Max Nagl: heureux sur la Husky mais conscient de la menace Villopoto

Max Nagl: heureux sur la Husky mais conscient de la menace Villopoto
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Max Nagl qui roulera cette saison pour le team New IceOne Red Bull Husqvarna Factory est en pleine phase de préparation juste avant de prendre part à la première épreuve du championnat d’Italie qui aura lieu ce week-end à Riola Sardo en Sardaigne

Nagl, qui n’a roulé que sur des KTM et des Honda en GP a passé ces dernières semaines à s’habituer au team de Kimi Raikkonen qui est basé en Belgique… ainsi qu’à son nouveau métier de père, Max étant le papa d’un petit Mason depuis décembre dernier. Le pilote allemand, âgé de vingt-sept ans, avait clôturé la saison 2014 de belle manière en remportant sur la CRF le GP du Brésil et en terminant second du GP du Mexique. Nagl va à nouveau rouler sur une mécanique KTM avec la Husky FC450. « J’ai les mêmes sensations que celles que j’avais lorsque je roulais pour KTM » a déclaré Nagl. »La puissance est tout simplement incroyable et j’ai l’impression que le châssis et les suspensions ont encore été sensiblement améliorés depuis que j’ai quitté KTM; ils ont vraiment fait de gros progrès. »

Le pilote allemand avait à nouveau prouvé qu’il avait la vitesse lors des deux derniers GP 2014 et il est classé parmi les favoris 2015 s’il parvient à éviter les blessures. Réputé pour son excellente condition physique et sa capacité à s’impliquer dans un programme, Nagl insiste sur le fait que devenir père n’a pas trop bouleversé sa vie. « Cela a été un grand changement mais de façon agréable, » a commenté Nagl. « Cela n’a pas trop affecté mon mode de vie ou mon entraînement et jusqu’à présent, Mason a été un enfant facile! Nous sommes allés en Espagne où nous avons voyagé pendant deux semaines, donc on ne peut pas dire que la naissance de Mason nous a empêchés de bouger. »

Nagl aura fort à faire cette année face à dix-sept vainqueurs de GP et même s’il roule en GP depuis 2007, Max admet qu’il n’avait encore jamais roulé jusqu’ici contre un rival possédant un palmarès équivalent à celui de Ryan Villopoto. « Lors des premiers GP, c’est clair que Villopoto sera très bon et qu’on le retrouvera devant, » admet Nagl. »Certaines personnes affirment qu’il aura plus de mal lorsqu’il devra rouler sur des circuits comme ceux de Arco et de Valkenswaard mais moi, je ne suis pas de cet avis… Villopoto est un pilote tellement doué qu’il sera compétitif partout. Ceci dit, je ne pense pas non plus qu’il soit imbattable. »

Vos commentaires

Plus de motocross