Motocross MXGP – Teutschenthal | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce week-end, on peut dire qu’on a assisté à  un événement historique avec la victoire d’Evgeny Bobryshev dans la catégorie reine du motocross actuel, le MX1. Avec la victoire de Bobryshev, le motocross vient peut-être d’ouvrir une porte vers un énorme marché, la Russie se trouvant avoir été le territoire le plus important de l’ex-URSS. C’est en tout cas de bon augure pour l’avenir du motocross dans la mesure où ce sport garde une vocation populaire qui convient parfaitement à  la population des pays dits ‘émergents’, même si ce qualificatif est parfois contesté lorsqu’on parle de la Russie.Pour ce qui concerne le GP d’Allemagne lui-même, on saluera donc la victoire – brillante- d’Evegeny Bobryshev en même temps qu’on félicitera Clément Desalle, fortement diminué après sa chute de Tongres, et qui a livré deux manches régulières et pleines de courage. La troisième place de Clément signifie qu’une bataille a été perdue mais pas encore la guerre.

Ceci dit, il ne faudrait pas que l’hémorragie continue et il faut espérer que le jeune Belge puisse être dans une condition telle dimanche prochain à  Kegum que pour qu’il puisse tenter de refaire une partie de son retard sur Cairoli.

En MX2, Roczen continue à  dominer la catégorie et semble avoir privilégié la régularité par rapport au spectacle. Il est en tout cas en train de creuser un écart sur son dauphin, Jeffrey Herlings, qui a lui aussi décidé de prester des courses plus régulières.

Rendez-vous la semaine prochaine à  Kegums, en Lettonie.

MX1

Evgeny Bobryshev (1er) : ‘’Je ne trouve pas les mots, je ne sais vraiment pas que dire ou que penser. Je me sentais si bien aujourd’hui. J’étais dans une espèce de nirvana où les choses se mettent en place naturellement et où il suffit de décompter les tours. Je voudrais vraiment remercier tout mon team et tout le monde chez Honda pour leurs efforts ainsi que pour leur soutien. Il n’y a pas de doute, c’est certainement le meilleur moment de ma carrière!”

Antonio Cairoli (2ème): “J’essaie de changer mon style de pilotage pour le moment et je dois être un peu plus concentré les quinze ou vingt premières minutes. J’essaye aussi d’être un peu plus agressif. Cela va mieux et je suis heureux de mon pilotage.”

Clément Desalle (3ème): “Cela a été un week-end à  nouveau difficile en ce qui me concerne. Je ne me sentais pas bien après la manche qualificative hier. C’est vraiment difficile de se sentir bien sur la moto avec toute cette somme de petites blessures. C’est capital pour moi. Si je peux retrouver mes sensations et m’amuser sur la moto, je serai rapide. Je ne suis pas vraiment heureux de la situation actuelle mais c’est quand même bon de remonter sur le podium!”

Rui Goncalves (4ème): “Je suis vraiment heureux de ma performance d’aujourd’hui et j’ai eu l’impression de retrouver mes sensations sur la moto. Je dois dire aussi que je suis heureux de la victoire de mon coéquipier Bobryshev. Il a fait une course exceptionnelle et il mérite largement sa victoire.”

Max Nagl (5ème) : ‘’Mon pilotage n’était pas mauvais et mes départs étaient satisfaisants également. Je sentais que je pouvais rouler avec les leaders. Cependant, en seconde manche, je me suis senti terriblement fatigué et j’ai même failli abandonner. J’ai rencontré les mécaniciens et on va faire de nouveaux réglages aux suspensions pour le week-end prochain à  Kegums.”

Jonathan Barragan (7ème): “J’étais rapide ce week-end et j’ai pris de bons points. En Fait, je me suis senti bien tout le week-end. J’ai failli tomber pendant les entraînements. Le départ est vraiment important ici. Je vais maintenant partir en Belgique afin de préparer les prochaines courses, qui auront lieu dans le sable. Habituellement, je suis bon sur ces circuits et je suis donc assez optimiste pour les semaines qui viennent.”

Steven Frossard (8ème) : “En première manche , mon départ n’était pas mauvais et j’étais assez satisfait de la manière avec laquelle j’ai pu attaquer tout de suite. J’étais en train d’essayer de dépasser nagl depuis pas mal de temps lorsque Cairoli est arrivé. J’ai poussé pas mal en fin de manche pour passe Nagl et ce n’est que dans le dernier tour que j’ai pu le faire. J’étais satisfait de cette manche mais en ce qui concerne le GP, en deuxième manche j’ai heurté la grille au départ de la seconde manche. J’étais dernier et j’ai essayé de remonter mais je ne me sentais pas bien sur la moto. Hier, j’ai chuté et j’ai heurté ma tête dans la chute de sorte que je me sentais fatigué dans la seconde manche. Pourtant, je remontais bien mais j’ai alors commis une erreur et j’ai calé mon moteur. J’ai dà» pousser la moto dans la descente pour redémarrer et j’ai terminé quinzième. C’est un peu difficile à  accepter parce que la semaine dernière, j’ai remporté les deux manches en même temps que le GP. Ici, comme à  Glen Helen, une seule erreur m’a coà»té très cher.”

David Philippaerts (9ème) : “C’est vraiment la poisse ! On a connu un nouveau problème de frein en première manche puis au départ de la seconde manche, Steven (Frossard) était à  mes côtés et s’est mis e»n route. En ce faisant, il a heurté la grille et la mienne ne s’est pas abaissée de sorte que j’ai aussi été piégé. J’ai poussé autant que j’ai pu et je suis parvenu à  remonter à  la huitième place grà¢ce à  des bons temps au tour. Le circuit était assez facile dans l’ensemble, ce qui veut dire que les temps étaient très proches. Il y avait de nombreux spectateurs et on se serait cru au Motocross des Nations. ‘’

Steve Ramon (10ème) : ‘’Je n’ai pas eu beaucoup de chance aujourd’hui. Je ne suis pas mal parti en première manche mais j’ai commis deux erreurs dans le premier tour et quelques pilotes m’ont dépassé. Je n’ai pas vraiment bien roulé aujourd’hui et je n’avais pas la force de pousser beaucoup. C’était pénible. La seconde manche peut se résumer par un mauvais départ, une chute, des efforts en vue de remonter puis des erreurs! Je suis tombé avec Schiffer et à  partir de ce moment, j’ai simplement essayé de récolter le maximum de points possible. C’est clair que je ne suis pas content mais j’ai fait tout ce que j’ai pu.”

Grégory Aranda (13ème): “On m’a demandé de mettre la caméra sur mon casque et je ne me suis pas senti à  l’aise avec ça sur mon casque. Je ne me suis qualifié qu’en dix-neuvième position de sorte que mes deux départs n’ont pas été extraordinaires mais je suis parvenu à  remonter, surtout en seconde manche où j’ai terminé treizième. Je n’a jamais connu ce circuit aussi dur dans le passé. On va maintenant aller s’entraîner en Belgique. Je suis que je ne suis pas au top physiquement suite à  mon opération.”

Xavier Boog (15ème): “C’est évident que j’espérais de meilleurs résultats. J’étais arrivé ici confiant compte tenu des résultats que j’avais des excellents résultats de l’an dernier mais le circuit était un peu différent, un peu plus mou qu’auparavant, et j’ai dà» me battre avec ce circuit tout le week-end. Je ne mes suis vraiment pas senti à  l’aise en première manche mais dans la seconde, j’ai-je suis parti dans le top-six puis je suis alors tombé dans le deuxième tour. La moto se trouvait au milieu du circuit et j’ai perdu énormément de temps à  la récupérer. Je n’ai pas engrange énormément de points mais c’était surtout important de terminer la course.”

Christophe Pourcel (deux abandons): “C’était agréable de rouler à  nouveau en GP, même si les circuits sont différent de ceux sur lesquels je roulais aux Etats-Unis. Je me suis classé sixième aux qualifications et je suis parti deux fois parmi les dix premiers. Malheureusement, en première manche, j’ai reçu trop de pierres sur la partie supérieure de mon corps et j’ai décidé d’abandonner. Les réglages sur la moto ne fonctionnent pas aussi bien que je l’aurais souhaité. Nous n’avons essayé la moto que puis que je suis revenu des Etats-Unis la semaine dernière et il faut que je travaille davantage avec le team pour régler ma moto conformément à  mon style de pilotage ainsi qu’aux spécificités des circuits européens.”

MX2

Ken Roczen (1er): “Hier, c’était déjà  bien mais aujourd’hui, c’était encore meilleur. J’ai remporté la première manche et j’ai réussi le holeshot dans la seconde. Le problème, c’est que je suis tombé dans le premier tour et que je me sois retrouvé seizième. Je suis ensuite tombé dans le premier tour, ce qui m’a renvoyé à  la seizième place. C’était vraiment dommage parce que j’aurais pu engranger davantage de points dans l’optique du championnat du monde, notamment par rapport à  Jeffrey (Herlings).”

Gautier Paulin (2ème) : “J’ai enfin remporté une manche et je ne m’attendais pas à  ce que cela m’arrive aujourd’hui parce que le week-end n’a pas été facile. Ainsi, hier j’ai roulé tendu pendant la manche qualificative. Le team m’a beaucoup aidé en apportant des modifications à  la moto, notamment aux niveaux de l’équilibre et des suspensions de sorte que la moto marchait mieux aujourd’hui. En première manche, J’ai commis une grosse erreur et j’ai failli passer au-dessus du guidon. En seconde manche, j’ai réalisé un très bon départ et je me trouvais derrière Ken (Roczen) lorsqu’il a commis une erreur. J’ai su alors que j’avais pris l’avantage et que je devais gagner la course, ce que j’ai fait en poussant au maximum. Nous sommes seconds sur le podium mais il faut savoir que les trois-quatre premiers pilotes sont vraiment forts et que nous travaillons très fort. Les améliorations apportées au je tiens à  remercier chaleureusement le team pour cela.”

Tommy Searle (3ème): “Habituellement, il me faut plusieurs tours avant de trouver ma place dans une course et c’est ce qui est arrivé en première manche. Je me suis en effet très vite emparé de la troisième place mais les hommes de tête imprimaient un rythme infernal à  la course de sorte que je savais n’avoir aucune chance de revenir sur eux. La seconde manche a été plus difficile mis c’est la meilleure que j’ai roulée depuis pas mal de temps. Cela a commencé lorsque Jeffrey Herlings a commis une erreur dans le second virage. Malheureusement pour moi, je me trouvais derrière lui. Il n’y avait rien que je puisse faire. Je me sentais à  l’aise sur la moto. J’ai été capable de pousser fort pratiquement toute la course. Ce circuit n’est pas mon favori car il est piégeux. Je suis donc d’autant plus content de mon podium.”

Jeffrey Herlings (4ème) : ‘’ Je suis content de mon pilotage et même si je finis derrière Ken, j’ai été capable de rouler à  la même vitesse et je n’ai dès lors pas perdu trop de points. J’ai vraiment apprécié les changements qu’ils ont apportés au circuit. Maintenant, je vais aller m’entraîner dans le sable en Belgique en vertu du prochain week-end à  Kegums. En deuxième manche, j’étais deuxième en début de course mais j’ai commis une petite erreur. J’étais un peu déçu et j’ai eu du mal à  rentrer dans la course. Après vingt-cinq minutes, cela a été mieux et j’ai pu dépasser Zach (Osborne) mais cela n’a pas été facile. Si j’ai été régulier au championnat, j’ai manqué une chance au niveau du GP. C’était super de voir autant de gens ici ainsi qu’une foule aussi brillante. J’aime bien une foule bruyante comme celle de Teutschethal.”

Zach Osborne (6ème) : “Mon plan ce matin était de partir dans la première manche et de donner tout ce que j’avais aussi longtemps que je le pouvais. C’était super tant qu’il ne restait que dix minutes à  rouler. En seconde manche, mon pilotage était OK mais j’ai commencé à  me sentir un peu fatigué. Je roulais de façon satisfaisante mais je n’avais pas le petit quelque chose qui fait la différence. J’ai fini par être malade et j’ai vomi sur toute la moto. Maintenant, nous allons prendre les choses au jour le jour et voir comment je me sens. Aujourd’hui, j’étais capable de rouler avec les cinq meilleurs pilotes mais il faut dire que le circuit n’était pas vraiment difficile. On verra sur une surface plus dure.

Valentin Teillet (8ème): “Ceci constitue mon meilleur résultat depuis pratiquement trois ans. Le départ en première manche que celui de la seconde manche. Mon départ en deuxième manche était meilleur que mon départ en première manche mais j’ai bien roulé dans les deux manches. Pour moi, cela a été une superbe journée. Cela va me donner confiance. La vitesse est là  et ma condition physique s’améliore. C’est un circuit que je n’aimais pas du tout hier. En effet, il y a deux ans, je terminais sans avoir pris le moindre point et l’an dernier, j’ai été deux fois quinzième. Aujourd’hui, j’ai trouver du grip et j’ai pu rouler comme je le voulais.”

Harri Kullas (10ème) : “La course a été difficile parce que le circuit l’était tout autant. Il y avait pourtant des ornières et c’était donc agréable de rouler mais tout le monde était très rapide et c’était donc difficile de faire la différence. Dans les premiers tours de la première manche, cela glissait beaucoup mais j’ai toutefois été capable de trouver mon rythme et j’ai effectué quelques dépassements. Ma vitesse était bonne et j’étais régulier sur la fin. J’étais second au départ de la deuxième manche mais tout le monde est venu sur moi au premier tour. J’hésitais un peu car on avait arrosé et je ne voulais pas tomber. Je me trouvais dans le top-dix lorsqu’Anstie est arrivé et qu’on a essayé de le suivre. Dans l’ensemble, c’était meilleur que la semaine dernière mais je dois encore progresser. Quoiqu’il en soit, je pense avoir pris un petit virage qui me conduira vers plus de confiance en mes moyens.”

Vos commentaires

Plus de motocross