MX US 2013 | Qui pour battre les deux Ryan ?

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Si, sur le papier, le titre Outdoor 2013 semble devoir se jouer entre le champion en titre Ryan Dungey et le champion 2011 Ryan Villopoto, plusieurs pilotes sont en embuscade et peuvent légitimement penser au titre. Voici un petit passage en revue des pilotes de pointe.

Ryan Villopoto :

Vainqueur des quatre derniers championnats auquel il a participé (doublé SX/MX en 2011, SX 2012 et 2013), Ryan fait figure d’épouvantail et sera bien l’homme à  battre. Imbattable en SX depuis trois saisons, Ryan surfe sur le monde du cross US tel un Antonio Cairoli en Europe. Cette année, il arrive à  Hangtown dans une position identique à  2011 puisqu’il n’a pas roulé en outdoor l’an passé à  cause de sa blessure au genou. Possédant une vitesse de pointe et un physique au dessus du lot, il ne fait nul doute qu’il sera difficile de battre le pilote Kawasaki. Ultra dominateur en supercross après des débuts difficiles, pourra-t-il refaire le coup de 2011 (SX/MX/Motocross des Nations/Monster Cup) ?

Ryan Dungey :

Champion Outdoor en titre, Ryan Dungey avait connu un début de championnat 2012 où il était tombé sur un os en la personne de James Stewart avant de survoler le reste de la saison en ne s’inclinant que deux fois (Alessi et Rattray). En proie à  des difficultés d’amortisseur en supercross, le pilote KTM est revenu à  un dispositif conventionnel et est tout de suite revenu au premier plan et termine très proche de Davi Millsaps. Le constat est sans appel pour le protégé de Decoster: Dungey a remporté trois titres en 450 dont deux où Villopoto n’était pas là  et un où il s’est blessé en cours de saison. Certains verront en ce détail une fatalité mais Ryan voudra prouver à  ses détracteurs qu’il peut s’imposer à  la régulière face au pilote Kawasaki.

A LIRE EGALEMENT  Vidéo : Amandine Verstappen s'impose sur le championnat de France féminin à Clastres

Mike Alessi :

Chaque année, le pilote Suzuki est redoutable en motocross. S’il part également devant en supercross, il ne peut rivaliser avec les gros bras alors qu’en motocross il s’avère très rapide. Cette année Mike a mis toutes les cartes en son jeu en occultant volontairement les trois dernières épreuves supercross pour se consacrer à  l’outdoor où au fond de lui il rêve de titre. Vainqueur d’une manche la saison dernière (Washougal) en résistant à  Dungey, il devra faire de même cette année pour espérer finir dans les trois -voire mieux- dans sa discipline favorite.

Justin Barcia :

“Rookie of the year”, le pilote Honda a bouclé sa première saison supercross 450 avec deux victoires de finales mais aussi avec une saison ponctuée de haut et de bas. Second de l’édition 2012 derrière Blake Baggett, Justin sera également à  suivre cette année chez les gros bras et peut viser un podium final en fin de saison. Ayant pris le dessus sur son teammate, il semble bel et bien le seul à  pouvoir faire briller les couleurs Honda du moins en 450. Toujours titré en supercross, Justin n’a jamais connu les joies d’un titre motocross et nul doute qu’il y pense dans un coin de sa tête, tout comme une place dans l’équipe américaine fin septembre après y avoir goà»té l’an dernier.

 

James Stewart :

Que dire sur l’officiel Suzuki ? Après un retour fracassant l’été dernier, James avait remporté les quatre premières manches avant de chuter et d’abandonner tout espoir au soir de Thunder Valley. Si certains mettaient en doute sa compatibilité avec la Yamaha, le constat est que James commet les mêmes erreurs sur la Suzuki. Allez comprendre pourquoi est-il capable d’enchaînements incroyables et le tour d’après de chuter au ralenti ? Si James est bien l’un des pilotes les plus rapides sur un tour lancé, ce n’est pas souvent le cas lors sur toute une manche. Si l’an dernier il a dà» contrer un unique pilote de son niveau à  savoir Dungey, cette année la concurrence est plus relevée et s’il boucle la saison complète, nous verrons de quoi James est capable.

A LIRE EGALEMENT  Photos : le circuit de Mantova prêt à accueillir le Motocross des Nations

Texte : M.Capton

Vos commentaires

Plus de motocross