GP d'Allemagne - Les réactions des pilotes

GP d’Allemagne – Les réactions des pilotes

GP d’Allemagne – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Hier à Teutschenthal, Antonio Cairoli a voulu démontrer qu’il entendait bien continuer à jouer dans la cour des grands et il l’a fait magistralement en remportant les deux manches. Par contre, pour Romain Febvre, le week-end a été nettement moins bon puisqu’il a concédé onze points à Tim Gajser qui s’est emparé de la plaque rouge de leader par la même occasion.

Chez les Belges, ce n’est guère brillant avec une septième place de Kevin Strijbos qui n’a jamais vraiment été dans le coup et une quatorzième place de Jeremy Van Horebeek qui aurait pu se faire très mal en chutant sur un saut.

Enfin, en MX2, Jeffrey Herlings a dû se battre dans les deux manches pour venir à bout respectivement de Dylan Ferrandis, qui n’est visiblement pas revenu pour faire de la figuration alors qu’il partira aux Etats-Unis l’an prochain, puis de Jeremy Seewer qui donne entière satisfaction à Stefan Everts depuis le début de la saison.

Rendez-vous le week-end prochain en Italie.

MXGP

Tim Gajser (2ème): « C’est génial d’avoir pu obtenir la plaque rouge! Lors des deux derniers GP, j’ai commis des erreurs mais je reste très satisfait de mon week-end. En effet, nous sommes encore sur le podium, ce qui veut dire que nous l’avons été à chaque GP. Avoir la plaque rouge, je le répète, c’est super et je veux remercier Honda et le HRC car la moto est incroyable. je veux aussi remercier mon père car nous avons beaucoup travaillé tous les deux entre les courses et notamment durant les week-ends. Je leur suis extrêment reconnaissant car c’est de travailler ensemble qui nous rend forts. C’était également super de voir Bobby (Bobryshev) avec moi sur le podium. »

Tim Gajser: il a pris non seulement la plaque rouge mais également de gros points

Tim Gajser: il a pris non seulement la plaque rouge mais également de gros points

Evgeny Bobryshev (3ème): « J’étais presque malade dans les derniers tours car je poussais vraiment fort et je roulais en souffrant énormément. Mon épaule était tellement fatiguée que que je ne pouvais pas tenir la moto convenablement mais je me disais que je devais donner tout ce que j’avais. Sur la ligne d’arrivée, je ne savais pas que j’étais troisième au classement général. Je suis vraiment très heureux d’être sur le podium. Depuis mon accident en Lettonie, je n’étais pratiquement pas monté sur la moto. Le corps médical a vraiment bien travaillé. Dans la deuxième manche, j’ai pu rester derrière Toni (Cairoli) puis j’ai pu contenir Romain Febvre qui me mettait une pression terrible. »

Evgeny Bobryshev: un podium, cela se mérite!

Evgeny Bobryshev: un podium, cela se mérite!

Max Nagl (4ème): «Cela a vraiment été un week-end difficile pour moi car j’ai eu la grippe voici quelques jours et je n’ai pas pu rouler en possession de tous mes moyens. J’étais heureux de prendre à nouveau un bon départ dans la première manche. Je me suis rapidement retrouvé troisième et je me suis bien battu pour conserver ma place. Dans la seconde manche, j’étais à nouveau troisième. J’ai poussé fort sachant que je pouvais réaliser un podium au classement général mais j’ai commis une petite erreur dans un virage et je suis tombé. J’ai terminé sixième avec le même nombre de points que Bobryshev au général mais mon score dans la deuxième manche m’empêche de monter sur le podium. »

Max Nagl: il rate le podium à cause de sa place dans la deuxième manche.

Max Nagl: il rate le podium à cause de sa place dans la deuxième manche.

Romain Febvre (5ème): « J’ai pris un mauvais départ dans la première manche et quand on est derrière, c’est vraiment très difficile de trouver de nouvelles trajectoires. Ce n’est pas si difficile de changer de trajectoire mais avec les pilotes devant soi, on reçoit des projections de pierres et c’est vraiment douloureux. Personne n’a de pression en ce qui concerne la plaque rouge; c’est un facteur positif de motivation mais Gajser et moi, nous avons l’habitude de l’avoir. Je ne l’ai plus mais la saison est encore longue. »

 

Romain Febvre: une première manche ratée qui lui coûte des points!

Romain Febvre: une première manche ratée qui lui coûte des points!

Ben Townley (6ème): « C’est positif d’être devant dans les deux manches sans connaître de gros problèmes. Mes attentes et la réalité ne concordent pas vraiment pour le moment et je ne peux donc pas dire que je suis heureux. Mon erreur d’hier m’a pénalisé aujourd’hui pour les départs. J’ai dû mordre sur ma chique pour rentrer dans le top-dix en effectuant de nombreux dépassements dans les premiers tours. J’ai dû beaucoup me battre pour cela et il faut que je fasse attention lors des qualifications le samedi. La seconde manche s’est mieux déroulée et dans les derniers tours, j’ai même cru que jallais dépasser Max (Nagl). Le motocross, ce n’est pas un jeu pour enfants, c’est du brutal! »

Ben Townley: le motocross, c'est du brutal!

Ben Townley:’ le motocross, c’est un sport brutal !’

Kevin Strijbos (7ème): « La première manche s’est relativement bien passée. J’étais content de ma cinquième place mais je n’arrivais pas à suivre Charlier, ce qui était quand même dommage. Dans la seconde manche, j’ai dû me battre du début à la fin; je n’avais aucune confiance dans le circuit et je ne me sentais pas assez costaud que pour pousser. Je ne peux pas dire que je suis heureux avec une dixième place. Enroute mainteanant pour le prochain GP. »

Kevin Strijbos: un début de résignation ?

Kevin Strijbos: un début de résignation ?

Christophe Charlier (8ème) : « Cela a été un week-end très positif. Je me sentais bien sur ce circuit avec un sol très dur et mon pilotage était également très bon. Tout le dur travail que nous avons effectué est en train de payer. J’ai réalisé un superbe départ dans la première manche et je menais dans le premier virage. Mon pilotage était bon et je termine quatrième, ce qui est mon meilleur résultat de manche cette saison. Dans la deuxième manche, je suis tombé lourdement dans le premier virage puis j’ai poussé du plus fort que j’ai pu. Je pense que terminer treizième dans ces conditions montre que j’ai la vitesse pour me battre avec les top pilotes. »

Christophe Charlier: montée en puissance...

Christophe Charlier: montée en puissance…

Shaun Simpson (9ème): « Pas mal… mais je cherche évidemment mieux en essayant de terminer à chaque fois au moins trois place plus haut. Dans la deuxième manche, on aurait pu aller plus vite mais tout le monde s’est méfié d’un circuit qui était devenu piégeux. On a fait des progrès avec la moto en ce qui concerne certains points mais par contre, on a perdu sur d’autres, notamment les suspensions. Il faut nous assurer que nous allons dans la bonne direction afin d’obtenir une moto qui soit équilibrée. Ceci dit, aujourd’hui, 90% des pilotes vous diront combien le circuit était dangereux avec ses ornières profondes et dures, ses bernes, ses sections sablonneuses ou caillouteuses. C’était encore plus technique cette année mais en même temps, c’était bizarrement difficile de dépasser. J’ai un bon team derrière moi et je suis peut-être trop sévère avec moi-même. Nous devons simplement trouver le déclic puis tout ira bien. »

Shaun Simpson: trop sévère pour lui-même ?

Shaun Simpson: trop sévère pour lui-même ?

Valentin Guillod (10ème) : «  J’ai vraiment pris un bon départ dans la seconde manche et c’était vraiment agréable de constater que je pouvais aller à la même vitesse que les pilotes qui étaient devant et que je peux suivre même si le circuit est bosselé avec des ornières profondes. J’attendais de pouvoir réussir un tel résultat pour trouver confiance en mes moyens en MXGP. Yamaha et le team sont vraiment à mes côtés et me donnent confiance en même temps qu’ils m’incitent à progresser; nous avons pu constater les résultats ici, en Allemagne. »

Valentin Guillod : un bon encadrement est capital pour acquérir l'indispensable confiance ...

Valentin Guillod : un bon encadrement est capital pour acquérir l’indispensable confiance …

Jeremy Van Horebeek (14ème): « Je suis parti de travers à cause du vent sur un grand saut et j’ai atterri en dehors de la piste. Outre les grandes ornières, il y avait énormément de vent aujourd’hui, ce qui compliquait la vie des pilotes dans certains virages. Mes départs se sont améliorés durant tout le week-end et tout le travail que nous avions réalisé avant la Lettonie a payé. La semaine dernière, je suis allé en Italie pour effectuer des tests et le team a travaillé dur pour effectuer des changements sur le moteur. Nous arrivons à ce que nous voulons. »

Jeremy Van Horebeek : un envol qui ne se termine pas trop mal...

Jeremy Van Horebeek : un envol qui ne se termine pas trop mal…

MX2

Dylan Ferrandis (2ème): « C’était un bon week-end même si je ne suis pas encore à mon meilleur niveau. Après la Lettonie, j’ai dû rester deux jours sans rien faire mais je crois que cela ira mieux cette fois et que nous pourrons effectuer des tests cette semaine. A cause de ma blessure, on n’avait pas pu effectuer des tests sur les circuits en dur avant de venir ici et durant tout le week-end, nous avons travaillé avec le team sur les réglages de la moto. J’ai réalisé deux holeshots ce week-end et j’a manqué de peu d’en faire un troisième; ensuite, j’ai effectué deux belles courses sans jamais prendre de risques. Je n’étais pas en confiance samedi mais aujourd’hui, cela allait mieux et maintenant, il me faudra quelques semaines pour revenir à mon meilleur niveau. »

Dylan Ferrandis: il ne compte pas faire de la figuration avant de partir pour les Etats-Unis et c'est tant mieux pour tout le monde !

Dylan Ferrandis: il ne compte pas faire de la figuration avant de partir pour les Etats-Unis et c’est tant mieux pour tout le monde !

Jeremy Seewer (3ème): « C’était vraiment un bon week-end pour moi dans l’ensemble et cela a commencé dès les essais. Je me sentais bien aujourd’hui mais j’ai commis une erreur dans le premier tour de la première manche, ce qui m’a coûté pas mal de places. J’étais content d’être capable de remonter à la quatrième place car ce n’était pas facile de dépasser ici. J’ai réussi un bon départ dans la seconde manche mais Pauls (Jonass) est tombé devant moi et cela m’a coûté deux places. Ils avaient versé beaucoup d’eau sur la piste et il fallait donc être prudent. Dès que j’en ai eu l’opportunité, j’ai pris la tête de la course et j’ai défendu ma place autant que possible. C’est génial d’être devant et c’est ce pourquoi nous travaillons. »

Jeremy Seewer : un nouveau podium pour le pilote suisse !

Jeremy Seewer : un nouveau podium pour le pilote suisse !

Max Anstie (4ème) : « Même si j’ai été un peu malchanceux dans la seconde manche, cela a été un bon week-end et je pense que nous avons encore progressé. On aurait pu remporter la seconde manche et cela était tellement agréable d’être dans cette position. Je menais la course alors qu’il restait moins de dix minutes à disputer mais je suis allé un peu trop loin sur un saut et j’ai atterri à un endroit où je n‘aurais pas dû le faire et je suis tombé. Le circuit était assez souple à certains endroits et cela rendait les choses encore plus difficiles. C’est la course et heureusement, je suis désormais assez costaud et je ne me suis pas fait mal. Nous allons maintenant remettre les choses à leur place puis nous partirons pour l’Italie où j’espère me battre pour les premières places. »

Max Anstie : une chute qui se termine bien... mais une place au pied du podium!

Max Anstie : une chute qui se termine bien… mais une place au pied du podium!

Benoît Paturel (5ème): « Dans la première manche, je suis mal parti car j’ai anticipé le départ et je suis resté coincé sur la grille pendant que le peloton s’envolait pour le premier tour. Je suis malgré tout parvenu à me battre et à terminer à une belle septième place malgré un circuit qui contenait des ornières profondes qui faisait quitter leur trajectoire à de nombreux pilotes. Dans la deuxième manche, je suis nettement mieux parti et je suis resté troisième jusqu’à mi-course avant de glisser à la quatrième place près de la ligne d’arrivée. Dommage… »

Benoît Paturel : une belle cinquième place...

Benoît Paturel : une belle cinquième place…

Brent Van Doninck («6ème): « Le circuit était difficile et aujourd’hui, c’était vraiment piégeux. Je suis un peu déçu car je sais que je peux faire mieux; avec ma hanche qui me fait encore souffrir, c’est difficile de bien rouler les deux manches. Surtout sur un circuit où il faut garder les jambes hautes. Je sais que je peux mieux faire mais j’ai besoin d’y aller progressivement. J’espère faire encore mieux en Italie car aujourd’hui, c’était déjà mieux qu’en Lettonie. »

Brent Van Doninck : du mieux à chaque GP...

Brent Van Doninck : du mieux à chaque GP…

Vsevolod Brylyakov (8ème): « Le circuit était très difficile, avec des ornières profondes mais en même temps, il était technique; pour être honnête, je ne me suis jamais senti à l’aise sur ce circuit . La manche qualificative s’est avérée être difficile car j’ai raté mon départ puis je suis tombé sur un triple saut lorsque j’ai touché la roue arrière d’un autre pilote. Il fallait que je remonte mais c’était très difficile de dépasser. Finalement, je n’ai eu que la quinzième place sur la grille pour le dimanche. Neuvième puis huitième, ce n’est pas trop mal finalement et je suis content de ces deux courses régulières après ma malchance en Lettonie. Je suis encore un pilote en pleine évolution et j’ai malgré tout bien terminé deux manches. On va maintenant continuer à effectuer des tests et à essayer d’améliorer mon pilotage.»

Vsevolod Bryliakov: il confirme tout le bien qu'on pensait de lui...

Vsevolod Bryliakov: il confirme tout le bien qu’on pensait de lui…

Aleksandr Tonkov («10ème): «  Ma condition physique après deux semaines sans moto et aucun entraînement, c’était le gros point d’interrogation pour ce week-end. Je suis donc content de mes résultats sur un circuit aussi difficile que celui de Teutschenthal. Dans la seconde manche, je suis tombé alors qu’il restait trois tours. Je ne me suis pas refait mal au dos mais j’avais la respiration coupée et j’ai dû me battre pour retrouver ma vitesse. Avec les mécaniciens et l’encadrement du team Wilvo Standing Construct, tout a été fait pour que je reste compétitif et pour que je sois en bonne condition physique et ce travail est en train de payer. Le championnat est long et chaque course est importante. »

Aleksandr Tonkov: une chute sans conséquence...

Aleksandr Tonkov: une chute sans conséquence…

Vos commentaires

Plus de motocross