Trentino: les réactions des pilotes

Trentino: les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

‘Nul n’est prophète en son pays’. C’est ce qu’a dû se dire Antonio Cairoli au soir du GP d’Italie. En effet, le champion italien, sans doute trop nerveux, a commis pas mal de petites erreurs devant ses nombreux supporters. Tout bénéfice pour nos compatriotes qui se sont battus comme de beaux diables et ont réussi un superbe triplé au terme d’une deuxième manche exemplaire. Dommage pour Gautier Paulin qui fait un cavalier seul en première manche et qui se fait stopper en deuxième manche par une malencontreuse pierre alors qu’il était à nouveau en tête. Ce sont malheureusement les aléas de la course et il restait malgré tout une quinzaine de tours à parcourir. Autant dire qu’on n’était encore nulle part, sachant que Desalle avait terminé à environ deux secondes de Paulin dans la première manche.

En MX2, on ose espérer que les résultats obtenus par les Tonus, Coldenhoff, Febvre, etc. donneront à ceux-ci l’ambition et la confiance suffisantes pour se poser en véritables challengers de Jeffrey Herlings lorsque celui-ci aura recouvré l’entièreté de ses moyens.

Rendez-vous la semaine prochaine en Bulgarie pour un prochain épisode.

MXGP

Clément Desalle (1er): “Je suis arrivé ici détendu et j’avais un bon feeling sur le circuit. Les courses se sont bien déroulées, avec chaque fois un bon départ. J’ai été deuxième durant toute la première manche; c’était vraiment difficile de faire la différence ici. Je suis revenu quelques fois sur Gautier (Paulin) mais j’ai commis régulièrement de petites erreurs qui m’ont fait perdre du temps à chaque fois. Ce n’était pas difficile d’aller à la faute sur ce circuit et je suis dès lors vraiment content de la manière dont les choses se sont déroulées aujourd’hui. La saison n’a pas démarré comme je l’espérais mais je me sentais déjà mieux en Thaïlande. Mon épaule ne me fait plus mal et je me sens bien sur la Suzuki. Je ne sais pas si je suis à 100% de mes possibilités mais je ne dois pas en être loin.’’

Clément Desalle: superbe victoire qui traduit des moyens et une confiance retrouvés

Clément Desalle: superbe victoire qui traduit des moyens et une confiance retrouvés

Jeremy van Horebeek (2ème): “Je suis évidemment content de mon classement mais j’ai commis trop de fautes aujourd’hui. Je suis tombé dans la première manche et j‘ai perdu du temps. Dans la seconde manche, j’ai eu un mauvais départ et j’ai dû remonter dans le peloton. En fin de course, j’étais pratiquement revenu sur Clément et si je n’avais pas commis ces erreurs, j’aurais peut-être pu me battre pour la victoire. Quoiqu’il en soit, je suis heureux de voir que mon résultat en Thaïlande n’était pas dû à la chance. Cela fait du bien d’avoir les mêmes résultats en MXGP qu’en MX2. Je sens que je suis en parfaite condition et j’ai vraiment donné tout ce que j’avais aujourd’hui. J’espère que je vais pouvoir continuer sur ma lancée et remporter bientôt un GP car nous n’en sommes pas loin.’’

Jeremy Van Horebeek: un début de championnat en fanfare

Jeremy Van Horebeek: un début de championnat en fanfare

Kevin Strijbos (3ème): “J’ai effectué deux bonnes manches aujourd’hui même si c’était loin d’être facile. J’ai dû me battre pour trouver mon rythme et ma vitesse sur ce circuit. J’ai effectué deux bons départs et à chaque fois, je me suis mis la tête sur le guidon et j’ai foncé. Je suis content d’être sur le podium final. Après le dernier GP, on a apporté quelques modifications à la moto et cela a payé.’’

 

Kevin Strijbos: le troisième mousquetaire...

Kevin Strijbos: le troisième mousquetaire…

Max Nagl (4ème): « Le point positif aujourd’hui, c’est qu’on a amélioré énormément la moto au niveau des départs. J’ai effectué deux bons départs qui m’ont placé à chaque fois dans les cinq hommes de tête; c’est une grande amélioration. Le team a vraiment effectué du bon boulot. Le problème aujourd’hui, c’était le circuit. En effet, je n’arrivais pas à mettre la moto à plat dans les virages car j’avais l’impression que j’allais tomber vu que la moto glissait. je devais donc la garder droite et alors, on n’avance pas. Dans la deuxième manche, je roulais vraiment de façon agressive et je poussais très fort derrière Van Horebeek mais le circuit était bizarre et j’ai commis quelques erreurs qui m’ont empêché de donner le petit ‘plus’ dont j’avais besoin.’’

Max Nagl: il reste à l'affût

Max Nagl: il reste à l’affût

Antonio Cairoli (5ème): ‘’Je suis déçu de mon résultat, surtout ici, devant mes supporters. J’avais le chrono le plus rapide dans les deux manches mais il aurait fallu que je sois plus régulier. Je voulais remporter la seconde manche mais j’ai à nouveau commis une erreur. J’espère réaliser un meilleur résultat le week-end prochain en Bulgarie.’’

Antonio Cairoli: ses nerfs l'ont trahi devant ses supporters

Antonio Cairoli: ses nerfs l’ont trahi devant ses supporters

Gautier Paulin (6ème): “Cela aurait pu être le week-end parfait mais cela n’a pas été le cas et je suis évidemment très déçu. Plus encore qu’ailleurs, c’était très important d’avoir ici de bons départs et j’avais beaucoup travaillé pour cela. J’ai ainsi réussi deux holeshots. Dans la première manche, j’ai effectué quelques tours rapides puis j’ai contrôlé mes adversaires. Mon intention était de faire de même dans la deuxième manche . Malheureusement, alors que j’étais en tête après avoir réalisé un nouvel holeshot, une pierre est venue heurter mon carter et il a fallu que je m’arrête.’’

 

Gautier Paulin: pas de chance!

Gautier Paulin: pas de chance!

Todd Waters (10ème): “Cela faisait longtemps que je n’avais pas roulé sur un circuit aussi dur. Il m’a fallu du temps pour m’y habituer. Ma première manche n’a pas été terrible. Je suis tombé et il m’a fallu pousser pour terminer quatorzième. J’étais plus déterminé dans la deuxième manche et j’ai pu m’adapter aux conditions. Cela a fait la différence car j’ai mieux roulé et j’ai presque terminé sixième.’’

Todd Waters: il doit s'habituer aux circuits européens

Todd Waters: il doit s’habituer aux circuits européens

MX2

Jeffrey Herlings (1er): ‘’Mes départs n’ont pas été terribles mais je suis arrivé à remonter vers l’avant et à remporter la première manche puis à terminer deuxième dans la seconde manche. Compte tenu de ce que j’ai été blessé puis de ce que j’ai été affecté par un virus, je n’avais pas passé beaucoup de temps sur la moto et nous ne devons dès lors pas nous plaindre.’’

Jeffrey Herlings (ici avec S. Everts) n'est pas encore à 100% de ses moyens

Jeffrey Herlings (ici avec S. Everts) n’est pas encore à 100% de ses moyens

Arnaud Tonus (2ème): “La première manche était incroyable. J’ai eu un problème dans le premier virage et la moto s’est arrêtée. C’était peut-être une pierre dans la roue arrière, je n’en sais rien. Je me suis retrouvé dernier mais j’ai dépassé de nombreux pilotes dans le premier tour. J’avais un bon rythme et je suis parvenu à terminer deuxième. Je me sentais physiquement OK pour la deuxième manche mais j’ai commis quelques petites erreurs. Je monte à nouveau sur le podium et je garde la plaque rouge; on peut donc dire que c’était un bon week-end pour moi.’’

Arnaud Tonus: il est toujours leader du classement provisoire

Arnaud Tonus: il est toujours leader du classement provisoire

Glenn Coldenhoff (3ème): “C’est bon d’être à nouveau sur le podium. Spécialement après ce mauvais résultat dans la première manche. J’avais raté mon départ et le circuit était alors mono-trajectoire. J’étais trop lent dans les dix dernières minutes et lorsque j’ai commencé à vraiment rouler, c’était trop tard. C’est ainsi que j’ai terminé huitième. Le team a ensuite suggéré que nous fassions quelques changements entre les deux manches. Je n’étais pas trop d’accord mais cela a payé. Je suis vraiment content d’avoir ces gens derrière moi. J’ai suivi Guillod jusqu’à ce qu’il commence à ralentir un peu. J’ai alors pris la tête de la course et je l’ai gardée jusqu’à la ligne d’arrivée.’’

Glen Coldenhoff: un podium et une victoire de manche

Glen Coldenhoff: un podium et une victoire de manche

Romain Febvre (5ème): “Après avoir terminé deuxième dans la manche qualificative, j’étais vraiment en confiance. Je savais que j’avais la vitesse pour faire un podium mais malheureusement, au début de la première manche, j’ai eu des crampes aux bras et cela a ralenti ma progression. Ma deuxième manche a été nettement meilleure et je suis resté en troisième position pendant environ six tours. Malheureusement, Herlings et Tonus m’ont dépassé. Je suis toutefois parvenu à m’accrocher à la cinquième place.’’

Romain Febvre: à nouveau un GP consistant

Romain Febvre: à nouveau un GP consistant

Jordi Tixier (6ème): ‘’ Mon poignet me faisait mal après ma chute de samedi mais je suis parvenu à obtenir deux sixièmes places. Je pense que ma vitesse était meilleure qu’au Brésil mais c’était difficile de rouler avec cette douleur au poignet; j’avais vraiment mal lors des freinages sur les bosses. Depuis le Brésil, KTM m’a fait essayé pas mal de nouvelles choses sur ma moto et je me sens plus en confiance, surtout dans ma tête.’’

Jordi Tixier s'était fait mal au poignet samedi

Jordi Tixier s’était fait mal au poignet samedi

Jeremy Seewer (8ème): “C’est certainement encore un nouveau palier de franchi pour moi. Hier, mes départs et ma vitesse étaient déjà bons. La première manche était une des meilleures de toute ma carrière! J’ai presque réussi le holeshot et j’ai mené pendant un demi tour en championnat du monde MX2! A la fin, j’ai terminé cinquième, ce qui était mon meilleur résultat jusqu’à présent. Par contre, la deuxième manche a été désastreuse avec des pilotes qui échangeaient leur place sur la ligne. J’ai dû changé la mienne trois fois, ce qui n’était pas normal. Ma vitesse était bonne mais j’ai perdu du terrain en me bagarrant avec Pocock. La prochaine fois, je devrais dépasser plus vite. Je suis déjà impatient d’être au prochain GP.’’

Jeremy Sewer continue d'apprendre

Jeremy Sewer continue d’apprendre

Aleksandr Tonkov (10ème): “Il y a eu des hauts et des bas pour moi ce week-end. Je me sentais vraiment à l’aise lors des entraînements puis je n’ai terminé que trente-cinquième dans la manche qualificative. J’ai évidemment reçu une mauvaise place sur la grille de départ. Malgré cela, en première manche, j’ai réussi un départ parfait et je me suis retrouvé huitième jusqu’à ce que je m’accroche avec un autre pilote et que je casse mon repose-pied. A la fin, je finis quatorzième. Dans la deuxième manche, je réussis un très bon départ et malgré une chute par la suite, je termine huitième. Dans l’ensemble, je ne suis pas trop heureux de mes résultats mais je suis content de ma vitesse. J’espère que cela ira mieux la semaine prochaine en Bulgarie.’’

Aleksandr Tonkov: un GP moyen mais il est content de sa vitesse

Aleksandr Tonkov: un GP moyen mais il est content de sa vitesse

Vos commentaires

Plus de motocross