Supercross US – San Diego | Villopoto de justesse devant Reed!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Supercross

Alors que le championnat AMA s’apprête à  se déplacer vers l’est du pays, Ryan Villopoto a remporté sa troisième victoire de la saison hier à  San Diego. Cette victoire a été rendue plus difficile que les précédentes à  cause d’un super Chad Reed qui a menacé le champion en titre jusqu’au dernier virage. Dungey clôture le podium et il y a eu du mérite car le pilote KTM a été mal à  l’aise toute la soirée sur la difficile section des whoops.

C’est Brett Metcalfe et sa Suzuki qui se sont adjugé le holeshot dans la finale, suivis de Dungey et de Weimer. Ce dernier avait dà» passer par les repêchages pour participer à  la finale. Villopoto devait profiter des whoops pour se retrouver rapidement en deuxième position tandis que Reed se trouvait rapidement à  la quatrième place malgré le fait qu’il ne soit pas très bien parti. Il faut dire que Reed apprécie le circuit de San Diego, lui qui a remporté six fois l’épreuve en huit participations. L’Australien avait apporté un soin particulier aux réglages de sa monture et on a pu effectivement constater qu’il était particulièrement à  l’aise dans ces fameux whoops. Il dépassait d’ailleurs bien vite Weimer dans cette section pour prendre la troisième place. Devant, Villopoto effectuait un superbe bloc-pass sur Metcalfe et prenait la tête de la course. Stewart et Dungey se bagarraient quant à  eux pour le gain de la sixième place.

Rapidement, Reed réalisait une superbe manoeuvre de dépassement sur Metcalfe pour se retrouver deuxième. Au même moment, Stewart prenait facilement le meilleur sur Dungey dont la KTM avait vraiment du mal à  passer les whoops. Stewart continuait sur sa lancée et dépassait Weimer ce qui lui permettait de creuser un petit avantage sur Dungey. Celui-ci, décidé à  passer Weimer rapidement, effectuait une manoeuvre de dépassement peu orthodoxe sur le pilote Kawa qui se retrouvait au sol dans l’aventure. A ce moment, il restait dix tours à  parcourir et l’ordre des pilotes de tête était le suivant : Villopoto, Reed, Metcalfe, Stewart, Dungey et Millsaps.

Comme on l’a écrit plus haut, Reed était vraiment très facile hier à  San Diego et au treizième tour, on voyait qu’il regagnait clairement du terrain sur Villopoto dans les whoops. Stewart, quant à  lui, allait à  nouveau perdre l’avant de sa Yamaha et se retrouver au sol dans les whoops. Il allait perdre pas mal de temps à  se dépêtrer des banderoles de sécurité avant de pouvoir repartir. Peu après, c’était au tour de Weimer de chuter avec pour conséquence son abandon.

Dans les derniers tours, Reed revenait sur Villopoto et s’apprêtait à  livrer bataille à  Villopoto. Les spectateurs étaient, on s’en doute, aux anges et manifestaient bruyamment leur joie. Dans l’avant dernier tour, Reed entamait une manoeuvre de dépassement sur Villopoto qui ne s’en laissait évidemment pas conter au point qu’on retrouvait les deux pilotes au coude à  coude dans une bagarre qui allait se révéler comme la plus belle cette saison. Reed arrivait finalement à  dépasser Villopoto et se retrouvait en tête.

Les choses n’allaient cependant pas rester en l’état et, dans le dernier tour, Villopoto attaquait à  son tour Reed et reprenait la première position. Reed réagissait aussitôt mais dans la manoeuvre, il commettait une petite erreur dont profitait Villopoto pour se créer un léger avantage et pour se diriger vers la ligne d’arrivée qu’il franchissait avec 1,4 seconde d’avance sur Reed. Bravo, les artistes!

Lites

Dean Wilson a remporté sa seconde victoire de la saison hier à  San Diego et il se retrouve en tête du classement provisoire des Lites au détriment d’Eli Tomac qui a connu hier une soirée catastrophique. Cole Seely termine second tandis que Matt Moss monte sur le podium pour la première fois de sa carrière en championnat AMA.

C’estVince Friese qui avait réalisé le holeshot avec Seely à  ses basques. Dean Wilson était juste derrière Seely. Tomac était quant à  lui parti dans le top-cinq mais il perdait du temps en commettant une erreur qui provoquait la chute – violente – de Marvin Musquin qui allait abandonner. Devant, Wilson caracolait en tête pendant que Seely passait à  la seconde place après avoir pris le meilleur sur Moss qui précédait Tomac, Friese et Swanepoel.

Peu de temps après, Tomac faisait du petit bois avec Moss et commençait à  remonter sérieusement vers l’avant de la course. Au quatrième tour, alors que Friese et Laninovich étaient en bagarre, Tomac chutait sérieusement dans les whoops, passant au-dessus de son duidon. Il eut du mal à  se relever et ne parvint pas à  redémarrer sa moto. C’était donc l’abandon pour le leader du classement provisoire. Wilson continuait à  assurer de son côté et il s’envolait vers la victoire en compagnie de Seely et de Moss qui assuraient chacun leur place sur le podium.

Résultats

Supercross

1. Ryan Villopoto (Kawasaki) ; 2. Chad Reed (Honda) ; 3. Ryan Dungey (KTM) ; 4. Brett Metcalfe (Suzuki) ;5. Josh Hansen (Kawasaki) ; 6. Justin Brayton (Honda) ; 7. Davi Millsaps (Yamaha) ; 8. Kyle Chisholm (Kawasaki) ; 9. Mike Alessi (Suzuki) ; 10. Nick Wey (Kawasaki) ; 11. Jason Thomas (Suzuki) ; 12. Cody Mackie (Kawasaki) ; 13. Weston Peick (Kawasaki) ; 14. Robert Kiniry (Yamaha) ; 15. James Stewart (Yamaha)

SX Lites

1. Dean Wilson (Kawasaki) ; 2. Cole Seely (Honda) ; 3. Matt Moss (KTM) ; 4. Gareth Swanepoel (Yamaha) ; 5. Nico Izzi (Yamaha) ; 6. Gavin Faith (Honda) ; 7. Billy Laninovich (Honda) ; 8. Travis Baker (Honda) ; 9. Vince Friese (Honda) ; 10. Nick Paluzzi (Kawasaki) ; 11. Kyle Beaton (Kawasaki) ; 12. Bruce Rutherford (Honda) ; 13. Max Anstie (Honda) ; 14. Killy Rusk (Honda) ; 15. Martin Davalos (Suzuki)

CLASSEMENT PROVISOIRE

Supercross

1. Ryan Villopoto, 133 ; 2. Chad Reed, 127 ; 3. Ryan Dungey, 123 ; 4. James Stewart, 101 ;
5. Kevin Windham, 78 ; 6. Brett Metcalfe, 75 ; 7. Jake Weimer, 72 ; 8. Davi Millsaps, 70 ;
9. Justin Brayton, 68 ; 10. Josh Hansen, 64

SX Lites Côte Ouest

1. Dean Wilson, 116 ; 2. Eli Tomac, 114 ; 3. Cole Seely, 101 ; 4. Marvin Musquin, 89 ; 5. Nico Izzi, 78 ; 6. Matt Moss, 73 ; 7. Zachary Osborne, 67 ; 8. Travis Baker, 63 ; 9. Tyla Rattray, 60 ; 10. Jason Anderson, 58

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    En marge des classes mondiales MX2 et MXGP, les championnats EMX250, EMX2T et WMX (mondial féminin) se poursuivront également dans le sable de Lommel ce week-end. Avec pas moins de …
  • MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    Suivez chaque manche du championnat MXGP en live ! Timing et classements en direct, horaires complets du week-end, … tout ce qu’il faut pour suivre un GP en ligne sur …
  • Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    La veste softshell 24MX Team est un vêtement polyvalent qui peut être rapidement et facilement converti en gilet. La matière polyester résistante au vent et à l’eau, la doublure confortable, …
  • Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Infront Moto Racing a annoncé ce jeudi que le GP de Finlande, programmé les 21 et 22 août prochains, n’aurait finalement pas lieu. Les organisateurs reprogrammeront leur épreuve en 2022. …