Supermoto – Superbiker Mettet | Pas vraiment l’année des Belges!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Après avoir terminé ses essais libres le vendredi matin, Adrien Chareyre livrait ses premières impressions sur le circuit: “C’est la première fois que je participe au Superbiker. Dans l’ensemble, le circuit me paraît sécurisant même s’il existe quelques endroits assez dangereux. Rouler le long du mur ne constitue aucun problème pour autant que nous passions tout droit. En tant que pilote de supermoto, je regrette que l’asphalte ne soit pas un peu plus neuf. A cause de cela, nous ne savons pas tellement faire la différence avec les pilotes de motocross. La partie en terre n’est pas trop difficile. Disons que je me sens en sécurité à 85%.”

On a pu s’étonner de ne pas voir Fred Fiorentino au départ. Celui-ci venait en fait de participer au tour de France moto et il y était tombé avec, pour conséquence, une fracture à l’orteil. Vendredi déjà, le plateau se voyait privé de Stéphane Chambon, qui avait violemment chuté dans le parabolique. Idem pour Sébastien Legrelle qui se représentait le samedi mais qui devait rechuter avec des conséquences nettement plus graves puisqu’il était transporté à l’hôpital en urgence. Les premières nouvelles n’étaient pas bonnes mais, heureusement, son frère Fabian pouvait rassurer tout le monde le dimanche soir en annonçant que Sébastien avait subi une intervention chirurgicale au cerveau afin de remédier à une hémorragie. L’après-midi, déjà, il était à même de parler et de bouger ses membres. Bon rétablissement, Sébastien!

Gérald Delepine, quant à lui, n’était guère heureux en début de week-end. En effet, sa machine de compétition n’était pas disponible et il devait donc utiliser sa moto d’entraînement. Cela se traduisait par des temps médiocres aux essais. Pire, le samedi Gérald ne se sentait pas bien et devait être conduit à l’hôpital. Heureusement, plus de peur que de mal! Quant à Stefan Everts, s’il se présentait samedi matin, il ne se sentait dans son assiette suite à une méchante grippe et il préférait ne pas participer aux essais. Troy Corser se voyait quant à lui refuser par son team manager de prendre le départ car il devait participer à des essais importants dans les jours à venir.

En ce qui concerne les temps des essais, c’est le Finlandais qui réalisait le meilleur temps avec un super chrono de 1:12.065. Dans la catégorie Prestiges, les frères Adrien et Thomas Chareyre occupaient les premières places tandis qu’Ivan Lazzarini et Davide Gozzini précédaient Boris Chambon et l’Américain Mark Burkhart. Sylvain Bidart précédait Eddy Seel et Currie Brandon alors que Delépine se classait onzième devant l’éternellement jeune Thierry Godfroid. Delannoy était quatorzième, juste derrière Benny Carlson. Chez les Starbikers, Andrea Bartolini remportait la première session mais, en deuxième session, c’est Michaël Pichon qui l’emportait devant Frédéric Bolley et Bartolini.

La journée de dimanche

Starbiker – première manche

Pichon était le premier à réagir au feu vert. Il était suivi par Bolley qui précèdait lui-même Jeff Ward et Andrea Bartolini. Pichon tournait comme un métronome et ne se laissait pas mettre en danger par Bolley et Ward. Bartolini cédait du terrain mais parvenait toutefois à refaire la jonction avec les hommes de tête. Derrière, on trouvait Jadoul devant Everts, Dymond et Melotte. Everts avait dà» partir en dernière position dans la mesure où il n’avait pas participé aux essais. Les positions changeaient plusieurs fois dans ce petit groupe. Breugelmans devait abandonner suite à des problèmes de freins.

Everts montrait alors tout son savoir-faire en prenant la tête du groupe des poursuivants. Pichon l’emportait devant Bolley et Ward qui s’étaient livrés un beau duel. Bartolini était bien passé devant Ward à un moment mais l’Américain ne s’était pas laissé faire et avait récupéré sa position. Everts terminait cinquième devant Melotte tandis que Jadoul, septième, précédait Atkins. Dymond était neuvième devant les pistards Lonbois et Simeon. Coppins, qui était redescendu en dernière place en début de course était parvenu à remonter à la douzième place devant Foret et le rédac’ chef de Moto Revue, Thierry Traccan.

Supermoto – première manche

Le peloton était composé des pilotes Prestiges ainsi que des vingt-quatre pilotes Supermoto restants. A peine avaient-ils pris place sur la grille de départ que la pluie se mettait à tomber. A.Chareyre réalisait le holeshot devant Lazzarini, T.Chareyre, Gozzini et Hermunen. T.Chareyre disparaissait rapidement du groupe de tête tandis que Gozzini se glissait dans ce même groupe. Lazzarini, sans doute rendu prudent à cause de la pluie, relà¢chait un peu les gaz, ce qui réduisait le groupe de tête à un trio composé de A.Chareyre, Hermunen et de Gozzini. Delepine était parti en dixième position mais il parvenait à remonter progressivement. Deridder et Febure s’étaient quant à eux mêlés aux pilotes Prestiges.

Dans un peloton composé de quarante pilotes, gagner et perdre des places est une question de secondes. Fraikin et Godfroid, tous deux mal partis, étaient parvenus à se faufiler habilement grà¢ce à quelques tours rapides. C’était finalement A.Chareyre qui l’emportait sur Hermunen et Gozzini. Lazzarini terminait quatrième malgré tout en précédant Bidart, Delepine et un Deridder qui lui mettait la pression. Febure était parvenu à se libérer des griffes de Godfroid et de Fraikin. Burkhart était onzième devant Occhini et Verschuere. Currie et Rolland clôturaient le top-quinze alors que nos compatriotes Paul (17e) et Delannoy (18e)terminaient dans la première partie du peloton. A la décharge de Delannoye, on se souviendra que celui-ci souffre d’une blessure à l’aine depuis quelques semaines. Le jeune Leloup (24è) précédait Gaillard. Seel avait connu des problèmes et ne pouvait faire mieux qu’une vingt-septième place.

Starbiker – seconde manche

Pichon était à nouveau le plus rapide devant Bolley, Melotte et Bartolini. Jadoul parvenait dès le premier tour à s’emparer de la troisième place tandis qu’Everts, avait remonté tout le peloton pour arriver en septième position. Pichon, pendant ce temps-là, n’avait eu aucune peine à prendre le large tandis que, derrière lui, un groupe composé de Bartolini, Bolley, Ward, Melotte, Jadoul, Everts, Dymond, Coppins et Breugelmans s’était constitué. Pichon réalisait le doublé devant Bartolini, Ward, Melotte et Everts. Dymond était sixième devant Coppins et Bolley qui s’était blessé au genou, ce qui allait l’empêcher de participer à la finale. Breugelmans était neuvième devant Jadoul, Simeon et Lonbois. Traccan et Foret clôturaient le top-quinze. Au classement des deux manches, Pichon était évidemment sur la plus haute marche du podium, flanqué de Bartolini et de Ward. Bolley était quatrième devant Melotte, Everts, Dymond, Jadoul, Coppins et Simeon. Lonbois était onzième.

Supermoto – seconde manche

Hermunen prenait la tête devant T.Chareyre, Gozzini, A.Chareyre, Bidart et Lazzarini. Gozzini s’emparait immédiatement de la seconde place devant Bidart. Hermunen gardait la situation sous contrôle tandis que Gozzini contenait Bidart. A.Chareyre se retrouvait sous la menace de Lazzarini mais il ne donnait aucune chance à l’Italien de passer. T.Chareyre avait quant à lui du fil à retordre avec Delepine et Seel qui étaient remontés au classement. Boris Chambon, tombé lors de la première manche, se trouvait alors neuvième devant Godfroid et Fraikin. Burkhart était douzième devant Flandin, Baumann et Gaillard, qui était parti à la faute. Paul se trouvait en 23e position devant Deridder, Delannoy et Leloup. Le Finlandais Hermunen l’emportait devant son coéquipier A.Chareyre et devant Gozzini. Suivaient Bidart, Lazzarini, Delepine, Godfroid, Fraikin, Burkhart et T.Chareyre. Deridder terminait onzième devant Seel. Gaillard était 22e, Paul, 24e, et Delannoy, 26e.

Superquader

Maxim Cluydts s’emparait de la tête avec Mark Donnelly qui lui mettait la pression. S’en suivait un duel serré durant deux tours au terme duquel Cluydts finissait par ouvrir une petite porte dans laquelle s’engouffrait le Britannique. Celui-ci n’allait pas rendre la pareille et il gardait la tête jusqu’à la fin. Cluydts terminait second devant Lundbà¤ck qui avait profité d’une erreur d’Aaron Ebbitt pour prendre la troisième place. Le Suédois allait alors se trouver sous la pression de Mark Troughton, remonté de la huitième place mais il ne le laissait pas passer. Mark Taylor terminait sixième devant Alfred Wolber. Olivier Van Bogaert était parvenu à remonter à un moment à la quatrième place mais un dérapage dans l’avant-dernier tour le renvoyait à la septième place.

Ebbitt terminait finalement huitième devant Philippe Vanpevenaeyge, qui avait pu gagner quelques places après un mauvais départ. Hans-Rudolf Herren clôturait le top-dix. Davy Brems, parti à la faute lors du premier tour, finissait quatorzième tandis que Maxime Lombet, à l’arrière sur la ligne de départ, était arrivé à remonter à la seizième place. Cédric Colot était dix-huitième devant Steve Cavillot et Frederik Frere.

Superbiker 2009

Pichon partait à nouveau en tête avec Bartolini, Lazzarini et Coppins dans sa roue. Delepine était cinquième devant Burkhart, Chambon, Kuenzel, Jadoul et Currie. Lazzarini dépassait alors son compatriote Bartolini et s’installait derrière Pichon. Hermunen, parti seulement 26e, s’accrochait avec Dymond à l’entrée de la partie asphaltée et les deux pilotes chutaient. Delepine parvenait à gagner quelques places pour se retrouver juste derrière Lazzarini. C’est alors, que de façon inexplicable, dans la partie en terre, Pichon commettait une erreur et se retrouvait subitement rejeté à la quatrième place. Lazzarini n’en demandait pas tant et il partait ainsi vers la victoire en contenant bien Delepine. Bartolini voyait Pichon qui revenait sur lui mais il gardait la tête suffisamment froide que pour ne pas le laisser passer et ainsi assurer sa troisième marche sur le podium.

Burkhart avait effectué une course régulière et s’emparait de la cinquième place, suivi par B. Chambon. Coppins perdait quelques places sur la fin en laissant passer des pilotes comme Kuenzel, Verscheure et Bidart. Flandin, régulier lui aussi, terminait onzième devant son compatriote Febure. Filmore conservait sa treizième place devant Godfroid, remonté de la dix-septième place et qui précédait Baumann et Fraikin, parti de la vingt-et-unième position. Everts avait suivi le champion de Belgique comme son ombre alors qu’il était parti en vingt-deuxième position. Seel, dix-huitième, terminait tout juste derrière ceux-ci alors qu’il était parti de la trente-et-unième position. Rolland avait effectué une course régulière et était comptabilisé dix- neuvième, devant Paul. A.Chareyre transformait une 35e place au départ en une 21e à l’arrivée. Deridder, parti seulement 34e, terminait 24e tandis que Jadoul était retombé de la neuvième à la vingt-cinquième place après avoir commis une erreur. Melotte, parti de la 25e place, était quant à lui retombé à la 31è place.

Texte: Billie | Photos: Pers Racing

Résultats

Superbiker 2009

1 LAZZARINI IVAN; 2 DELEPINE GERALD; 3 BARTOLINI ANDREA; 4 PICHON MICKAEL; 5 BURKHART MARK; 6 CHAMBON BORIS; 7 KUENZEL JUERGEN; 8 VERSCHEURE THOMAS; 9 BIDART SYLVAIN; 10 COPPINS JOSHUA; 11 FLANDIN GUILLAUME; 12 FEBVRE ROMAIN; 13 FILLMORE CHRISTOPHER; 14 GODFROID THIERRY; 15 BAUMANN SIMON; 16 FRAIKIN MARC; 17 EVERTS STEFAN; 18 SEEL EDDY; 19 ROLLAND AURELIEN; 20 PAUL MICHAEL; 21 CHAREYRE ADRIEN; 22 WINSTANLEY MATT; 23 OCCHINI ANDREA; 24 DERIDDER LIONEL; 25 JADOUL DIDIER; 26 CARLSON BENNY; 27 WARD JEFF; 28 CURRIE BRANDON; 29 GOZZINI DAVIDE; 30 CHAREYRE THOMAS;…

Starbiker

1 PICHON MICKAEL 25+25; 2 BARTOLINI ANDREA 18+22; 3 WARD JEFF 20+20; 4 BOLLEY FREDERIC 22+13; 5 MELOTTE CEDRIC 15+18; 6 EVERTS STEFAN 16+16; 7 DYMOND MICKY 12+15; 8 JADOUL DIDIER 14+11; 9 COPPINS JOSHUA 9+14; 10 SIMEON XAVIER 10+10;

Superquader

1 DONNELLY MARK; 2 CLUYDTS MAXIM; 3 LUNDBà„CK NICLAS; 4 TROUGHTON MARK; 5 TAYLOR MICHAEL; 6 WOLBER ALFRED; 7 VAN BOGAERT OLIVIER; 8 EBBITT AARON; 9 VANPEYVENAEYGE PHILIPPE; 10 HERREN HANS-RUDOLF;

Vos commentaires

Plus d’actu