Interview Steve Piret | Steve Piret: “La régularité fera la différence!”

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Steve Piret a été le plus sérieux adversaire de Yoann Hella l’an passé dans la course au titre à  l’AMPL. Malgré de nouvelles blessures qui sont venues contrarier son retour dans la fédération luxembourgeoise dès la première épreuve de la saison à  Honville. Cette année, le pilote Honda/Off-Road espère éviter les erreurs et se battre à  nouveau pour un titre vraisemblablement très disputé.

Quel a été le plus beau moment de la saison dernière? Pourquoi?

Steve Piret: “Mon entrée sur l’esplanade de la Chinelle en tête avec des tops pilotes à  mes fesses! Je m’en souviens encore comme si c’était hier. Je me suis dis ” put…, que c’est bon”. Le podium était la cerise sur le gà¢teau. Avec vincent et Bryan, on visait un top-5 et on finit seconds dans le même tour que les premiers, c’était génial ! Mais je retiendrai aussi des bons moments passés avec les amis à  discuter le dimanche dans le paddock ou sur le bord de la piste. Le motocross, pour moi c’est aussi ça, pas uniquement les courses.”

Quel a été le pire moment de la saison dernière? Pourquoi?

Steve Piret: “Sans hésitation, le samedi de Willancourt pour le trophée inter-régions où je me sectionne le tandon d’achille et je me casse l’astragale. Après les déboires de Yoann avec son sponsor, j’avais récupéré la tête du championnat avec quelques points d’avance et je pensais vraiment aller au bout de ce championnat. Grosse désillusion!”

Pour toi, qui est le grand favori pour 2013? Qui sont les outsiders?

Steve Piret: “Je ne pense pas qu’il y ait vraiment un grand favori qui sorte du lot. C’est certain que Yoann Hella sort d’une belle saison l’année dernière et qu’il fera le maximum pour reconduire son titre. Mika Besonhé peut aussi mettre tout le monde d’accord sur certains circuits et quand sa motivation est à  la hauteur de son talent. Eric Hubin sera quant à  lui probablement animé d’une grande motivation pour récupérer le titre “perdu” en 2011 et je suppose qu’il n’a rien perdu de son talent durant cette année sabatique. Renaud Gérard va pour sa part devoir apprivoiser la conduite d’une 450 mais, vu les derniers cross, cela ne devrait pas lui poser de gros problème. Et moi, j’espère faire une saison sans blessure… On fera les comptes fin septembre!”

Sur quels détails va se jouer le titre cette année ?

Steve Piret: “Je pense que cette année, c’est la régularité qui va primer. Il faudra être présent tous les week-ends et marquer le coup quand on se sent bien et éviter les blessures (sic!)”

Quel jeune pilote inter sera la surprise cette année?

Steve Piret: “Il me semble que Kevin Bankaert risque d’en étonner plus d’un avec la Honda 450.”

Comment t’es-tu préparé pour la nouvelle saison?

Steve Piret: “Du mieux que je pouvais vu les conditions climatiques. Je dois jongler avec les contraintes physiques dues à  ma blessure mais je vois tout doucement le bout du tunnel et ça fait du bien! Le premier championnat fera office de remise en forme et j’espère être au top pour le championnat d’été.”

Des personnes à  remercier?

Steve Piret: “Ma femme en premier, elle m’a été d’un grand soutien durant la convalescence et elle a encore trouvé la force de faire face à  mes sautes d’humeur cet hiver (rires). Guy et Dany de l’équipe Off-Road qui m’ont renouvelé leur confiance pour cette nouvelle saison. Etre soutenu de la sorte malgré la crise économique que nous traversons est très gratifiant et motivant. Ce sont de vrais passionnés et c’est un réel bonheur d’être en leur compagnie le week-end. Mon préparateur physique, Mike Vozza. Il a dà» se creuser les méninges pour adapter mes séances d’entrainement à  mes contraintes physiques.Enfin, mon père qui va me suivre un peu plus cette saison.”

Texte & photos: Y. Bernard – Bernardmx.com

Vos commentaires

Plus de motocross