Motocross AMA – Hangtown | MX US: les enseignements de Hangtown

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Nouvelle saison Outdoor oblige, la rubrique “Les enseignements” fait son retour et vous propose de revenir sur les faits marquants de chaque épreuve du championnat américain de motocross 2013. Cette semaine, nous revenons sur l’épreuve de Hangtown remportée par Ken Roczen et Ryan Villopoto.

Courtney Duncan remporte les deux manches et s’impose au général pour son début chez les pros, non sans rappeler la performance d’Eli Tomac quelques années en arrière.

Ken Roczen et Ryan Villopoto ont annoncé la couleur pour ce début de championnat en signant des doublés autoritaires.

Cooper Webb a impressionné pour ses débuts en suivant en première manche le rythme des leaders en début de course avant de s’offrir la cinquième place en résistant à  Darryn Durham.

– Sans son abandon en première manche, Malcolm Stewart aurait intégré le top-10 de la journée. Ce n’est peut être que partie remise!

Blake Baggett n’arrive toujours pas à  s’imposer lorsqu’il réalise le holeshot mais a sauvé de très gros points compte tenu de sa blessure au poignet.

– Lorsqu’il le peut, Ryan Villopoto opte pour la même tactique qu’en Supercross : prendre le commandement des opérations dès le premier tour.

– Trois rookie sont présents dans le top-10 du classement Lites, Cooper Webb, onzième, est lui aux portes du top-10.

– Aux avant-postes en Supercross, Cole Seely (14/14), Martin Davalos (38/12), Blake Wharton (17/10), Dean Wilson (17/14) et Chad Reed (10/38) sont passés à  côté de leur sujet.

– Troisième de la journée, Eli Tomac était pourtant très rapide et aurait pu viser mieux mais un départ loupé en seconde manche lui a compliqué la tà¢che.

– Grà¢ce à  deux manches solides, Ryan Sipes (8/7) est sixième du provisoire.

– Absent des deux dernières épreuves Supercross, Mike Alessi (12/6) n’est pas apparu au meilleur de sa forme.

– Le quintet de tête est resté le même durant les deux manches, chacun à  donc tenu son rang.

– Deux fois troisième, James Stewart n’a pu suivre le rythme élevé des deux Ryan et a sagement préféré assurer après deux grosses frayeurs alors qu’il tentait de défendre son leadership en seconde manche.

Texte : M.Capton

Vos commentaires

Plus de motocross