Motocross MXGP

Stefan Everts: pourquoi il abandonne le management du MX2 chez KTM

Stefan Everts: pourquoi il abandonne le management du MX2 chez KTM
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Il semble qu’on discute beaucoup en ce moment dans le team d’usine Red Bull KTM, champion du monde en MXGP et en MX2 lors de ces cinq dernières années, d’une fonction à créer spécifiquement pour Stefan Everts, icône et ambassadeur de la marque. En effet, le champion belge qui a tenu les rênes du MX2 jusqu’ici chez KTM devrait apparemment orienter ses activités vers la formation de jeunes pilotes tels Davy Pootjes, Jorge Prado et Kim Savaste en même temps qu’il devrait prendre en charge la progression de son fils Liam, âgé aujourd’hui de dix ans.

Everts a rejoint KTM fin 2006 et il a occupé des fonctions de manager mais aussi d’essayeur. C’est ainsi q’il a joué un rôle prépondérant dans le développement des suspensions des machines de cross destinées à la compétition de haut niveau mais également dans la création de la 350SX-F avec laquelle Antonio Cairoli a remporté cinq couronnes mondiales. Stefan Everts va vraisemblablement se focaliser désormais davantage sur l’entraînement et la compétition des jeunes pousses qui roulent en championnat d’Europe et il ne s’occupera donc plus des pilotes de Grand Prix comme Jeffrey Herlings et la nouvelle recrue, Paul Jonass.

Le département MXGP a été octroyé à Claudio De Carli en 2010 tandis qu’Everts était en charge du MX2 avec lequel il a connu une fin de saison 2014 très difficile en devant gérer la rivalité entre ses deux pilotes, Jeffrey Herlings et Jordi Tixier, tous deux en compétition pour le titre de champion du monde jusqu’à la dernière épreuve et avec un Jeffrey Herlins prétendant rouler la dernière course avec un fémur cassé et cela, malgré les strictes réserves émises par Everts.

Lors de la clôture de la saison de MotoGP hier, à Valence, Piet Beirer a déclaré: ‘’Stefan ne quitte pas tout à fait le MX2 car il reste notre ‘directeur’ motocross et nous avons l’intention de continuer à développer des motos avec lui en même temps qu’il sera impliqué dans la mise au point de notre stratégie dans le domaine du motocross mais il y a quelque chose sur laquelle nous n’avons aucune influence d’un point de vue strictement professionnel, c’est le fait que le fils de Stefan veut devenir un pilote professionnel. Je pense dès lors qu’on ne peut pas attendre d’un décuple champion du monde qu’il s’occupe d’autres pilotes. Nous voulons lui donner toute liberté pour faire ce qu’il veut faire et pour garder Liam sur une KTM. Cette approche me semble naturelle dans la mesure où Everts s’occupera en même temps de nos jeunes talents.’’

Stefan Everts va se consacrer presque complètement à la carrière de son fils Liam

Stefan Everts va se consacrer presque complètement à la carrière de son fils Liam

“C’est un simple changement cosmétique car s’il ne sera plus le manager du team MX2, il continuera à être impliqué au plus haut niveau dans notre projet ‘motocross’, avec un oeil sur Husqvarna,’’ ajoute Beirer. ‘’ Pour Stefan, c’est un petit changement mais pour des gens comme Dirk Gruebel (Coordinateur Technique chez Red Bull KTM), ce sera un grand changement avec un joli challenge à relever. Dirk a travaillé dur pendant de nombreuses années et je suis confiant dans ses capacités à reprendre le job de Stefan et à collaborer avec des gens comme Valentina Ragni (Team Coordinator).”

Pierer de conclure:“Nous devons bien nous organiser car le team d’usine se développe beaucoup avec trois pilotes, Claudio De Carli s’occupant également de deux juniors. Harry (Everts) et Stefan ont également trois pilotes juniors dont ils doivent s’occuper. Enfin, Robert (Jonas, Directeur de Course chez Husqvana) doit gérer des teams d’usine avec un total de cinq pilotes. Nous avons un très gros projet à mener à bien et nous espérons qu’il restera sain et couronné de succès.’’

Quant à Herlings, il ne pense pas que le changement de fonction d’Everts aura des conséquences directes en ce qui le concerne. ‘’Au début, on a travaillé beaucoup ensemble mais à la fin, c’était moins le cas,’’ affirme le pilote néerlandais.’’ Lors des deux dernières années, on ne travaillait plus beaucoup ensemble. Je travaillais avec Ruben (Ruben Tureluren, le beau-frère d’Everts). Ces derniers temps, nous ne nous sommes pas beaucoup parlé, Stefan et moi. Non, je pense que les choses ne changeront pas tellement.’’

Everts reste un symbole puissant pour KTM. Ses paroles et sa présence gardent toute leur influence dans les paddocks de Grand Prix. En outre, il conserve un nombre impressionnant de supporters sur tous les circuits du monde.

Vos commentaires

Plus de motocross