Motocross MXGP - GP d'Europe

GP d’Europe à Valkenswaard – Les réactions des pilotes

GP d’Europe à Valkenswaard – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cinq GP viennent d’être disputés sur les dix-huit que compte le championnat du monde et on peut d’ores et déjà constater que le nombre de candidats à la victoire finale se réduit à chaque fois. Alors qu’on affirmait en début de saison que les prétendants au titre n’avaient jamais été aussi nombreux, voilà que nous sommes rattrapés par la dure réalité qui voudrait qu’au-delà du talent d’un pilote et de son niveau de forme, le facteur ‘chance’ ait son rôle à jouer. Et pourtant! Lorsqu’on considère les raisons pour lesquelles des pilotes aspirant à la couronne mondiale sont aujourd’hui éliminés de la course au titre, peut-on parler simplement de malchance? Rappelons-nous de ce que nous ont déclaré récemment Villopoto ou Van Horebeke concernant leurs récents problèmes. Tous les deux sont unanimes à avouer que leurs problèmes trouvent leur origine dans une faute de pilotage: « J’ai fait une erreur de rookie (Villopoto) ou  « J’ai commis une faute de débutant’ »(Van Horebeek). Après sa chute de dimanche à Valkenswaard, Cairoli a déclaré: «Je me suis mal réceptionné à la sortie d’un saut.», laissant entendre à mi-mots que la malchance avait peu de place dans sa chute.

Alors, oui, les chutes avec leur lot d’abandons et de blessures sont parfois la faute à ‘pas de chance’ mais elles sont surtout la conséquence d’une concurrence exacerbée entre des pilotes candidats à la couronne mondiale qui sont obligés de rouler souvent à la limite de leurs capacités sous peine de voir leurs espoirs de titre s’envoler. La guerre des nerfs a commencé très tôt cette année et à ce petit jeu, on se demande qui sera la prochaine victime!

MXGP

Gautier Paulin (1er) : »C’est très spécial de se trouver sur ce podium et c’est inoubliable d’entendre tous ces supporters chanter l’hymne national. Il n’y a que la victoire pour apporter cela. Je suis heureux de pouvoir ressentir tout cela à nouveau car c’est pour cette raison que nous travaillons. Je veux vraiment remercier tous les membres du team car tous, ils croient dans ce qu’ils font et depuis Arco, en Italie, je constate que tout est en train de se mettre en place de sorte que cette victoire me fait très plaisir. Cela a été une superbe course, surtout que nous avons dominé en permanence, la manche qualificative et les deux manches aujourd’hui. C’est tout simplement un week-end parfait. »

Gautier Paulin: 100% de réussite pour 100% de talent à Valkenswaard

Gautier Paulin: 100% de réussite pour 100% de talent à Valkenswaard

Max Nagl (2ème): « Cette saison, il semble que cela aille de mieux en mieux à chaque GP. C’est mon quatrième podium en quatre épreuves et je quitte la Hollande avec la plaque de leader au classement provisoire. Pourtant, pour être honnête, samedi n’a pas été une bonne journée pour moi. Je ne me sentais pas bien avec mon pilotage mais le team a travaillé incroyablement dur pour trouver les meilleurs réglages pour ce circuit et aujourd’hui, ma confiance était revenue. Je ne saurai jamais les remercier assez pour leur travail.Dans la première manche, j’ai roulé intelligemment et j’ai fait attention de ne pas tomber en me contentant de la deuxième place. Mon départ n’a pas été terrible dans la seconde manche mais je suis parvenu à remonter pour terminer second. Cela signifiait un nouveau podium en même temps que la plaque rouge de leader au classement provisoire. Vraiment à nouveau un superbe week-end. »

Max Nagl: il continue à truster les podiums!

Max Nagl: il continue à truster les podiums!

Clément Desalle (3ème): « Monter sur le podium aujourd’hui, c’’est bien. J’étais désolé de ma chute hier. Je savais que ce serait un week-end difficile et je suis donc content d’être monté sur le podium aujourd’hui et il semble qu’il y a longtemps que je n’avais plus réalisé un tel résultat dans le sable. Cela me donne confiance et cela montre que ma condition est bonne. C’est vraiment important de figurer sur le podium car cela nous maintient à une position élevée dans le classement provisoire. La saison est encore jeune et nous allons désormais rouler sur de vraiment bons circuits chaque semaine et j’espère que cela rendra les courses intéressantes. »

Clément Desalle: très solide dans le sable de Valkenswaard...

Clément Desalle: très solide dans le sable de Valkenswaard…

Evgeny Bobryshev (4ème): « Pour être honnête, le week-end n’a pas été facile pour moi et je suis d’autant plus content de mon résultat. Mercredi dernier, je m’étais tassé le dos; il a fallu travailler avec un kiné durant tout le week-end et j’ai dû me débrouiller avec ma douleur. Cependant, le résultat final est bon. J’ai raté le podium de peu mais j’ai engrangé de bons points et je suis resté sur mes deux roues malgré un circuit difficile sur lequel beaucoup de pilotes sont tombés. Je suis vraiment content car nous avons beaucoup travaillé et nous avons beaucoup amélioré la moto. Je voudrais également féliciter le team pour la victoire de Gautier car tout le monde le mérite vraiment. »

Evgeny Bobryshev: il a mené la vie dure à Clément Desalle dans la deuxième manche

Evgeny Bobryshev: il a mené la vie dure à Clément Desalle dans la deuxième manche

Tyla Rattray (6ème): « je savais que le week-end serait difficile compte tenu de ce que j’étais tombé l’autre semaine et que je n’avais pas roulé à Arco. Je n’avais pas été capable de m’entraîner normalement la semaine dernière mais je suis satisfait de ma sixième place au général ici à Valkenswaard. Cela a été un week-end pénible. Le circuit était vraiment difficile avec autant de categories au programme et il était vraiment très bosselé. Le team a à nouveau travaillé dur cette semaine et il en sera ainsi jusqu’au prochain GP en Espagne. Le team avait très bien travaillé de sorte sue le forfait de Ryan (Villopoto) a vraiment été une déception en ce qui nous concerne mais bon, cela fait partie de la course. Nous continuerons toutefois à travailler; nous avons un week-end de congé et nous allons nous entrainer sur un circuit en dur en vue de Talavera. »

Tyla Rattray: belle performance du Sud-Africain !

Tyla Rattray: belle performance du Sud-Africain !

Romain Febvre (7ème): «  J’ai commis une erreur lors du premier tour de la manche initiale et je me suis retrouvé à la dernière place. Je suis ensuite remonté à la dixième place et ma vitesse était vraiment très bonne mais j’aurais dû me retrouver dans le top-cinq. Je suis vraiment déçu de ma chute mais c’est de ma faute. Dans la seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et je termine cinquième; ça aussi, ce n’était pas trop bon non plus. Il m’a fallu dix minutes pour trouver mes sensations et prendre de bonnes trajectoires. Une cinquième place, ce n’est pas mauvais mais lorsque tu réalises le holeshot, tu dois rester devant. On va faire des essais sur un circuit en dur la semaine prochaine car le prochain GP est celui d’Espagne puis ce seront le GP de Grande-Bretagne et celui de France. Nous avons besoin de rouler sur des circuits en dur. Je suis vraiment satisfait de nos départs et je pense que le team a fait du bon boulot à ce sujet. »

Romain Febvre :il espérait plus de sa deuxième manche après avoir réalisé le holeshot

Romain Febvre :il espérait plus de sa deuxième manche après avoir réalisé le holeshot

Ken De Dycker (8ème): « Cela a été une course difficile surtout que j’ai eu la grippe durant toute la semaine. J’avais mal partout, aux articulations, aux muscles. Ce n’était pas marrant de rouler dans ces conditions. Je crois que je pourrai être prêt pour l’Espagne et si je réussis un bon départ, je peux faire une belle course. Je suis confiant. »

Ken De Dijcker: il revient tout doucement au  premier plan

Ken De Dijcker: il revient tout doucement au premier plan

Glenn Coldenhoff (9ème): « Aujourd’hui, cela s’est bien passé; je suis enfin parvenu à terminer deux manches dans le top-dix. Les départs étaient importants aujourd’hui et la première manche s’est vraiment bien passée. J’ai eu un peu de problèmes avec mes bras et mes épaules étaient fatiguées mais nous avons apporté des changements à la moto et celle-ci a définitivement mieux marché dans la seconde manche. Je me sentais bien… mais j’ai raté mon départ! Il a fallu que je pousse fort mais je ne suis pas arrivé à dépasser Tommy (Searle). Je suis ensuite devenu un peu trop agressif et je suis tombé. Il a fallu ensuite que je rattrape huit secondes. Il y avait de nombreux drapeaux déployés par le supporters de sorte que c’était difficile de remonter. Dans l’ensemble, c’était bien et j’ai atteint mon objectif même si j’espérais plus de mon GP à Domicile. »

Glenn Coldenhoff: il espérait mieux qu'une neuvième place, surtout devant son public

Glenn Coldenhoff: il espérait mieux qu’une neuvième place, surtout devant son public

Antonio Cairoli (11ème): “ » Je me suis mal réceptionné à la sortie d’un saut et j’ai heurté un peu ma tête ainsi que mon poignet. Heureusement, rien de grave. Dans la seconde manche, je suis bien parti mais après quelques tours, j’avais un sentiment bizarre avec ma main et durant plus de vingt-cinq minutes, j’ai pu rouler avec seulement une main. C’était très dangereux à certains endroits et très difficile. Je ne crois pas que ce soit grave mais nous allons faire des examens; nous avons maintenant deux semaines pour nous reposer. »

Antonio Cairoli: LA déception de ce week-end!

Antonio Cairoli: LA déception de ce week-end!

MX2

Jeffrey Herlings (1er):  »C’est super de gagner ici à nouveau mais je dois dire que la sixième fois, cela n’a pas été facile. J’avais réussi un assez bon départ dans la première manche et j’étais bien à l’abri. dans la deuxième manche, cela s’est passé moins bien. J’ai fait une petite chute et il a fallu que je remonte à partir du milieu du peloton. Bref, je me suis compliqué un peu la vie. Je suis malgré tout parvenu à remonter en tête puis à gagner, ce qui était bien, évidemment. »

Jeffrey Herlings: six victoires consécutives à Valkenswaard!

Jeffrey Herlings: six victoires consécutives à Valkenswaard!

Jordi Tixier (2ème): «C’est génial de réaliser un second podium consécutif. Je suis de retour et content d’être là bien sûr après un début de saison difficile. Mes départs ont été tout bons ce week-end et j’ai été capable de me battre pour le podium dans les deux manches. Dans la seconde manche, j’ai perdu de la puissance pendant les dix dernières minutes de sorte que je n’aurais pas pu me battre avec Tonkov pour la deuxième place mais la confiance est de retour et tous mes remerciements vont au team; je suis très content des réglages de la moto et j’espère que ces deux podiums sont le début d’une longue série.«

Jordi Tixier: en route pour de nombreux podiums?

Jordi Tixier: en route pour de nombreux podiums?

Aleksandr Tonkov (3ème): « Je suis super content d’avoir réalisé mon premier podium de la saison et le premier sur la FC 250 Husqvarna d’usine. Cela a été un week-end incroyable et je me sentais très à l’aise sur le circuit. Les départs étaient très importants et j’ai réussi le holeshot dans les deux manches ainsi que dans la manche qualificative. Je me sentais costaud dans la deuxième manche et je conservais bien mes trajectoires sur un circuit pourtant difficile. Je suis vraiment très content de mon résultat. Mon team, mon entraîneur et tous ceux qui s’occupent de moi travaillent vraiment très dur. C’est super de les remercier avec un tel résultat. »

Aleksandr Tonkov: Mr. "holeshot" à Valkenswaard

Aleksandr Tonkov: Mr. “holeshot” à Valkenswaard

Valentin Guillod («5ème): «Nous avons connu un samedi difficile mais nous avons trouvé le problème avant la manche qualificative de sorte que nous étions confiants pour aujourd’hui. J’ai réussi un bon départ dans la première manche mais durant les quinze premières minutes, c’était comme si je n’avais pas été sur la moto; je ne sais pas pourquoi. Je crois que je regardais la course de l’intérieur! Je me suis finalement réveillé puis j’ai roulé mieux en dépassant quelques pilotes. Alors qu’il restait cinq minutes, j’ai poussé fort et j’ai pris un saut plus loin que d’habitude et la roue avant est retombée sur une bosse et je suis passé au-dessus de mon guidon. Cela m’a fait redescendre de la septième à la onzième place. Entre les deux manches, nous avons décidé de changer les échappements pour obtenir plus de puissance dans le sable et cela a marché dès le départ. J’étais à la troisième place et c’était la première fois que je roulais avec des types qui se trouvaient devant au lieu de naviguer entre la dixième et la quinzième place. C’était super de pouvoir avoir plus de vitesse dès les premiers virages. J’ai ensuite commis une erreur dans la section des whoops et ma tête a heurté mon guidon. Ferrandis m’a dépassé et il m’a fallu deux tours pour me remettre. J’ai finalement repris mes esprits pour terminer cinquième, ce qui n’était pas trop mauvais et ce qui constitue la place où je veux me trouver mais dans les deux manches! Maintenant, je veux faire un bon résultat en Espagne sans devoir faire des modifications sur la moto sauf peut-être quelques broutilles; non, il nous faut deux top-cinq puis on retourne à la maison heureux! »

 

Vincent Guillod: il veut deux top-cinq en Espagne!

Vincent Guillod: il veut deux top-cinq en Espagne!

Jeremy Seewer (6ème): “ »Je savais que le week-end serait difficile parce que le circuit était un peu ‘bizarre’. J’ai passé la majeure partie de l’hiver dans le sable mais c’était quelque chose d’autre; le sol était très dur en-dessous avec de grosses bosses. Je ne me sentais pas à l’aise sur la moto. De petites erreurs peuvent être à l’origine de grosses chutes. Le début de la première manche s’est bien passé mais dès que j’ai commencé à être fatigué, j’ai eu l’impression de prendre des risques. J’ai donc joué la prudence et je suis redescendu à la neuvième place.Je suis nettement mieux parti dans la seconde manche mais la course a été identique à celle de la première manche. Je ne poussais pas vraiment et c’était dur. Une place de septième au classement général, ce n’est pas mal pour un GP où je n’ai jamais trouvé mes marques. On va maintenant rouler sur des circuits en dur et je vais désormais m’amuser. Il va falloir que je travaille toutefois un peu mieux mon pilotage sur le sable. »

Jeremy Seewer: il avoue qu'il doit travailler son pilotage dans le sable

Jeremy Seewer: il avoue qu’il doit travailler son pilotage dans le sable

Dylan Ferrandis (7ème): « Ce week-end, on a eu du mal à régler les suspensions et je ne me suis jamais senti à l’aise sur ce circuit. J’ai failli tomber lourdement samedi pendant la manche qualificative et aujourd’hui, je n’ai pas pu pousser comme je le voulais à cause de cela. Dans la seconde manche, j’ai fini par trouver un bon rythme dans les quinze dernières minutes et j’ai occupé la quatrième place après avoir dépassé Jonass; j’étais plus rapide que lui mais il m’a poussé et j’ai mis ma jambe entre nous afin de ne pas aller au contact avec lui. J’ai terminé à la troisième place mais les officiels m’ont pénalisé de dix places, ce qui m’a fait perdre des points et une place sur le podium. A mon avis, l’attitude de Jonass était dangereuse car nous roulions à pleine vitesse et j’ai dès lors du mal à comprendre la sanction qu’on m’a infligé. »

Dylan Ferrandis: une jambe tendue qui lui coûte quelques points au championnat

Dylan Ferrandis: une jambe tendue qui lui coûte quelques points au championnat

Brent Van Doninck (8ème): « Je ne me sentais pas à l’aise aujourd’hui et j’ai roulé nerveux et tendu; je ne sais pas pourquoi. J’avais terriblement mal dans le bas du dos et je pense que cela vient du fait que je roulais trop tendu. Le circuit était vraiment difficile et je ne l’avais jamais connu comme cela. J’ai effectué deux mauvais départs et je suis revenu à chaque fois dans le top-dix mais je n’aurais pas pu faire mieux. Il fallait simplement que je me cramponne à ma place. J’attendais plus d’une journée comme aujourd’hui et je suis forcément déçu. »

Bent Van Doninck (ici au Gp d'Italie): un peu trop tendu devant ses supporters?

Bent Van Doninck (ici au Gp d’Italie): un peu trop tendu devant ses supporters?

Max Anstie (10ème): « On a été réguliers tout le week-end, mieux qu’en Italie en tous cas. J’ai roulé régulièrement avec de bons chronos et la première manche a vraiment été bonne même si je ne sentais pas que je poussais fort, ce qui est un sentiment agréable! Malheureusement, j’ai connu des problèmes avec la moto dans la seconde manche et j’ai dû abandonner. Je sais cependant que tout le monde travaille dur dans le team mais c’est ainsi dans le sport moteur. La semaine prochaine, nous participerons au championnat britannique pour préparer le GP d’Espagne. »

Max Anstie: dommage ces problèmes mécaniques dans la deuxième manche!

Max Anstie: dommage ces problèmes mécaniques dans la deuxième manche!

Julien Lieber (11ème): «  A nouveau de mauvais départs. Dans la première manche, j’étais septième et c’était OK. Malheureusement, au début la seconde manche, j’ai été bloqué dans le trafic. Je suis tombé à nouveau et je sui vraiment déçu car je roule toujours bien dans une manche alors que dans l’autre, je tombe ou j’ai de la malchance. J’ai atterri sur la tête et je ne me sens pas très bien. J’espère que cela ira mieux en Espagne. »

Julien Lieber: il doit absolument veiller à réussir deux bonnes manches!

Julien Lieber: il doit absolument veiller à réussir deux bonnes manches!

Vos commentaires

Plus de motocross