Motocross MXGP – Sevlievo | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cela a été agréable pour les journalistes de n’avoir pas eu à  se creuser les méninges au soir du GP de Bulgarie afin de trouver un titre original à  leur article. En effet, ‘faire original’ en titrant sobrement ‘Victoire de Gautier Paulin à  Sevlievo’, c’est génial! D’autant que les plus blasés des lecteurs auront relu deux fois le titre afin d’être certains de n’avoir pas rêvé. Ceux-là  auront même lu le compte-rendu du GP pour savoir comment il se faisait qu‘Antonio Cairoli n’ait pas gagné comme il en a désormais fait une habitude.En fait, Antonio Cairoli n’aime pas le circuit de Sevlievo et il n’y a remporté qu’un GP lorsqu’il roulait encore en MX2. Cela ne l’a pas empêché hier de remporter malgré tout la deuxième manche après n’avoir réalisé qu’une quatrième place dans la première manche. Quant au vainqueur, Gautier Paulin, il a déclaré que sa victoire hier pourrait être l’élément déclencheur qui lui permettra de remporter d’autres GP. Acceptons-en l’augure!

En ce qui concerne nos compatriotes, nous avons assisté à  de belles bagarres entre les ‘Suzuki boys’, Clément Desalle et Kevin Strijbos. Dommage que celles-ci n’avaient pas pour enjeu la plus haute marche sur le podium car nous risquons de nous faire à  l’idée que les victoires, ce n’est plus pour nous!

En MX2, par contre, nous avons eu droit au spectacle habituel d’un Jeffrey Herlings survolant la concurrence de vraiment très (trop?) haut. Heureusement qu’on ne titre généralement pas sur le MX2!

A dans quinze jours à  Agueda, au Portugal !

MX1

Gautier Paulin (1er): “Cela a été un très bon week-end et c’était vraiment très agréeable de rouler en tête à  tête avec Antonio Cairoli d’autant que cela avait été vraiment pénible d’accepter ses victoires successives ces dernières semaines. Je me sentais vraiment bien sur le circuit ainsi que sur ma moto depuis le début des essais et aujourd’hui, j’ai realisé deux bons départs. J’ai réussi le holeshot en première manche et je l’ai emporté puis j’ai été deuxième dans la seconde manche au terme d’une belle bagarre avec Antonio qui m’a beaucoup appris. J’ai maintenant quatre podiums à  mon actif et j’espère obtenir d’autres victoires à  l’avenir. Le team travaille bien et je pense que nous pouvons encore nous améliorer. Je veux remercier tous ceux qui travaillent avec moi.”

Tony Cairoli (2ème): “Cela fait deux GP que je ne remporte pas. Mon objectif a toujours été de monter sur la plus haute marche du podium et j’espère que je pourrai faire de mon mieux lors du prochain GP et que les choses iront mieux pour moi.”

Clément Desalle (3ème): “Je suis heureux de réaliser mon premier podium en Europe! Je n’ai pas eu de chance lors des deux derniers GP et j’avais été déçu. C’est donc agréable de remonter sur le podium. J’ai effectué de bons départs, ce qui me fait plaisir. J’ai passé la plupart du temps à  me bagarrer avec Kevin. On était vraiment très proches lors de certaines manoeuvres et il a fallu que nous soyons prudents! C’était vraiment une fameuse bataille et nous avons roulé ainsi presqu’à  chaque tour. J’ai essayé certaines choses en première manche afin de le dépasser puis j’ai commis quelques erreurs durant deux tours, ce qui lui a permis de creuser le trou. Je me suis reconcentré par la suite et je me suis rapproché de lui avant de le dépasser mais il a répliqué immédiatement. Je ne m’attendais pas à  ce qu’il soit si proche de moi. Quoiqu’il en soit, de belles bagarres, pas d’accident et un bon résultat qui fait du bien.”

Kevin Strijbos (4ème): “C’était bien aujourd’hui. J’ai effectué une belle course en première manche. A la fin, mon équipier m’a dépassé mais j’ai pu riposter immédiatement. Je suis vraiment content de cette manche. Dans la seconde manche, je me sentais bien. J‘ai réalisé un bon départ puis Tony (Cairoli) a roulé large et a heurté la berne. Cela m’a obligé à  ralentir afin de ne pas le heurter. J’étais quatrième et je suis resté tout le temps à  cette place! Je poussais vraiment fort mais au cinquième tour, une pierre est venue frapper mes lunettes et les verres sont partis. C’en était fini. Je ne pouvais pas me rapprocher de Clément car chaque fois que je le faisais, je me prenais du sable dans les yeux au point de partir dans tous les sens lorsque j’étais sur les sauts. Je n’étais pas vraiment content mais, bon, dans l’ensemble, c’était un bon week-end. J’avais la vitesse pour réaliser un podium et maintenant, je vais travailler davantage pour terminer dans le top trois au Portugal.”

Jeremy Van Horebeek (5ème): “Je suis content d’être revenu dans le top cinq. C‘est agréeable de rouler de belles manches. Je ne suis pas encore au mieux de ma forme car je n’ai pas pu m’entraîner cette semaine à  cause de ma blessure à  l’épaule et les dix dernières minutes étaient à  chaque fois pénibles. Quoiqu’il en soit, c’est super de revenir sur le devant de la course. J’ai été très souvent sur le podium en MX2 et je veux qu’il en soit de même en MX1. Je me suis senti bien dès le premier entraînement ce week-end. Je suis confiant dans la mesure où nous aurons deux semaines pour préparer le Portugal car c’est certain que je serai encore plus fort là -bas.”

Tommy Searle (6ème):”Dans la première manche, c’était OK, il n’y a rien de spécial à  dire; cinquième, c’est bien. Mes départs n’ont pas été aussi bons que lors du GP précédent et il faut qu’on travaille ce point. Mon second départ a été très moyen puis je suis tombé après avoir commis une erreur. Par la suite, cela a été difficile de remonter de quinzième à  huitième.”

Ken De Dycker (7ème): “Je n’aime pas ce circuit surtout parce qu’il est trop rapide et facile. C’est pour cela qu’il faut réaliser un bon départ et même alors, cela reste difficile. C‘est ainsi que cela a été la bagarre tout le week-end.”

Max Nagl (9ème): ‘’Je me suis senti bien tout le week-end. J’ai réalisé un bon départ dans la première manche en réussissant le holeshot mais je suis allé trop large dans le premier virage et j’ai même failli sortir du circuit. Le premier tour a été un peu pénible et j’ai perdu quelques places. Ensuite, je suis remonté à  la cinquième place et j’ai essayé de passer Searle. Ensuite, Tony (Cairoli) m’a dépassé dans les tout derniers tours et j’ai terminé sixième. Le pilotage n’avait pas été mauvais mais le résultat n’avait rien d’extraordinaire. Je me suis emmêlé les pinceaux au départ de la seconde manche en partant trop vite, ce qui m’a obligé à  arrêter puis à  reculer la moto au moment où la grille s’abaissait vraiment. J’ai pu rattraper quelques pilotes mais je suis resté alors presque toute la course derrière Rui (Goncalves). Je n’arrivais pas à  le dépasser car je ne voulais pas effectuer une manoeuvre dangereuse qui nous aurait fait tomber tous les deux. Je n’arrivais pas à  trouver une autre solution. Je me suis énervé et cela m’a mis hors de moi. J’étais tellement fatigué que je suis ensuite tombé. Je termine onzième. Je suis vraiment très déçu. Mes chromos ne sont pas mauvais mais je dois améliorer mon pilotage, spécialement en début de course. Il faut en effet que je sois plus agressif lorsque je dépasse.”

MX2

Jeffrey Herlings (1er) : ”Jusqu’à  présent, tout va bien! Ce n’est pourtant jamais facile. J’ai commis quelques erreurs ce week-end mais heureusement pas le dimanche. Je n’ai pas encore perdu une manche depuis le début de la saison. Je continue à  attaquer. Pour l’instant, celui qui peut m’arrêter, c’est moi-même.”

Jordi Tixier (2ème): “Il est certain que j’ai apprécié. J’ai réussi un bon depart et j’ai poussé pour rester devant Jeffrey. Mon objectif est de rester un maximum devant. Jeffrey est très bon pilote – le champion du monde en titre. Je veux maintenant faire le maximum tout le temps et si je peux rester dix tours devant Jeffrey la prochaine fois, je le ferai. Je veux tout simplement apprendre de lui parce que c’est bon pour moi. On verra comment les choses vont évoluer.”

Alessandro Lupino (3ème): “C’est tellement agréable d’être sur le podium. C’est le premier de ma carrière! Je ne m’y attendais pas car je n’ai terminé que huitième en première manche. Je me sens vraiment bien avec le team et sur la moto. Cependant, lors des premiers GP, je n’arrivais pas à  montrer ce que je valais et c’était difficile à  accepter. J’ai effectué de nettement meilleurs départs aujourd’hui, dans le top dix en première manche et dans le top cinq en deuxième manche. Cela rend les choses plus faciles. Malgré cela, il faut encore que j’améliore mes départs. J’avais dà» prendre des anti-douleurs car je me suis cassé deux côtes la semaine dernière. C’était douloureux les dix premières minutes puis ça allait mieux.”

Max Anstie (5ème): “Je me sentais costaud. Nous nous améliorons chaque semaine et j’apprends la moto ainsi que le team et eux, ils apprennent comment je me sens sur la moto. On s’améliore et on est de plus en plus forts. Il faut qu’on travaille les départs. Les départs n’étaient pas mauvais au Qatar et en Thaïlande mais je ne m’étais pas bien qualifié à  chaque fois et on en paie le prix en étant obligé de se battre pour remonter. Je suis impatient d’être au Portugal puis au Brésil. Il est temps que nous pensions au podium.”

Christophe Charlier (6ème): “J’ai effectué de mauvais départs! Après, c’était difficile de dépasser mais je suis malgré tout content de mon résultat car je suis parvenu à  faire en sorte que ma course ne soit pas un désastre. Je veux vraiment un podium parce que je n’en suis jamais loin. J’ai la vitesse et je dois améliorer deux trois petites choses pour atteindre mon objectif.”

Dean Ferris (8ème): “J’ai été malchanceux dans la première manche car je suis tombé mais il faut dire que je n’ai jamais été à  l’aise sur le circuit durant tout le week-end. C’est certain que ce n’est pas mon circuit favori. J’ai mieux roulé dans la deuxième manche si on considère que mon départ a été désastreux. J’ai poussé et je suis parvenu à  remonter. Je suis déçu de ne pas avoir pu rouler avec les leaders. J’ai plus de points qu’en Italie mais, bizarrement, j’étais plus satisfait en Italie. Le principal, c’est que je pars en bonne santé et que je vais donc pouvoir rentrer à  la maison et m’entraîner!”

Valentin Teillet (10ème): “Samedi, cela a vraiment été pénible parce que mon épaule est encore fragile. J’étais satisfait avec ma onzième place qualificative. Je me sentais nettement mieux aujourd’hui. Dans la première course, j’ai effectué un bon départ et j’ai pu garder mon rythme pour finir troisième. C’est une belle récompense pour tout le travail effectué avec Jacky Vimond. J’étais sixième dans la seconde manche lorsque je suis tombé dans une descente. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé mais j’ai perdu beaucoup de temps pour revenir sur le circuit et pour reprendre la course. Je vais aller voir le médecin pour qu’il examine à  nouveau mon épaule car je ne me suis jamais senti en confiance ce week-end et je veux savoir pourquoi.”

 

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …