La victoire pour Seely, le titre pour Dungey

La victoire pour Seely, le titre pour Dungey
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le Supercross Circus a repris la route et il se trouvait hier à Houston où Ryan Dungey a été sacré champion alors qu’il reste trois épreuves à disputer. C’est Cole Seely qui a remporté la finale, sa première de l’année, en battant Ryan Dungey et Eli Tomac.

Dans la finale, Ryan Dungey, peut-être un peu trop nerveux, a raté complètement son départ et s’est retrouvé prisonnier du peloton. Devant, c’est Andrew Short qui menait les débats suivi par Cole Seely et Chad Reed. Seely allait rapidement prendre la tête de la course pour ne plus se retourner durant les dix-neuf tours restants et filer ainsi vers la ligne d’arrivée.

Seely était d’autant plus à l’aise que derrière, la bataille faisait rage entre Andrew Short, Weston Peick et Jason Anderson. Au cinquième tour, Anderson attaquait Peick et dans la manoeuvre, l’envoyait au sol. Quant à Dungey, il continuait sa remontée mais tombait sur un os avec Justin Barcia et Davi Millsaps qui n’avaient aucune raison de lui faire de cadeau.

Au neuvième tour, Anderson essayait de faire l’intérieur à Reed mais l’Australien fermait si bien la porte que les deux pilotes allaient au contact et finissaient par chuter. Si Andrew Short restait second, Josh Grant profitait de l’incident entre Reed et Anderson pour prendre la troisième place.

Le vainqueur du jour, Cole Seely

Le vainqueur du jour, Cole Seely

On voyait ensuite Dungey revenir sur Grant, le pilote KTM étant bien conscient qu’il lui fallait être troisième pour remporter le championnat. Alors qu’il restait neuf tours, Dungey entamait sa manoeuvre de dépassement sur Grant et prenait la troisième place. Il fonçait ensuite sur Short qu’il dépassait facilement pour s’assurer de la seconde place. Seely comptait plus de dix secondes d’avance et il était exclu que Dungey puisse revenir sur lui à ce moment de la course.

Alors qu’il restait quelques tours, Tomac,revenait sur Grant et Short et les dépassait pour s’emparer de la dernière place sur le podium. Grant terminait quatrième devant Reed et Short.

Ryan Dungey est donc sacré champion alors qu’il reste trois épreuves à disputer. Par contre, treize points séparent Tomac et Seely et tout reste donc possible pour le gain de la deuxième place.

Rendez-vous samedi prochain à Santa Clara.

Résultats

Finale

1. Cole Seely (Honda); 2. Ryan Dungey (KTM); 3. Eli Tomac (Honda); 4. Josh Grant (Kawasaki); 5. Chad Reed (Kawasaki); 6. Andrew Short (KTM); 7. Davi Millsaps (Kawasaki); 8. Broc Tickle (Suzuki); 9. Justin Barcia (Yamaha); 10. Justin Brayton (KTM); 11. Blake Baggett (Suzuki); 12. Kyle Chisholm (Kawasaki); 13. Nick Wey (Kawasaki); 14. Mitchell Oldenburg (Yamaha); 15. Ben Lamay (Husqvarna); 16. Jason Anderson (Husqvarna); 17. Kyle Partridge (Honda); 18. Tevin Tapia (Suzuki); 19. Dustin Pipes (Suzuki); 20. Killian Rusk (Yamaha); 21. Nicholas Schmidt (Suzuki); 22. Weston Peick (Yamaha)

Classement provisoire

1. Ryan Dungey, 318; 2. Eli Tomac, 236; 3. Cole Seely, 223; 4. Trey Canard, 204; 5. Chad Reed, 199; 6. Blake Baggett, 175; 7. Jason Anderson, 170; 8. Broc Tickle, 159; 9. Ken Roczen, 156; 10. Andrew Short, 152

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    En marge des classes mondiales MX2 et MXGP, les championnats EMX250, EMX2T et WMX (mondial féminin) se poursuivront également dans le sable de Lommel ce week-end. Avec pas moins de …
  • MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    Suivez chaque manche du championnat MXGP en live ! Timing et classements en direct, horaires complets du week-end, … tout ce qu’il faut pour suivre un GP en ligne sur …
  • Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    La veste softshell 24MX Team est un vêtement polyvalent qui peut être rapidement et facilement converti en gilet. La matière polyester résistante au vent et à l’eau, la doublure confortable, …
  • Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Infront Moto Racing a annoncé ce jeudi que le GP de Finlande, programmé les 21 et 22 août prochains, n’aurait finalement pas lieu. Les organisateurs reprogrammeront leur épreuve en 2022. …