Motocross | Les futurs tops belges vus par Yves Devlaminck

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est désormais une tradition sur MXMag, Yves Devlaminck, coach fédéral FMB depuis le début de la saison 2009 et chargé par la fédération d’encadrer les jeunes pilotes belges, profite de l’entre-saison pour dresser le bilan de la saison écoulée. Qui sont les futurs tops belges, que valent-ils face aux pilotes étrangers les plus prometteurs? Yves “Holeshot” Devlaminck nous dit tout…

Bryan Engelen

Cela fait 3 saisons qu’il évolue à  la FMB et progresse d’année en année. Pour sa dernière saison en 85cc, il a clairement passé un step avec comme point final un top-5 en individuel a la Coupe de l’avenir. Il prouve par la même occasion que le championnat FMB est complet et moins mauvais que ce que beaucoup peuvent penser… Pour l’avoir eu en stage de préparation, Bryan est un pilote très à  l’écoute, appliqué et qui ne là¢che rien une fois en course. On peut vraiment le qualifier de « scolaire ».

Techniquement il doit encore bosser les sauts techniques, l’utilisation de son frein avant et sa mobilité sur la moto, il est encore trop statique. L’année prochaine sonne le passage en 125cc. Je lui suggère une année de transition en Espoirs FMB avec éventuellement l’une ou l’autre participation à  l’EMX 125. Avant cela, il doit absolument peaufiner son bagage technique et gagner en vitesse sur les terrains durs. Il a un bon entourage et du top matériel, so just do it…

Cyril Genot

Je le connais très peu mais on a eu la chance de le voir évoluer 2 ou 3 fois en Belgique cette saison. A Pierreux, il n’a fait aucun complexe ! Il semble avoir un bon bagage technique et développe de bonnes aptitudes dans le sable, texture sur laquelle il a ses « racines ». Il est champion 85cc à  la KNMV, ce qui n’est pas rien.

A l’entraînement, aussi il se donne a 110%, n’a peur de rien ni de personne et affiche une grosse motivation. Il est très souvent le dernier en piste le soir à  Lommel, c’est plutôt un bon signe… Qu’il continue à  évoluer « step by step », en mixant les différentes textures. Aussi, ça serait sympa de le voir régulièrement en Belgique dans les années à  venir…

Yannick Heylen

Dernière saison en 85cc pour Yannick, qui fut relativement positive dans son ensemble avec une belle victoire à  l’ADAC et une poignée de top-5 en début de saison dans le sable (ONK). Techniquement, il lui reste 2/3 points à  corriger, tel l’utilisation abusive de son frein arrière ou encore le placement de son pied côté sélecteur. Il commence également à  chercher des solutions sur la piste (traces), qu’il approfondisse encore et encore dans cette démarche…

Il a une super position sur la moto ce qui va lui permettre d’aborder la 125cc en toute sécurité malgré son petit gabarit. Pour l’avoir vu sur la 125, il roule exactement comme il doit le faire, tout en souplesse et en exploitant parfaitement sa boîte de vitesse. Seul petit regret, il donne parfois l’impression de s’économiser et/ou de ne pas tout donner (je pense notamment à  des séances de chrono sur un stage de préparation). Pour 2012, la catégorie Espoirs FMB et le ONK 125cc me semblent être un bon « deal »…

Daymond Martens

Daymond a fait une première partie de saison en 85cc, jusqu’à  l’été. Elle fut relativement concluante avec des top-5 en championnat de France Cadet. En stage, il a fait preuve d’un bon bagage technique, bien sur ses appuis et super précis sur les sauts techniques. Il commence aussi à  « s’aiguiser l’Å“il » (trajectoires) et à  sauter les trous. Bien ! J’ai également apprécié le fait qu’il effectue beaucoup de tours rapides sur les séances chronométrées, il ne ménage pas ses efforts…

Le choix du 4 temps est difficile, il colle certainement très bien à  son style de pilotage mais risque de ne pas résoudre son manque d’agressivité et de vitesse pure. Aussi, dans les conditions difficiles, il va être limité par son gabarit. Qu’il continue à  bosser techniquement pour compenser, en attendant de prendre des centimètres et des kilos…

Nathan Renkens

Une paire de top-5 à  l’ADAC, 9ème au Mondial Junior et vainqueur en individuel à  la coupe de l’Avenir: sportivement parlant, Nathan a fait une saison quasi parfaite … Chapeau ! A Cingoli, au mondial Junior, il m’a réellement surpris, non pas par le fait de se donner à  110% et de réaliser son meilleur tour au dernier tour mais surtout par la manière et l’intelligence avec laquelle il a géré son effort et les situations de dépassements après de mauvais départs.

Aussi ils (lui et son entourage) ont retenu les erreurs du passé et tenu compte de certaines remarques, bien ! Qu’ils continuent à  se professionnaliser (sportivement et techniquement parlant) et que Nathan bosse sans relà¢che les sauts techniques et les ornières. Il s’engage pour l’Europe 125cc et je sais à  quel point le niveau technique requis est élevé. Pour l’instant, il est encore trop court selon moi, alors au boulot!

Jordi Van Mieghem

Je ne le connaissais qu’au travers des courses FMB-BMB et je dois bien avouer que j’avais quelques à  priori. Au stage Supercross il m’a réellement surpris ! Il a non seulement de bonnes aptitudes techniques (sauts, glisse) mais il s’est surtout montré très à  l’écoute et appliqué, n’hésitant pas à  poser des questions sur des points précis.

Techniquement, il n’a pas de gros défaut, juste peut-être de se montrer plus mobile sur les sauts pour oublier un peu son frein arrière ainsi qu’un gros travail d’équilibre à  développer dans les ornières. Cette année, il a gagné presque tous les BK. L’an prochain, il risque de manquer un peu de concurrence. Je ne connais pas son programme 2012 mais je pense qu’une combinaison ONK/ADAC/BK soit un bon choix.

Erik Willems

Si on s’arrête aux résultats bruts, sa dernière saison en 85cc peut paraître décevante. Problèmes techniques, blessure et gabarit trop imposant ont un peu freiné sa progression. A l’été, il a changé de matériel et passé le cap 125cc, ce qui l’a véritablement métamorphosé ! Il a pris énormément en maturité. Il est en pleine démarche de « recherche de traces » et de petits détails techniques à  réaliser sur la piste.

Bonne position, pas de frein arrière ni d’embrayage, bon bagage technique saut/glisse, il roule exactement comme il doit le faire. Au vu de son gabarit et de sa maturité précoce, il sera probablement en 450cc à  l’à¢ge de 15 ou 16 ans. Côté caractère ce qu’il a fait à  Orp était incroyable ! Physiquement et mentalement, il me fait étrangement penser à  un pilote wallon du MX1… En 2012, il roulera en France avant d’avoir l’à¢ge pour évoluer en Espoirs 125cc. Un tout bon élément pour l’avenir…

Et les autres…

2011 fut également l’occasion de voir apparaître de « nouvelles têtes », je pense entre autre à  Michiel Breugelmans, Tim Louis, Nolan Cordens, Thomas Van Erum, Mathias Van Roy, Yannick Vertommen, Omar Baloglu, Robin Colembie, Jens Bogaerts, Dante Nijs ou encore Louis Forgiarini. Avec un bon travail hivernal ce sont probablement les noms qui figureront aux avant-poste en 2012.

Je souhaite à  tous une excellente trêve hivernale et une bonne préparation en vue de la prochaine saison. Aussi, si je n’ai qu’un seul conseil à  vous donner c’est de bien se dire que la catégorie 85cc n’est qu’une étape, et que la majeure partie du travail reste à  faire. Gardez vous donc une marge de progression à  tous niveaux (mental, physique, matériel, déplacement, financier et investissement personnel).

Pour 2012 la FMB-BMB continuera son travail avec les jeunes avec au programme encore plus de préparation et d’encadrement. Si vous avez la moindre question, n’hésitez surtout pas à  nous contacter!

Sportivement,

Yves Devlaminck

Vos commentaires

Plus de motocross