Motocross MXGP

Tommy Searle: « Cela faisait des années que je n’avais plus été aussi heureux sur une moto! »

Tommy Searle: « Cela faisait des années que je n’avais plus été aussi heureux sur une moto! »
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le team Red Bull KTM est toujours en train d’effectuer des tests et de s’entraîner chez Claudio De Carli à Magrotta, près de Rome, et la nouvelle recrue du team, Tommy Searle, semble prendre pas mal de plaisir sur la 350SX-F 2016.

Le pilote britannique, âgé de vingt-cinq ans, avait déjà roulé sur la moto d’Antonio Cairoli avant que le team puisse prendre livraison du modèle 2016 mais maintenant, Searle dispose de sa propre moto et celle-ci semble le satisfaire complètement.

“Au début, je roulais sur la moto de Tony mais les suspensions n’étaient pas réglées pour moi et je n’aurais pas voulu rouler en compétition sur cette moto sans qu’on en modifie les réglages, » explique Searle. » La nouvelle moto dont j’ai pris possession n’a rien à voir avec la moto sur laquelle j’avais roulé jusqu’ici. C’est vraiment le jour et la nuit! Elle a été adaptée à mon style de pilotage et elle me convient nettement mieux. D’une manière générale, je dirais que qu’elle est nettement plus maniable mais c’est vrai que cela faisait quelques années que je n’avais plus roulé sur une KTM de sorte qu’il est difficile pour moi de faire des comparaisons. »

« Je suis l’homme le plus heureux au monde!, » s’exclame Tommy. “Lorsque je me réveille le matin et que je sais que je vais enfourcher la KTM, j’ai le sourire aux lèvres. Dès que je suis dessus et que le moteur est en route, je me dis ‘génial!. Avec la moto de Cairoli, il me fallait un tour ou deux avant que je me sente à l’aise mais celle-ci, je sais que c’est MA moto et ça, c’est un sentiment formidable. »

Searle devrait être un des pilotes de la 350 en 2015 dans la mesure où Cairoli devrait finalement remettre ça sur la 350 l’an prochain. Jose Buron devrait également rouler sur une 350 sous l’auvent du team Marchetti Racing tandis que Dean Ferris roulera sur la Husky FC350 pour le compte du team Nestaan de Jacky Martens. Après deux années au cours desquelles il a roulé convenablement mais sans toutefois monter sur un podium en MXGP, Searle est prêt à relever un nouveau défi, encouragé notamment par sa belle prestation lors du Championnat des Nations auquel il avait participé sur une 250. « Cela ne me dérange pas de courir sur une 350 car cela n’est vraiment pas nécessaire d’avoir plus de puissance, » affirme Searle. « La 350 pourrait être un peu plus délicate à piloter sur des circuits glissants mais est-ce qu’il existe des circuits qui ne posent pas le moindre problème? D’accord, à Loket, je pourrais manquer d’un peu du couple de la 450 mais franchement, je suis très satisfait de ma moto. »

Antonio Cairoli: il va resserrer les boulons...

Il est certain que Antonio Cairoli a montré à Tommy Searle comment se servir de la 350 SX-F!

Avec Ken De Dijcker à ses côtés dans le team en plus de Cairoli, ce sera la première fois depuis 2009 lorsqu’il participait au championnat américain que Searle n’aura pas une position de leader dans un top team. Le Britannique a aligné les chronos avec Cairoli depuis que le champion du monde en a fini avec son travail de promotion qui l’a beaucoup occupé durent les mois d’octobre et de novembre. « J’ai roulé avec lui tous les jours, » déclare Searle lorsqu’on l’interroge sur le pilote italien. « C’est un chouette type qui aime les choses simples. Il sait ce qu’il veut et il sait se concentrer sur ses objectifs. »

Tommy Searle, le pilote britannique le plus titré depuis dix ans, s’est déjà rendu trois fois en Italie et il sait qu’il a reçu l’opportunité de ressusciter sa carrière pour en faire ce qu’elle était en 2012 lorsqu’il était le seul pilote de MX2 a contester régulièrement l’hégémonie de Jeffrey Herlings.

Enfin, comme la majorité des pilotes de GP, Tommy Searle sera en Sardaigne à la fin de janvier pour participer à la première épreuve du championnat d’Italie qui aura lieu à Riola Sardosa. Ce sera sa première course en Europe pour KTM depuis la fin de 2008.

Vos commentaires

Plus de motocross