Published On: 6 septembre 2013

Blessé au poignet en mai dernier juste avant le début de la saison Outdoor, le pilote Honda Troy Lee Design Christian Craig a pris le temps de réfléchir à  son avenir et c’est désormais hors du circuit de l’industrie du motocross américain qu’il voit son futur.

Christian Craig : « Depuis ma dernière blessure au poignet en mai dernier, je me demande si tout cela en vaut la peine ou pas. Je ne connais rien d’autre que le motocross. C’est tout ce que je voulais faire depuis que je suis tout petit. Il faut grandir pour se rendre compte combien ce sport est difficile aussi bien physiquement que moralement. Ton corps peut casser plusieurs fois. Tu peux faire ce que tu peux pour le réparer et vouloir gagner mais ton esprit est quelque chose que tu ne peux pas guérir avec une opération chirurgicale. »

« Assis depuis plusieurs mois chez moi, j’ai commencé à  imaginer à  une vie après le motocross. Il y a seulement quelques pilotes qui peuvent se permettre de prendre leur retraite après leur carrière et les autres doivent continuer à  vivre. J’ai deux options: je peux continuer à  rouler et m’inquiéter jusquâ€™à  ma prochaine blessure ou alors commencer une nouvelle vie. Je sais que l’option n°1 parait plus sympa mais après de nombreux rendez-vous chez les docteurs, les chirurgiens, etc., ce n’est pas la bonne réponse pour moi. C’est difficile de dire adieu à  quelque chose que j’ai toujours connu mais je dois le faire. »

« L’industrie du cross est cruelle et ce n’est pas aussi glamour que les gens le pensent. A la fin de la journée je veux juste prendre du plaisir à  rouler et parfois c’est difficile de le faire avec toute la politique que cela implique. Aujourd’hui je veux pouvoir faire des « whips » et faire autant de tours que je veux. Le plus important est de m’amuser en le faisant. Je suis excité par ce que l’avenir me réserve et je regarde le futur avec espoir. Merci à  tous ceux qui m’ont soutenu toutes ces années et à  ceux qui n’ont jamais douté en moi. »

A lire également :   Vidéo MXGP : avec Liam Everts sur le GP de Maggiora

Texte : M.Capton

A lire également :   Motocross de Nismes : l'espoir renaît