Motocross – Valence | Valence: les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Tout d’abord, un grand coup de chapeau aux spectateurs qui, malgré le temps (très) froid sont venus nombreux assister au maintenant très réputé motocross international de Valence. Celui-ci, comme nous l’avons déjà  écrit par ailleurs, a tenu toutes ses promesses. Pour les pilotes, c’était l’occasion d’affà»ter encore leur condition et leur pilotage et de voir où ils se situent par rapport à  leurs concurrents à  l’aube de la nouvelle saison. Les gros bras tiennent déjà  une belle forme et on ne prend pas de risques en annonçant que le championnat MXGP 2010 sera sans doute plus passionnant que jamais, que ce soit en MX1 ou en MX2. Concernant cette dernière catégorie, on se pourlèche déjà  les babines en imaginant ce que pourrait donner le duel Roczen- Musquin!

MX1

Tony Cairoli (Red Bull-KTM) – Vainqueur de deux manches: “Pour ma première expérience à  Valence, je ne peux certainement pas me plaindre. C’était une bonne préparation d’autant que les conditions de course étaient très différentes de celles qu’on a connues à  Mantova. Le circuit était dur et le départ explosif. Ce changement à  une période cruciale de la saison était important.”

David Philippaerts (Yamaha-Monster Energy) – second: “Je suis content de ma performance à  Valence car je pense avoir bien roulé. Beaucoup mieux qu’à  Montevarchi le week-end dernier! Mercredi dernier, on est allé tester les suspensions et cela a énormément aidé. On a modifié l’amortisseur arrière ainsi que les réglages de la fourche et tout fonctionne désormais très bien à  ce niveau-là . Je me sens comme chez moi sur la moto et j’ai pu tenir mon rythme sans aucun problème.”

Steve Ramon (Teka-Suzuki WMX) – troisième: “Je suis très confiant pour la prochaine saison de GP de sorte que je ne suis pas surpris de mes résultats à  Valence. En première manche, j’ai eu mal aux bras mais on a opéré quelques réglages sur les suspensions de sorte que la deuxième manche s’est très bien passée. J’ai pu suivre Cairoli sans pour autant prendre de risques. La moto marche bien et je me sens costaud. Nous avons encore quelques semaines de tests devant nous afin d’être tout à  fait prêts pour le premier GP, en Bulgarie. Nous allons rester en France en ce début de semaine afin de tester quelques pièces puis je serai au repos le week-end prochain.”

Gregory Aranda (Bud Racing-Kawasaki) – neuvième, vainqueur de la 1ère manche: “C’était absolument génial d’avoir pu remporter la première manche. J’ai ainsi pu démontrer que je savais tenir le rythme des top-pilotes lorsque je réalisais un bon départ. Ensuite, je n’ai pas eu de chance car une pierre est venue endommager mon frein avant en seconde manche. Je me suis bien senti sur la moto tout le week-end et cela confirme que ma condition physique est bonne en ce moment.”

Clément Desalle (Teka-Suzuki WMX) – septième: “La première manche était la meilleure en ce qui me concerne. En seconde manche, je suis mal parti mais je suis malgré tout parvenu à  terminer cinquième. Lors de la dernière manche, je suis parti en tête mais j’ai ‘perdu’ ma roue avant au bout de quelques tours. J’ai pu remonter dans les cinq premiers puis je suis à  nouveau tombé et je mes suis fait mal en tapant contre un mur de pneus. Heureusement, il n’y a que les muscles qui sont touchés. Ma prochaine course sera Hawkstone Park.”

Max Nagl (Red Bull-KTM) – huitième: “Cette saison, j’ai décidé d’y aller progressivement sur le plan de la préparation. Je n’étais pas trop motivé à  Valence car je considérais que cette épreuve faisait partie intégrante de ma préparation. Mes départs n’ont pas été terribles mais nous en connaissons les causes et dès lors, il ne sera pas difficile de remédier rapidement à  ce problème.”

Ken De Dijcker (Ricci Racing-Yamaha-Monster Energy): “En fait, nous sommes encore en pleine phase de développement de la moto. On est sur la bonne voie mais, dans le contexte actuel, c’est trop tôt pour faire des résultats. Cette semaine et la semaine prochaine, on devrait encore recevoir de nouvelles pièces de sorte que nous pourrons continuer à  faire des tests. Le week-end prochain, je participe à  une épreuve du championnat italien à  Castiglione del Lago.”

Georges Jobé (Fazza-KTM) à  propos de Kevin Strijbos – 22ème et Anthony Boissière – 4ème: “Avec Anthony, les choses se sont remarquablement bien passées. Il est fort physiquement et il gère bien son passage à  la 450. Je suis convaincu qu’il montrera de belles choses en MXGP. En ce qui concerne Kevin, c’est une autre histoire. Il va un peu dans tous les sens et il faudra que nous l’aidions à  retrouver la confiance. Revenir au top niveau n’a jamais été chose facile mais je sais que son potentiel est resté intact.”

MX2

Ken Roczen (Teka-Suzuki Europe) – Vainqueur: “Oui, c’est certainement une belle journée pour moi! Je n’aurais jamais pensé pouvoir venir m’imposer ici. Je ne me sentais pas bien la semaine dernière de sorte que je n’avais pas beaucoup roulé. En plus, le temps ne s’y prêtait pas vraiment. Tant moi-même que la moto, nous avons atteint un bon niveau. Pas où nous voulons être avant d’attaquer le premier GP à  Sevlievo mais, enfin, nous sommes compétitifs. Ce dont j’ai le plus peur cette année, c’est de me blesser. Pour le reste, je crois que j’ai toutes les cartes en mains.”

Marvin Musquin (Red Bull-KTM) – second: “J’ai réalisé d’excellents départs aujourd’hui et c’était super d’avoir pu remporter la première manche devant Shaun Simpson. En seconde manche, je me suis battu avec Roczen mais il était un peu plus fort que moi. Lors de la superfinale, il était vraiment difficile de concurrencer les MX1. Les conditions de course étaient également dangereuses avec tout ce vent et l’état du circuit.”

Gauthier Paulin (Yamaha-Monster Energy) – quatrième: “Pour ma première course de la saison, c’est clair que ce n’était pas mauvais. Frossard était peut-être le plus rapide aujourd’hui mais, lors de la dernière manche, la différence entre nous était vraiment minime. Je crois d’ailleurs que s’il était resté un ou deux tours, j’aurais pu aller rechercher Steve. J’aurais ainsi été le meilleur des MX2 par rapport aux MX1. Ce qui était également positif, c’est que c’est la dernière course qui a été la meilleure. Ma forme est excellente et nous évoluons certainement dans la bonne direction.”

Jeffrey Herlings (Red Bull-KTM) – sixième: “je me suis vraiment bien amusé à  Valence. Le samedi, j’ai eu du mal à  trouver le bon rythme. Aujourd’hui, mes départs ont été vraiment bons et cela a été un peu mieux du fait que j’étais plus en confiance.”

Joël Roelants (Nestaan-JM Racing-KTM) – septième: “Le samedi, ce n’était pas vraiment ça mais, aujourd’hui, j’étais plus content de mon pilotage. En première manche, la grille s’est abaissée avec du retard de sorte que j’ai dà» me battre pour remonter dans le peloton. Je suis finalement parvenu à  terminer à  la dixième place. En seconde manche, je suis vraiment mal parti mais mon pilotage était bon, même mieux qu’en première manche. Je suis d’ailleurs parvenu à  remonter de la vingtième à  la septième place. En superfinale, je suis enfin bien parti et je n’étais vraiment prudent que dans les parties les plus glissantes. En seconde partie de manche, cela a été mieux et j’ai pu faire un bon résultat.”

Jeremy Van Horebeek (CLS-Kawasaki) – huitième: “Mes sensations sur la moto étaient excellentes mais le circuit était vraiment glissant et je ne voulais pas prendre de risques inutiles. Cela n’était jamais que notre première course et je devais encore m’habituer à  la puissance de la moto. J’ai d’ailleurs commis quelques erreurs. Ceci dit, la moto marche si fort que je suis vraiment impatient de prendre part au premier GP!”

Dennis Verbruggen (Nestaan-JM Racing-KTM) – huitième: “Honnêtement, j’étais vraiment nerveux à  l’îdée de prendre part à  ma première course sur la KTM. Je n’ai en effet pas énormément d’heures au compteur sur la moto alors que les top-pilotes ont déjà  une ou deux courses à  leur actif. Cependant, Valence m’a bien plu. Mes départs n’étaient pas mauvais et, en première manche, cela a même été mieux que je ne l’espérais. J’ai longtemps conservé la troisième place et ce n’est qu’à  la fin que j’ai rétrogradé de deux places. En seconde manche, j’étais à  nouveau bien parti mais j’ai eu quelques problèmes de réponse des gaz.”

Vos commentaires

Plus de motocross