Enduro FMB - Bilstain

Deux jours de Bilstain: la der ?

Deux jours de Bilstain: la der ?
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Depuis quelques années, l’enduro de Bilstain nous est proposé par le club local et par le propriétaire des lieux au grand désespoir de nombreux pilotes qui ne s’y inscrivent pas pour des raisons variables : pas amusant, trop court, trop technique, on tourne en rond….toutes les excuses sont bonnes. Ont-ils tort ou raison ?

A cette question je répondrais que l’enduro est d’abord et avant tout un plaisir et doit le rester. Mais Bilstain est pourtant un concentré de ce qu’un enduro doit proposer : des difficultés techniques (mais rien d’infranchissable) et des spéciales variées qui nécessitent de nombreux talents pour s’imposer. Il est vrai que lorsque la météo se déchaîne et que le ciel nous tombe sur la tête, Bilstain devient très délicat. Mais c’est de l’enduro… dont l’étymologie comprend le verbe « endurer ». Désolé les grincheux mais : j’adoooooore Bilstain et la pluie ne me dérange pas. Achetez des consoles et déchaînez-vous devant votre écran si vous préférez mais ne critiquez pas cette épreuve qui est une espèce de concentré de ce que notre sport propose habituellement.

Cédric Cremer monte en puissance....

Cédric Cremer monte en puissance….

Avec seulement 160 pilotes inscrits le samedi et 110 pilotes le dimanche, le club n’a pas été récompensé de son effort : organiser deux jours de suite. C’est de mémoire la première fois que cette formule était proposée et même si elle ne faisait pas l’affaire des personnes qui travaillent le samedi, force est de constater que les meilleurs étaient là et que la hiérarchie, in fine, a été respectée.

Inters : Gauniaux chute au plus mauvais moment

Lors de l’épreuve de samedi, alors qu’il était en passe de remporter l’épreuve après une série de très bons chronos et quelques scratchs, Kévin Gauniaux s’est loupé sur une des tables de la Sp2 et l’a passée à l’horizontale…le scrub du siècle si ça passait mais malheureusement… Bref, après avoir perdu de nombreuses secondes à se dépétrer des banderoles, retrouver un peu ses esprits et reprendre la piste scrupuleusement là où il l’avait quittée -c’est-à-dire en repassant par la table- tous les espoirs se sont envolés. Dimanche à nouveau, un passage bien raté sur la buse envoyait Kévin dans les matitis et ruinait ses ambitions. Dommage pour le Disonais qui jouait à domicile mais qui reconnait que, même si la chance lui sourit peu, les erreurs sont à mettre à son actif et qu’il a du mal à rester concentré jusqu’au bout sans prendre de risques inconsidérés alors qu’il faudrait un peu assurer.

Samedi Cremer, dimanche Melotte

Ca y est, Cédric Cremer sort de sa (relative) léthargie du début de saison et rappelle à tout le monde qu’il n’est pas là pour se balader et que son objectif reste bel et bien le titre. Dans des conditions difficiles comme celles de samedi avec un terrain hyper délicat et des pièges tous les deux mètres, on peut compter sur le solide pilote officiel KTM pour ne rien lâcher. De même, l’autre Cédric qui ne prend pas beaucoup de risques (il tombe d’ailleurs très rarement) mais qui est toujours bien placé : Melotte. En délicatesse avec la journée du samedi un peu trop piégeuse à son goût, l’officiel Yamaha place quand même sa R1 (paraît-il…ce serait une moto de vitesse maquillée…) dans le bon peloton en attendant que le sol sèche un peu et que les conditions redevienne plus normales.

Michaël Vukcevic place sa Sherco à la 5ème place les deux jours.

Michaël Vukcevic place sa Sherco à la 5ème place les deux jours.

Le pilote qui déçoit un peu dans ces conditions est finalement Jeff Goblet, lui aussi un régional de l’épreuve et surtout un ancien trialiste de très haut niveau : on l’attendait à meilleure fête. Mais Goblet joue placé, c’est un pilote rusé qui attend son heure et qui ne vise qu’une seule chose: le titre. A ce petit jeu il a engrangé des gros points et atteint son objectif. Par contre Jérôme Martiny a fini sa saison puisqu’une petite chute dans la toute première spéciale cross du samedi (qui ne comptait même pas puisque le premier tour était une simple reconnaissance) lui démettait l’épaule droite. Ligaments touchés, Jérôme va devoir patienter de longues semaines avec de reprendre le guidon de sa Husqvarna. C’est finalement Mickaël Vukcevik qui termine 5ième les deux jours.

Juste derrière les valeurs sûres, Dimitri Vanhoenacker et Gaetan Minique se positionnent tous les deux comme les roockies de la discipline et mettent de plus en plus de pression sur le second peloton (Martiny, Vuck’, Vanderheyden). Avec une 6ième place le dimanche (mais seulement 10 le samedi sur le gras), c’est Vanhoenacker qui se montre le plus dangereux tandis que Gaetan Minique continue sa progression. S’il n’affectionne pas particulièrement les passages techniques (c’est là qu’il doit encore le plus progresser) il termine néanmoins 6ième le samedi et je n’aurais pas parié cela en voyant les conditions. Wim Vanderheyden a,  de son propre aveu,  pris énormément de précautions le samedi avant de se louper un peu le dimanche. Au bilan du pilote Husqvarna: seulement une 7ième et une 9ième places : un week-end à oublier.

Belle progression de Frédéric Gauniaux qui rentre par deux fois à la maison avec une belle 8ième place. Roulant juste pour le plaisir et sans aucune pression, le petit frère (qui est aussi un ancien champion de vélo trial) réalise une très belle opération au championnat. Andrew Leloup entre à nouveau dans le top 10 par deux fois et attend aussi des jours meilleurs pour un ancien crossman comme lui.

Une certaine tension…

Bilstain laissera à coup sûr des souvenirs contrastés mais cette épreuve a le mérite d’exister et de proposer quelque chose de différents. Espérons qu’une fois la pression retombée, le père Léon et ses troupes remettront le couvert. Même si une certaine tension (voir une tension certaine…) était palpable par moments et si quelques polémiques ont eu lieu, la gestion de l’épreuve par le club et par l’équipe de la FMB a finalement évité le pire. La décision de ne pas faire la SP1 en sens contraire le dimanche était bonne car cela aurait été la galère et la décision de supprimer le passage en deux tour dans la spéciale cross était une sage pour ne pas fausser les résultats de l’épreuve. L’enduro est d’abord et avant tout un combat contre soi-même et contre le chrono, ce n’est pas une course où les dépassements font le résultat. Si les deux tours avaient été maintenus, les meilleurs inters auraient dû dépasser des pilotes moins rapides lors de leur second tour et les risques auraient été multipliés.

Rendez-vous ce dimanche en terres ardennaises, du côté de Buzancy, où le championnat de Champagne Ardenne nous acceuillera une fois de plus pour ce qui devrait être un enduro magnifique, comme à l’habitude.

Texte: F. Sente | Photos : AS Photo

Résultats

Samedi

INTERS

1 CREMER CÉDRIC 28:41.41 ;2 MELOTTE CÉDRIC +0:03.52 ;3 GOBLET JEAN-FRANÇOIS +0:19.69 ;4 GAUNIAUX KEVIN +0:23.03 ;5 VUKCEVIC MICHAËL +1:39.55 ;6 MINIQUE GAËTAN +1:51.77 ;7 VANDERHEYDEN WIM +2:10.75 ;8 GAUNIAUX FRÉDÉRIC +2:11.77 ;9 LELOUP ANDREW +2:11.89 ;10 VANHOENACKER DIMITRI +2:23.76 ;11 MONFORT QUENTIN +3:07.02 ;12 GRANDJEAN VINCENT +3:28.89 ;13 BAILLEUX BERTRAND +4:04.39 ;14 FRASELLE JÉRÉMIE +4:34.99 ;15 KLUYSKENS SÉBASTIEN +4:59.88 ;16 CHARLIER NICOLAS +5:02.16 ;17 HERINNE JÉRÉMY +5:24.67 ;18 VILAIN ANTHONY +5:25.91 ;19 MOSCH YANNICK +5:26.02 ;20 NIJKAMP ROBIN +5:41.82 ;21 STUYVEN STEVEN +6:19.86 ;22 FAIAS CONDUTO MAXIME +6:30.63 ;23 RORIVE MAXIME +6:37.41 ;24 KRUIPER TIM +26:07.44 ;…

ESPOIRS

1 LILLO GAUTHIER 29:38.80 ;2 DE SCHAEPMEESTER JARNE +0:42.01 ;3 VAN HOOF MATHIAS +0:54.16 ;4 MAGAIN ANTOINE +2:00.51 ;5 QUODBACH EMILE +2:03.10 ;6 BEBRONNE JÉRÉMY +3:42.09 ;7 DESPRECHINS ARNO +4:05.16 ;8 MAPERS IDES +4:14.92 ;9 ALLARD ARNAUD +4:16.68 ;10 YSEBEART JAMES +4:50.14 ;11 ROBERT STEVE +5:02.90 ;12 BAUGNIET CHRISTOPHE +6:07.43 ;13 GILSON ADRIEN +6:27.34 ;14 CALLENS DEXTER +7:04.35 ;15 VINKEN QUENTIN +10:41.65 ;16 DUMONT GUILLAUME +10:49.54 ;17 TARGNION FLORENT +11:04.94 ;18 THOMAS KEVIN +11:10.70 ;19 CHARLIER OLIVIER +11:17.03 ;20 PONCELET EMMANUEL +14:12.71 .

NATIONAUX

1 WAUTHIER DAMIEN 29:10.95 ;2 STEVEN SEBASTIEN +2:18.99 ;3 WOUTERS ANDRE +3:04.86 ;4 Evelette Willy +3:40.59 ;5 COLLINGE SIMON +4:33.70 ; 6 JANSEN MIKE +4:47.56 ; 7 CZOKOW ANDRÉ +6:28.45 ; 8 CHARALABIDIS FABRIZIO +18:00.72

GENTLEMEN

1 COOMBS MATT 31:45.53 ;2 LEMOINE CHRISTOPHE +0:10.74 ;3 VAN EECKHOUDT ALEXIS +6:05.82 ;4 KESTENS JAN +6:15.54 ;5 BOURBON FRANK +20:27.71

EXPERTS

1 SLUSE VINCENT; 2 MONFORT BRUNO +1:09.59 ;3 SCHMITS PIERRE +1:34.66 ;4 VANDENBERGHE PATRICK +1:44.38 ;5 ROBERT JEAN-MICHEL +1:46.18 ;6 RUYSSCHAERT PETER +1:51.37 ;7 MOSCH jorgen +3:04.46 ;8 BIZZARRO VINCENT +3:49.86 ;9 SENTE FREDERIC +8:34.60 ; 10 DECLERCQ EDDY +8:36.81

JUNIORS

1 PIROTTE ALBERT 25:31.60 ;2 PERSYN OLIVIER +0:04.50 ;3 BOULANGER LIONEL +0:16.70 ;4 BOULET ALAIN +0:28.57 ;5 CHERON NICOLAS +1:03.82 ; 6 WAUTS SEBASTIAAN +1:15.96 ;7 SIMONET QUENTIN +1:21.34 ;8 HIAS CHRIS +2:06.30 ;9 MINNE CEDRIC +2:27.47 ;10 DUMONT FRÉDÉRIC +2:35.10 ;11 VAN POPPEL ADRIAAN +3:13.42 ;12 VERBRUGGHE JEF +3:15.71 ;13 VERSTRAELEN RAF +3:16.62 ;14 DE GROOTE ERIC +3:19.05 ;15 RALET PIERRE +4:28.44 ;16 LAENEN TOM +4:39.50 ;17 BALON ANAËL +6:50.15 ;18 GOFFARD ANDRÉ +7:19.58 ;19 VANDERHEYDEN BIRGER +8:36.39 ;20 ARNAUTS JOHNNY +22:19.06

RANDONNEURS

1 VINKEN THIBAULT 18:46.45 ;2 VLEGELS LAURENT +0:17.62 ;3 HENDRICKX JEF +1:28.59 ;4 BEREAUX DAVID +1:53.67 ;5 TARGNION QUENTIN +2:03.34 ;6 LAMBERT DENIS +3:18.97 ;7 VAN DEN BROECK BJORN +3:20.04 ;8 DENIS JEROME +3:20.54 ;9 VLEGELS THOMAS +3:37.05 ;10 VAN MOESEKE DIETER +3:54.46 ;11 STRUZIK THIERRY +4:34.28 ;12 LEONARD ARNAUD +5:13.51 ;13 VERHEYEN ALEX +5:23.08 ;14 THIRY GERY +7:15.99 ;15 PALATE QUENTIN +7:36.75 ;16 STIJN LUTS +19:32.83

50cc

1 ROBERT MIKE 19:32.59 ;2 VANDENBERGHE SYLVAIN +0:35.24 ;3 DEMARBAIX FRANÇOIS +1:07.46 ;4 COLLIN ARTHUR +1:46.18 ;5 REUL JÉRÔME +1:50.71 ;6 SCHMITS NICOLAS +3:40.98

Dimanche

INTERS

1 MELOTTE CÉDRIC 30:44.80 ;2 CREMER CÉDRIC +0:09.73 ;3 GOBLET JEAN-FRANÇOIS +0:22.89 ;4 GAUNIAUX KEVIN +1:39.93 ;5 VUKCEVIC MICHAËL +2:15.49 ;6 VANHOENACKER DIMITRI +2:25.90 ;7 MINIQUE GAËTAN +2:30.42 ;8 GAUNIAUX FRÉDÉRIC +2:38.11 ;9 VANDERHEYDEN WIM +2:43.61 ;10 LELOUP ANDREW +2:45.67 ;11 GRANDJEAN VINCENT +3:43.68 ;12 MONFORT QUENTIN +4:02.44 ;13 FAIAS CONDUTO MAXIME +4:21.46 ;14 KLUYSKENS SÉBASTIEN +5:23.08 ;15 VILAIN ANTHONY +5:28.10 ;16 BAILLEUX BERTRAND +5:29.94 ;17 FRASELLE JÉRÉMIE +5:51.46 ;18 STUYVEN STEVEN +7:03.67 ;19 CHARLIER NICOLAS +7:13.11 ;20 RORIVE MAXIME +7:30.57 ;21 DANSE LUDOVIC +7:39.29 ;22 KRUIPER TIM +8:16.06 ;23 HERINNE JÉRÉMY +13:13.47

ESPOIRS

1 MAGAIN ANTOINE 27:46.48 ;2 LILLO GAUTHIER +0:25.98 ;3 VAN HOOF MATHIAS +1:13.62 ;4 QUODBACH EMILE +1:32.07 ;5 DE SCHAEPMEESTER JARNE +1:39.69 ;6 DESPRECHINS ARNO +2:17.73 ;7 MATHON MATHIAS +2:43.37 ;8 BAUGNIET CHRISTOPHE +3:29.05 ;9 BEBRONNE JÉRÉMY +3:47.38 ;10 ALLARD ARNAUD +3:53.70 ;11 ROBERT STEVE +4:38.46 ;12 GILSON ADRIEN +5:41.67 ;13 CALLENS DEXTER +5:50.99 ;14 THOMAS KEVIN +6:27.17 ;15 CHARLIER OLIVIER +6:35.71 ;16 DUMONT GUILLAUME +7:08.46 ;17 TARGNION FLORENT +7:19.55 ;18 PONCELET EMMANUEL +10:54.20 ;19 VINKEN QUENTIN +11:22.09

NATIONAUX

1 WAUTHIER DAMIEN 28:32.06 ;2 STEVEN SEBASTIEN +1:35.35 ;3 Evelette Willy +2:06.15 ;4 JANSEN MIKE +2:18.89 ;5 WOUTERS ANDRE +2:36.69 ;6 CZOKOW ANDRÉ +3:03.84 ;7 SMAL THOMAS +3:07.87 ;8 COLLINGE SIMON +3:13.44 ;9 LOUIS DAVID +3:16.51 ;10 PERRIE WILS +3:27.31 ;11 CHARALABIDIS FABRIZIO +4:06.18 ;12 VANGENECHTEN IVAN +4:28.37 ;13 CALLENS DEXTER +5:50.99 ;14 THOMAS KEVIN +6:27.17 ;15 CHARLIER OLIVIER +6:35.71 ;16 DUMONT GUILLAUME +7:08.46 ;17 TARGNION FLORENT +7:19.55 ;18 PONCELET EMMANUEL +10:54.20 ;19 VINKEN QUENTIN +11:22.09

GENTLEMEN

1 LEMOINE CHRISTOPHE 30:13.65 ;2 COOMBS MATT +0:31.76 ;3 LEJEUNE FRÉDÉRIC +2:16.27 ;4 VAN EECKHOUDT ALEXIS +4:52.18 ;5 BOURBON FRANK +10:01.12

EXPERTS

1 SLUSE VINCENT 30:29.68 ;2 MONFORT BRUNO +0:01.14 ;3 RUYSSCHAERT PETER +1:31.95 ;4 ROBERT JEAN-MICHEL +1:50.41 ;5 LARUE PHILIPPE +3:48.27 ;6 BIZZARRO VINCENT +5:39.16 ; 7 SENTE FREDERIC +10:03.61

JUNIORS

1 SIMONET QUENTIN 24:18.29 ;2 PERSYN OLIVIER +0:06.57 ;3 BOULANGER LIONEL +0:09.89 ;4 BOULET ALAIN +0:10.86 ;5 WAUTS SEBASTIAAN +0:27.03 ;6 HIAS CHRIS +0:39.56 ;7 CHERON NICOLAS +0:49.15 ;8 PIROTTE ALBERT +0:56.70 ;9 VAN POPPEL ADRIAAN +1:12.23 ;10 MINNE CEDRIC +1:34.18 ;11 VAN HOFSTRAETEN JOOST +2:13.78 ;12 HUART NICOLAS +3:14.29 ;13 NIESTEN VINCENT +4:10.03 ;14 GOFFARD ANDRÉ +4:53.58 ;15 LAENEN TOM +5:42.68 ; 16 VANDERHEYDEN BIRGER +6:38.97

RANDONNEURS

1 STASSEUS PETER 16:55.01 ;2 VLEGELS LAURENT +0:21.46 ;3 VAN DEN BROECK BJORN +0:46.64 ;4 TARGNION QUENTIN +1:24.36 ;5 LAMBERT DENIS +1:25.37 ;6 LEONARD Arnaud +1:46.53 ;7 VAN MOESEKE DIETER +2:14.21 ;8 HENDRICKX JEF +2:18.24 ;9 BEREAUX DAVID +2:26.46 ;10 VINKEN THIBAULT +2:38.09 ;11 STRUZIK THIERRY +3:05.70 ;12 VERHEYEN ALEX +3:09.53 ;13 PALATE Quentin +4:55.42

50cc

1 DEMARBAIX FRANÇOIS 18:38.24 ;2 VANDENBERGHE SYLVAIN +0:11.42 ;3 COLLIN ARTHUR +0:12.36 ;4 REUL JÉRÔME +0:39.52 ;5 ODY AYMERIC +1:28.21

Vos commentaires

Plus d’enduro