niveau chez lui, à Verviers. Enfin, sur le papier, Christophe Salingros et Pascal Pellus pouvaient eux-mêmes encore être champions. Bonjour, l’ambiance! En manche d’ouverture, Courbet partait dixième, comptant ainsi sept places de retard sur Baguette. Il revenait toutefois en compagnie de Didier Kroonen dans le sillage de Baguette qui avait dà» laisser passer Olivier Vanmarcke. Alors que Courbet venait de passer Kroonen, celui-ci tentait une manÅ“uvre complètement hasardeuse pour le repasser et les deux pilotes s’accrochaient. Cet incident renvoyait Courbet à la dixième place. Grà¢ce à sa quatrième place à l’arrivée, Baguette reprenait la tête au provisoire avec trois points d’avance sur Courbet.

A la seconde manche, Baguette se trouvait septième, avec trois points d’avance sur Courbet. Ce dernier opérait toutefois une remontée pour se retrouver en troisième position alors que Baguette était sixième. Ce dernier chutait ensuite, perdant ainsi toutes ses chances pour le titre national. Le podium du jour était composé dans l’ordre de Decaigny, devant Nattermann et Vanmarcke. Nick Ranson terminait quatrième devant Courbet, Baguette, Fred Bouvy, Koen Roos, Pellus et Vanmeerhaeghe. Courbet était déclaré champion avec quatre points d’avance sur Baguette et Decaigny. Pellus et Salingros complétaient le top-cinq.

Quads: Maxime Cluydts champion avec onze victoires de manche!

Après avoir déjà remporté neuf victoires sur dix manches, on peut dire sans l’ombre d’une hésitation que Cluydts est bien le plus rapide du lot! Derrière, on trouve toutefois un super régulier Maxime Lombet, ce qui explique que Cluydts n’était pas encore mathématiquement champion lorsqu’il est arrivé à Namur. Le samedi soir, Cluydts était toutefois définitivement rassuré puisque Lombet s’était malheureusement fracturé le pied.

Cluydts a donc roulé à l’aise dimanche pour remporter les deux manches avec une avance confortable sur le reste du peloton. Olivier Van Bogaert a terminé chaque fois second, une fois devant Vincent Colot et une fois devant Steve Cavillot, au terme d’une belle bagarre. C’est toutefois Geoffrey Coeckelbergh qui montait sur la troisième marche du podium grà¢ce à ses deux quatrièmes places, précédant ainsi Cavillot et Vincent Colot. Au classement final du championnat, Cluydts est champion devant Van Bogaert et le malheureux Lombet. Cédric Colot est quatrième devant Cavillot.

Prestige

Marc Fraikin a défendu son titre avec bec et ongles tout au long de la saison. Comme les années précédentes, son plus grand rival a été Jean-Marc Gaillard. Quoiqu’il en soit, Fraikin comptait vingt-huit points d’avance avant de monter à la citadelle. Eric Delannoy avait préféré ne pas se présenter afin de soigner sa blessure à l’aine tandis qu’Adrien Vandomme était au Portugal avec la délégation belge participant aux six jours d’enduro ISDE.

Première manche: Fraikin assure son cinquième titre

Fraikin se portait immédiatement en tête accompagné de Ashley Barber, Gaillard, Thierry Godfroid, Kevin De Marco et Damien Denil. Ce dernier partait à la faute et disparaissait tandis que Gaillard et Godfroid prenaient le meilleur sur Barber. Godfroid passait ensuite Gaillard, qui devait lutter contre les coups de butoir d’un Denil déchaîné. Dany Crosset s’était échappé pour aller à la poursuite de Fraikin. Denil finissait par dépasser Gaillard et par s’emparer de la troisième place. Barber conservait sa cinquième place tout juste devant Mike Herman, De Marco et un tout bon Nicolas Stampaert. Ce dernier avait contenu Lionel Deridder, confronté tout le week-end à des ennuis techniques. Suivaient Vincent Fayt, Luc Smeesters, Olivier Depoorter, Joël Delsupexhe, Michelle Di Salvo et Wouter Vanlerberghe.

Seconde manche: Fraikin pour l’honneur

Le nouveau champion réagissait à nouveau le plus vite au feu vert. Godfroid, Gaillard, Deridder et Denil suivaient. On trouvait ensuite Stampaert, bientôt débarrassé de Herman après que celui-ci soit parti à la faute. Denil lançait la grosse attaque sur Godfroid qui finissait par céder. Denil essayait alors de combler le trou avec Fraikin mais cela semblait ‘mission impossible’. Godfroid avait encore dà» laisser passer Gaillard mais il parvenait par la suite à récupérer sa troisième place. Jusqu’au dernier tour, Stampaert était parvenu à conserver sa cinquième place mais c’était sans compter sur Sébastien Soyeur, remonté de la onzième position, et qui lui soufflait sa place in extremis. Deridder était parvenu à contenir tant bien que mal De Marco qui terminait devant Herman, Barber, Smeesters, Fayt, Di Salvo et Depoorter.

De par ses deux victoires de manche, Fraikin remportait haut la main l’épreuve devant Denil, Godfroid, Gaillard et Stampaert. Barber, Herman, De Marco, Deridder et Fayt complétaient le top-dix. Fraikin était sacré champion de Belgique pour la cinquième fois tandis que Gaillard était vice-champion pour la sixième fois! Deridder montait sur la troisième marche du podium devant Denil et De Marco.

Superfinale: Denil et Soyeur ensemble sur la ligne d’arrivée!

Seuls trois pilotes de la catégorie Prestige ont participé à cette épreuve. C’est Soyeur qui partait en tête, suivi par Leloup puis par Denil, parti en fin de grille. Celui-ci prenait rapidement le meilleur sur Leloup puis comblait petit à petit son retard sur Soyeur. Lors du dernier tour, si Denil avait opéré la jonction, on pensait toutefois que Soyeur parviendrait à l’emporter. Malheureusement pour lui, dans l’avant-dernier virage, Soyeur ‘perdait’ sa roue avant dans le sable meuble et laissait le chemin libre à Damien Denil. On pensait dès lors que Damien allait s’envoler vers la ligne d’arrivée. Pas du tout! Denil attendait son valeureux et infortuné opposant et les deux pilotes franchissaient la ligne d’arrivée en se tenant par la main. Le chrono désignait toutefois Denil vainqueur avec une avance de 177/1000! Leloup était resté troisième tandis que Deridder avait pu se défaire de Dekindt. Herman était remonté sixième devant Berben, Kroonen, Decaigny et Gino Gabriel.

Texte & photos: Billie

Résultats

LOISIRS

1 DUMONT TEDDY; 2 LELOUP ANDREW; 3 VANDEN DRIESSCHE BRYAN; 4 DUTRONQUOY KARL; 5 TONDUS LIONEL; 6 POELMANS ALFRED; 7 LANGLOIS FRANCOIS; 8 BERBEN JEAN MARIE; 9 COHEN MAXIME; 10 DUBOIS LAURA;…

NATIONAUX 250

1 VANMASSENHOVE KEVIN; 2 HORWARD JASON; 3 GASPAR JONATHAN

JUNIORS

1 VAN DER KELEN JONAS; 2 VAN BOST DIMITRI; 3 DEWAERSEGGERS ARTHUR; 4 DUBOIS Sà‰BASTIEN; 5 GABRIEL GINO; 6 DUPREZ KURT; 7 DEWILDE LIONEL; 8 DUFEY Cà‰DRIC; 9 ULENAERS PETER; 10 JACQUES DIDIER; 11 GALOPIN JULIEN; 12 CLARINVAL AMANDINE; 13 DILLEN MICHAà‹L; 14 PACKBIER ROLF; 15 MARTIN PHILIPPE; 16 CALLENS OLIVIER; 17 BOURLARD NICOLAS; 18 ANDRE CHRISTOPHE; 19 REYNAERTS BART; 20 LEMMENS ANDRE;…

NATIONAUX 450

1 SOYEUR SEBASTIEN; 2 DEKINDT KENNETH; 3 BERBEN MICHAà‹L; 4 LELOUP AMAURY; 5 ANDRIES JEROEN; 6 DEBROUX FABRICE; 7 DUPONT KENNY; 8 VEYS Jà‰Rà”ME; 9 DEJONG MAXIME; 10 ROUXHET CHRISTIAN;…

NATIONAUX 650

1 DECAIGNY THOMAS; 2 NATTERMANN EDMOND; 3 VANMARCKE OLIVIER; 4 RANSON NICK; 5 COURBET AYRTON; 6 BAGUETTE CORNEILLE; 7 BOUVY FRED; 8 ROOS KOEN; 9 PELLUS PASCAL; 10 VAN MEERHAEGHE JEAN MARIE; 11 KROONEN DIDIER; 12 DEPOORTER PHILIPPE; 13 MAES PIETER; 14 SALINGROS CHRISTOPHE; 15 VANHUMBEECK HANS;…

QUADS

1 CLUYDTS MAXIME; 2 VAN BOGAERT OLIVIER; 3 KOEKELBERG GEOFFREY; 4 CAVILLOT STEVE; 5 COLOT VINCENT; 6 COLOT Cà‰DRIC; 7 CHAPUT MAXENCE; 8 THORNE PADDY; 9 HEYEN MATHIAS

PRESTIGE

1 FRAIKIN MARC 25+25; 2 DENIL DAMIEN 20+22; 3 GODFROID THIERRY 22+20; 4 GAILLARD JEAN-MARC 18+18; 5 STAMPAERT NICOLAS 13+15; 6 BARBER ASHLEY 16+11; 7 HERMAN MIKE 15+12; 8 DE MARCO KEVIN 14+13; 9 DERIDDER LIONEL 12+14; 10 FAYT VINCENT 11+9; 11 SMEESTERS LUC 10+10; 12 SOYEUR SEBASTIEN 0+16; 13 DEPORTER OLIVIER 9+7; 14 DI SALVO MICHELE 7+8; 15 DELSUPEXHE JOà‹L 8+0;…

Vos commentaires

Plus d’actu