Motocross MXGP – Si Racha (Thailande) | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Lorsque les pilotes sont descendus de l’avion hier en provenance de la Thailande, ils ont senti la différence par rapport aux trente degrés qu’ils ont connus à  Si Racha ce week-end. Pourtant malgré la chaleur tant redoutée et surtout le taux d’humidité (80%!), les pilotes ont montré à  Si Racha qu’ils étaient déjà  très bien affà»tés physiquement.

Sur le plan sportif, Cairoli a survolé le GP en remportant les deux courses et il a ramené la plaque rouge sous l’auvent KTM. Clément Desalle, troisième, a joué la prudence après une chute qui aurait pu lui coà»ter cher en terminant sur la troisième place du podium. En MX2, Jeffrey Herlings a résisté au péché d’orgueil dans la Superfinale en n’essayant pas de ravir à  tout prix sa troisième place à  Clément Desalle.

On se retrouve dans trois semaines dans les sables profonds de Valkenswaard.

MX1

Antonio Cairoli: (1er) :”Cela a été un bon week-end pour moi et j’ai vraiment été heureux de remporter les deux courses. Ce n’était facile pour personne à  cause de la chaleur et il fallait savoir gérer ses forces et connaître son corps, surtout avant d’aborder la seconde course alors qu’on commençait à  être fatigué. Pour moi, la seconde course a été plus facile car le circuit était moins bosselé. La meilleure chose de ce week-end, c’est que KTM est maintenant en possession des deux plaques rouges.”

Gautier Paulin (2ème): “Un nouveau podium pour moi ne peut signifier qu’une chose: c’était à  nouveau un bon week-end! Pourtant, je ne m’étais pas si bien qualifié le samedi. Au début de la course des MX1, je me suis retrouvé englué dans le peloton au point qu’après un tour, j’étais en dix-septième position. J’ai malgré tout pu me battre pour revenir à  la quatrième place. Mon départ lors de la Superfinale a été nettement meilleur puisque j’ai franchi le premier virage en troisième position, tout juste derrière Cairoli et Desalle. J’ai fini par pouvoir dépasser Clément pour le gain de la seconde place. Nous avons atteint nos objectifs avec deux podiums de rang.”

Clément Desalle (3ème): “Un deuxième podium, ce n’est pas si mal. Heureusement, je termine ce GP sans blessure. En effet, j’ai effectué une lourde chute et mon pied s’est coincé sur le sol. En fait, mon corps n’allait pas à  la même vitesse que la moto et j’ai terminé comme Superman. C’était vraiment une chute spectaculaire mais je suis parvenu à  me relever et à  terminer la manche. J’avais une ‘belle’ éraflure et il a fallu me mettre quelques points de suture. J’étais content de ne pas être blessé plus sérieusement. Le poste médical a réalisé du très bon boulot. C’est agréable de savoir qu’on a une aussi bonne assistance le long du circuit. A propos de circuit, celui-ci était trop nouveau, même si je me suis bien plu à  la fin de la première course et dans la Superfinale du fait qu’il y avait de plus en plus de trajectoires.”

Tommy Searle (4ème): “C’est une amélioration puisque je réalise une quatrième place après avoir obtenu une cinquième place la semaine dernière à  Losail. C’est vraiment ce que nous recherchons. Je voulais être dans le top-cinq ce week-end et j’y suis. Je suis vraiment heureux car ce n’est que ma deuxième épreuve en 450. Le team affine les réglages de la moto à  chaque course mais je dois encore travailler mes départs. Je suis tombé dans la Superfinale en poursuivant Paulin mais cela reste un bon week-end pour nous.”

Ken De Dijcker (5ème): ‘’ En première manche, j’ai vraiment bien roulé en terminant deuxième derrière Cairoli. Malheureusement, dans la Superfinale, je suis resté englué dans le peloton et j’ai eu toutes les peines du monde à  revenir dixième. C’est dommage mais je ne me plains pas car je sens que la forme est là .”

Joël Roelants (7ème): ”Notre objectif était de récolter un maximum de points dans les deux premières épreuves du championnat. Au Qatar, je termine quinzième et douzième tandis qu’aujourd’hi, en Thailande, je termine dixième et septième. Je pense donc que les choses vont en s’améliorant et j’en suis heureux. Je sais que je dois me donner encore un peu de temps pour au mieux de ma forme. Nous avons trois semaines devant nous pour préparer Valkenswaard et j’aurai encore progressé physiquement d’ici-là . Je pense que je suis à  75% actuellement de sorte que réaliser une septième place, ce n’est pas si mal. Si je suis plus costaud, je sais que je pourrai faire mieux.”

Steven Frossard (8ème): “Cela a été un mauvais week-end et je ne me sentais pas très bien. J’ai été malade et je n’ai pas roulé comme je l’aurais voulu. Si on ajoute à  cela deux mauvais départs… La chaleur était pénible mais si on est en pleine possession de ses moyens, cela va encore mais lorsqu’on est malade, il faut vraiment se battre à  fond pour réaliser des bons résultats. Je ferai le maximum pour être prêt pour le prochain GP.” 

Kevin Strijbos (9ème): “Très mauvais week-end pour moi. J‘avais la vitesse mais je ne me suis jamais senti à  l’aise sur le circuit durant le week-end. Dans la première course, j’ai effectué un bon départ mais j’ai eu du mal à  trouver mon rythme de sorte que pas mal de pilotes m’ont dépassé. Je suis retombé de la cinquième à  la douzième place puis je me suis battu pour remonter à  la septième place. J’étais un peu plus à  l’aise à  ce moment-là . Dans la Superfinale, j’ai complètement loupé mon départ et je me suis retrouvé très loin à  l’arrière. Ce n’était pas évident avec les 250. La semaine dernière, j’avais effectué un bon départ dans la Superfinale et cela ne semblait pas être un problème de rouler avec les 250 mais cette fois, à  l’intérieur du peloton, c’était fou. Je n’ai pas mal roulé mais dépasser était vraiment difficile. Terminer dixième d’un GP n’est pas acceptable et je dois oublier ce GP, rentrer à  la maison, me reposer et préparer Valkenswaard.”

MX2

Jeffrey Herlings (1er): “J’ai effectué deux bons départs et j’ai démontré après la première course que j’étais l’homme à  battre cette année en MX2. J’ai Presque faille monter sur le podium dans la Superfinale et j’espère que cela arrivera cette année. Ce sera en tous cas un de mes objectifs.”

Christophe Charlier (4ème) : “Je suis heureux. Je ne suis pas bien parti dans la première course, ce qui veut dire qu’il a fallu que je me débarrasse de mes lunettes. Tout s’est bien passé durant la majorité de la course jusqu’à  ce qu’une pierre vienne me frapper un Å“il. Cela m’a obligé à  ralentir et j’ai perdu quelques places. J’ai bien essayé de remonter mais je ne voyais plus que d’un Å“il! Mon départ a été meilleur dans la Superfinale et j’ai fait de mon mieux pour rester avec les 450. Je suis revenu tout juste derrière Ferris que je suis parvenu à  dépasser. Je suis ensuite revenu sur Febvre mais je ne suis pas arrivé à  le dépasser. Quoiqu’il en soit, je suis content de ma quatrième place au championnat car la saison sera longue.”

Alessandro Lupino (5ème): ‘’Le samedi a été une rude journée pour moi mais après la manche qualificative, nous avons revu les réglages de la moto avec les mécaniciens et aujourd’hui, je me sentais mieux sur la moto et sur le circuit. Mon départ dans la manche MX2 n’a pas été terrible – il faut vraiment que je travaille mes départs. Je suis malgré tout parvenu à  remonter de la vingtième à  la huitième place. J’ai vraiment poussé très fort dans les derniers tours. J’ai d’ailleurs fait de même dans la Superfinale dans laquelle je suis remonté de la treizième à  la quatrième place. C’est mon meilleur résultat jusqu’à  présent et je sens que je m’améliore chaque semaine depuis que j’ai rejoint Kawasaki.”

Dean Ferris (6ème) : “C’est frustrant. Avec une autre place, j’aurais été sur le podium mais bon, je n’aurais rien pu faire d’autre. Ma main me faisait terriblement mal après cinq minutes. J’ai alors plus pensé au championnat qu’à  la course car alors, j’aurais pris le risque de chuter. C’est un bon début Finalement, on réalisé deux belles épreuves jusqu’à  présent et j’aime travailler avec les gens du team. Cela été positif de passer du temps ensemble en Thailande afin de mieux se connaître. Bref, je trouve qu’on réalise un excellent début de championnat.”

Jordi Tixier (8ème): ‘’ J’ai roulé avec une méchante coupure au menton qui m’a valu quatorze points de suture suite à  ma lourde chute de samedi. Malgré tout, je termine sixième dans la course MX2 et je me classe huitième au classement général MX2. Compte tenu des circonstances, ce n’est pas mal.”

Max Anstie (9ème): “Durant la semaine dernière, j’ai essayé de me remettre d’aplomb car j’avais pris des anti-douleur après ma chute au Qatar. Lors de la première course, j’ai poussé fort et je suis arrivé à  monter sur la troisième marche du podium. Par contre, dans la Superfinale, contre les 450, c’était la bagarre. C‘était plus que limite dans le premier tour et j’ai percuté deux 450 qui ont failli m’atterrir dessus. Je me suis ensuite retrouvé tout à  l’arrière. J’ai bien poussé mais ce n’était pas évident. Je ne suis pas arrivé à  me remettre à  une position suffisamment intéressante que pour pouvoir remonter. C’est dommage mais malgré tout, on s’améliore et une troisième place dans la première course, ce n’était pas si mal. Je ne me sens pas encore à  100% et en plus, j’ai effectué deux grosses chutes lors des deux dernières semaines. Nous avons trois semaines pour nous préparer en vue de Valkenswaard. Nous avons fait le maximum jusqu’ici mais les résultats ne suivent pas… jusqu’à  présent! Merci aux mécaniciens et à  tout le team pour leur super boulot!”

 Julien Lieber (10ème): “Cette chute sur un saut dans la première course ne m’a pas facilité la vie. Je me suis retrouvé vingt-septième et j’ai pu remonter à  la deuxième place. Ce n’était pas un mauvais résultat mais je me suis senti très fatigué par la suite. Dans la Superfinale, j’étais sixième au départ, ce qui était vraiment bien, mais je suis à  nouveau tombé et j’ai dà» remonter comme dans la première course. J’ai fait de mon mieux et j’ai terminé septième de ma catégorie. Dans l’ensemble, ce n’était pas un mauvais week-end du tout. C’était un circuit difficile pour les 250 et je n’aime pas du tout partir avec les 450.”

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …