Motocross US

Sylvain Geboers: “Roczen est un Suzuki boy”

Sylvain Geboers: “Roczen est un Suzuki boy”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Sylvain Geboers est une des figures emblématiques de la marque Suzuki et certainement LA figure emblématique de Suzuki en MXGP. C’est notamment lui qui avait revigoré le programme MX2 du fabricant nippon pour accueillir Ken Roczen à la fin de la décennie précédente. A ce titre, Geboers se dit enchanté par le retour de Roczen dans le giron Suzuki.

Tout récemment, le Belge avait déclaré qu’il avait toujours considéré que Roczen était un ‘’Suzuky’’ boy et avec la confirmation cette semaine que de ce que le champion AMA 450MX 2014 va prendre la tête de l’armada Suzuki lors des prochains championnats américains de supercross et de motocross, Geboers évoque des souvenirs concernant le champion allemand qu’il avait aidé à atteindre le plus haut niveau lors des années 2019 et 2010.

“Depuis qu’il a quitté l’Europe pour les Etats-Unis, nous nous sommes rencontrés occasionnellement et dans un respect mutuel,” a déclaré Geboers. “Depuis que les discussions sont entamées avec Suzuki, je ne l’ai plus rencontré. J’ai uniquement parlé avec Ricky (Carmichael, un des propriétaires du team RCH, NDLR). Je connais la personnalité de Ken et je suis impatient de le revoir sur une moto jaune.”

Roczen n’a pas perdu de temps et il a déjà fait à faire connaissance avec la RM-Z450 (une moto qui terminé troisième et quatrième du dernier championnat MXGP aux mains de Kevin Strijbos et de Clément Desalle respectivement et qui a remporté des victoires en championnat AMA Supercross grâce à James Stewart). C’est ainsi que les Japonais ont fait le voyage du Japon vers les Etats-Unis et vers l’Europe (les mécaniciens japonais étaient présents au Motocross des Nations) à la fin du mois dernier. Roczen a roulé pour Suzuki en Juniors et a fait ses débuts en GP sur une RM-Z250 en 2009 alors qu’il avait tout juste quinze ans. Il a remporté son premier GP deux mois plus tard. Depuis 2011 jusqu’à cette année, il a roulé pour Red Bull KTM , remportant trois titre majeurs et quatre victoires individuelles lors du Motocross des Nations, tant sur la 250SX-F que sur la 450SX-F.

Avec Strijbos et Desalle à nouveau confirmés en MXGP pour 2015, Roczen et Stewart à la tête d’une armada jaune aux Etats-Unis sans oublier l’arrivée de Blake Baggett en 250, Suzuki possède probablement son écurie la plus compétitive depuis de nombreuses années.

Vos commentaires

Plus de motocross