Motocross MXGP - News

Ben Townley: « Je serai prêt à 100% pour le Qatar ! »

Ben Townley: « Je serai  prêt à 100% pour le Qatar ! »
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Tout le monde est très curieux de voir comment Ben Townley va se débrouiller cette saison dans le championnat MXGP. En effet, le pilote néo-zélandais, qui fait désormais partie du team Suzuki et qui sera le coéquipier de notre compatriote Kevin Strijbos en 450, n’a plus roulé en GP depuis 2012. Actuellement en Espagne pour tester la nouvelle RM-Z450 avec le team Suzuki, Townley, âgé aujourd’hui de trente ans a livré ses impressions après quinze jours passés en Europe à s’entraîner.

« Cela fait maintenant une quinzaine de jours que je suis en Europe et je me suis maintenant adapté au décalage horaire et au changement de climat, «  nous a déclaré Townley en exclusivité. » Nous sommes partis en Espagne et tout s’et bien déroulé là-bas. J’ai rejoint le team plus tôt qu’il n’était prévu car je voulais être complètement intégré et profiter au maximum du team. En principe, je ne dois rouler qu’un an et il faut dès lors que je fasse les choses à fond. »

Le pilote néo-zélandais a refait son apparition sur la carte du motocross international suite à sa course remarquable derrière le champion du monde en titre Romain Febvre à l’occasion du Motocross des Nations en septembre dernier. Stefan Everts, aujourd’hui manager général du team Suzuki, a voulu donner une nouvelle chance à Townley qui a réalisé des résultats remarquables dans sa carrière, avec un titre de champion du monde 250 en 2004 puis un titre en SX250 Côte Est aux Etats-Unis trois ans plus tard. La suite a été moins favorable pour Ben qui a connu pas mal de blessures lors des dernières années, une commotion cérébrale l’obligeant même à arrêter la compétition en 2012. Par la suite, Townley allait poursuivre dans un rôle de pilote d’essai pour le Honda HRC.

Townley avait fait ses débuts en GP en 2001 sur une RM125 mais il n’a jamais roulé sur une quatre-temps pour les Jaunes dans la mesure où dès 2002, il a successivement roulé pour KTM, Kawasaki puis Honda. Il doit donc devenir compétitif au guidon de la RM-Z450 alors qu’il reste un mois avant le premier GP qui aura lieu au Qatar.

Comme nous lui demandions si sa moto était prête pour la saison qui s’annonce, Townley a répondu: « On n’en est vraiment pas loin. Il reste encore quelques détails à régler.  La RM-Z me convient bien même s’il est vrai que ces dernières années, j’ai roulé sur des Honda et que cela me plaisait. Mon sentiment est que la Suzuki est très saine; il n’y a rien d’anormal et je n’ai jamais ressenti le besoin d’être prudent sur la moto. Elle correspond très bien à mon style de pilotage. Elle est très stable, elle prend bien les virages et elle satisfait à tous mes critères en matière de pilotage. Je ne dis pas cela de toutes les motos. J’apprécie également les suspensions Kayaba et toute la partie électronique qui fonctionne vraiment bien. Non, vraiment, on a bien progressé et je serai prêt pour le Qatar. »

Ben Townley affirme être très à l'aise sur la Suzuki et cela semble être le cas !

Ben Townley affirme être très à l’aise sur la Suzuki et cela semble être le cas !

Lorsqu’il considère ses chances de pouvoir rivaliser avec des pilotes comme Febvre, Desalle, Cairoli, Paulin, etc., Townley a pu s’étalonner avec un pilote comme Kevin Strijbos, troisième du championnat du monde en 2014, qui est sa seule référence jusqu’à présent. « J’ai pu me comparer à Kevin qui est un pilote très rapide et je ne pense pas que je doive m’inquiéter, » déclaré Towny. Je me sens bien sur la moto et même si je n’avais pas eu Kevin, je ne pense pas que j’aurais été sans repères. Je me sens mieux qu’à Ernée (lors du Motocross des Nations 2015) mais la différence, c’est que j’ai maintenant un team formidable à mes côtés, avec énormément de ressources à ma disposition. Je me sens compétitif et prêt à rouler à ce niveau. Depuis Ernée, j’ai vécu comme un athlète et j’ai été vraiment concentré sur ce qui m’attend. Je n’ai pas navigué sur internet. Je voulais être comme un livre ouvert et m’immerger complètement dans le team. »

A noter que la moto de Ben Townley portera le nr. 8, ce qui sera le plus petit nr. qui ait jamais été attribué à Suzuki en MXGP.

Texte: A. Wheeler

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …