Ryan Villopoto: “En Europe, pour être plus rapide, il faut parfois savoir être plus lent…”

Ryan Villopoto: “En Europe, pour être plus rapide, il faut parfois savoir être plus lent…”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ryan Villopoto, un des candidats à la couronne mondiale en MXGP, admet qu’il n’est pas encore tout à fait au point en ce qui concerne les réglages de sa moto et notamment de ses suspensions.

C’est ainsi que sur son site internet www.RV2.com, Villopoto donne quelques éclaircissements sur les tâtonnements qui ont été – et qui sont toujours – les siens quant au choix du réglage de ses suspensions Showa sur la KX450F.  “La vitesse à laquelle vous pouvez rouler diffère très fort d’un circuit à l’autre”, écrit le pilote américain. “Sur nos circuits, on peut toujours mettre les gaz à fond tandis que sur les circuits européens, cela dépend de la nature du sol qui peut être très spéciale et il faut donc savoir quand on peut rouler à fond et quand on ne peut pas. Parfois, il faut aller plus lentement pour être plus rapide, ce qui pour moi est encore difficile à concevoir. Les réglages de la moto sont très différents de ceux que nous utilisons aux Etats-Unis à cause de la nature du sol. C’est ainsi que les suspensions doivent être réglées plus ‘souples’ parce qu‘elles ne subissent pas la même charge que chez nous. Je pense qu’on se rapproche chaque jour un peu plus des réglages optimaux et nous allons désormais pouvoir procéder à des réglages plus fins lors de chaque GP.”

Villopoto va participer ce week-end à son premier GP en Europe puisque la quatrième épreuve du championnat du Monde aura lieu en Italie, à Arco di Trento. Après un circuit rocailleux en Italie, Villopoto trouvera le sable de Valkenswaard la semaine après. Bref, l’occasion rêvée de vérifier si ses suspensions sont bien réglées!

Vos commentaires

Plus de motocross