Motocross MXGP | Clément Desalle n’a pas d’état d’à¢me avant d’aborder Lommel

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce week-end, Clément Desalle aura l’occasion de prendre part à  ‘son’ Grand-Prix sur le circuit de Lommel, en Belgique. On imagine que Clément n’a qu’une idée en tête, c’est de reconquérir le leadership au classement provisoire du Championnat du Monde. Voici en effet maintenant un mois que notre compatriote traîne cette vilaine blessure à  l’épaule qui l’a méchamment handicapé vis-à -vis de Tony Cairoli qui lui, faisait le chemin inverse de Clément, c’est à  dire qu’il se rétablissait d’une blessure qui l’a pénalisé en début de saison. Cairoli a donc logiquement profité de ces dernières semaines pour s’emparer du leadership au classement provisoire. Desalle sait de son côté que la tà¢che sera rude mais il n’est pas homme à  renoncer devant des défis que certains qualifient déjà  d’insurmontables.

Jusqu’à  sa blessure à  l’épaule, nombreux étaient les observateurs qui considéraient que Clément étaient le pilote le plus rapide du paddock MX1. Depuis son accident, Le jeune pilote wallon doit se battre pour rester à  distance honorable de son rival italien. Même sur le circuit de Kegums, en Lettonie, un circuit que Clément aime pourtant bien, jamais celui-ci n’a été en mesure d’inquiéter Cairoli. A la veille du GP de Lommel, nous avons brièvement interrogé le pilote belge…

Clément, comment te sentais-tu en Lettonie?

Clément Desalle: ”Pas si mal le samedi. Par contre, le dimanche, c’était moins bien. Mes départs n’étaient pas mauvais mais je ne voulais pas prendre de risques inutiles alors que j’étais en quatrième position en première manche. Ensuite, j’ai voulu dépasser Steve Ramon et je me suis mis à  l’attaquer. Alors que j’étais sur le point de le dépasser, il a fermé la porte et j’ai chuté violemment, en perdant énormément de temps dans l’aventure. Je ne suis plus jamais parvenu à  retrouver mon rythme ni les bonnes trajectoires. Je n’ai dès lors pris aucun risque car j’avais peur de chuter à  nouveau.

Il ne reste plus beaucoup d’épreuves avant la fin du championnat. Comment va ton épaule?

Clément Desalle: ”Mon épaule va mieux mais j’ai connu deux semaines vraiment difficiles durant lesquelles je ne roulais que le week-end, à  l’occasion des GP. Le fait que j’accuse un retard malgré tout important sur Cairoli n’est pas frustrant en soi mais c’est la situation en elle-même qui me désole. Ce que je veux dire, c’est que je suis prêt à  travailler dur pour essayer de revenir en bonne position au classement grà¢ce à  mes performances sur la moto. Cela signifie quoi ‘avoir été le pilote le plus rapide avant’? Pour moi, ce qui est important, c’est de considérer qu’il reste quelques épreuves avant la fin du championnat et de me dire qu’il faut que je fasse de mon mieux pour revenir au sommet du classement du championnat. ”

Vos commentaires

Plus de motocross