Circuits permanents | Le circuit du MC Lille (Flandre) sous pression!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Au moment où des gens comme Thierry Klutz se battent pour qu’on crée des terrains de motocross dans le sud du pays, il semble que nos voisins flamands vont probablement bientôt devoir mener le même combat s’ils veulent encore pouvoir disposer de quelques terrains sur lesquels s’entraîner. En effet, le circuit de Lille, bien connu de la fédération francophone du FPCNA qui y organise des épreuves une ou deux fois par an, est mis sous pression par les riverains qui souhaiteraient qu’on réduise drastiquement le nombre de journées d’ouverture. Pour l’instant, on ne parle pas encore de fermer le circuit et les riverains semblent même presque raisonnables puisqu’ils réclament l’organisation de dix épreuves maximum par an et uniquement le dimanche. En ce qui concerne l’ouverture du circuit pour des entraînements, le comité d’action souhaite qu’il ne soit plus accessible que trois après-midis par semaine.

Ce qui est remarquable dans cette histoire, c’est que ces riverains, qui ne sont pas les habitants d’une grande ville, loin de là ,  sont parvenus à  rassembler 350 signatures en vue de faire aboutir leur requête. En ce qui nous concerne, nous, à  un moment où les pouvoirs publics wallons sont prêts à  nous aider pour (r)ouvrir des circuits de cross, il semble qu’au niveau de l’ensemble de la Wallonie, on ait du mal à  rassembler un peu plus de deux cents mails de soutien au projet du Ministre des Sports! A la place de ce dernier, on se demande si on ne trouverait pas ce dossier aussi encombrant qu’inutile!

Vos commentaires

Plus de motocross