GP de Lettonie - Les réactions des pilotes

GP de Lettonie – Les réactions des pilotes

GP de Lettonie – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce dimanche à Kegums, le duel entre Romain Febvre et Tim Gajser s’est poursuivi et c’est ce dernier qui l’a emporté, signant ainsi sa quatrième victoire en six GP. On a eu le plaisir de voir aussi Toni Cairoli venir se mêler à la lutte entre les deux pilotes et il s’en est fallu de peu que le pilote italien mette tout le monde d’accord.

Du côté des pilotes belges, Jeremy Van Horebeek continue son bon début de saison et termine au pied du podium. En ce qui concerne, Kevin Strijbos et Clément Desalle, à lire les résultats, on pourrait penser que Kevin continue à se noyer dans ses problèmes tandis que Clément accusait les fatigues d’une paternité récente. Il n’en n’est rien. En effet, les deux pilotes ont connu la malchance qui les a obligés tous deux à abandonner dans la seconde manche.

Enfin, en MX2, Jeffrey Herlings continue à survoler le championnat et on aura constaté que Brent Van Doninck a effectué un retour honorable en terminant à la neuvième place.

Suite au prochain épisode, en l’occurence le week-end prochain à Teutschenthal.

MXGP

Tim Gajser (1er): « Aujourd’hui, je n’arrive pas à croire que j’ai gagné! Ma chute a été terrible et lorsque je suis remonté sur la moto, je n’avais aucune idée de la place à laquelle je me trouvais. Je voulais simplement attaquer. J’avais de bonnes trajectoires et je roulais gaz à fond, principalement dans la section des whoops où j’ai effectué la plupart de mes dépassements. Je n’avais aucune idée où je me trouvais en ce qui concerne le classement du GP mais j’ai lu ‘Nagl’ sur le tableau que le team me tendait et j’ai décidé d’attaquer Nagl que j’ai fini par dépasser et c’est ce qui m’a fait gagner le GP. Je suis vraiment heureux car j’ai dû vaiment me battre pour l’emporter. C’est mon meilleur GP jusqu’à présent, c’est certain! »

Et de quatre pourTim Gajser !

Et de quatre pourTim Gajser !

Romain Febvre (3ème): « Dans la première manche, j’ai commis une petite erreur, je suis tombé et j’ai perdu quelques places. C’est dommage mais nous avons apporté quelques modifications au moteur et dans la seconde manche, je me suis senti à nouveau moi-même. Je roulais vite dans les virages et je jouais avec les bosses. Le team m’a remis sur le podium aujourd’hui et je suis content du travail que nous avons effectué ensemble ici en Lettonie. »

Romain Febvre : il n'a pas démérité à Kegums et il conserve la plaque rouge

Romain Febvre : il n’a pas démérité à Kegums et il conserve la plaque rouge

Jeremy Van Horebeek («4ème): « Cette semaine, nous avons apporté de gros changements sur la moto en vue des départs et changer une moto en seulement quelques jours, ce n’est pas rien. Le circuit n’était pas facile mais mes départs ont été meilleurs que lors des GP précédents, tout cela grâce au travail effectué par le team. La différence était énorme. Ce n’était pas facile de dépasser aujourd’hui car cette nouvelle moto nécessite pas mal d’énergie. Nous allons continuer à travailler car cela finira par payer. »

Jeremy Van Horebeek: il échoue au pied du podium mais il aura des jours meilleurs...

Jeremy Van Horebeek: il échoue au pied du podium mais il aura des jours meilleurs…

Max Nagl (5ème): “Dans l’ensemble, c’était un bon week-end. J’ai effectué deux excellents départs, ce qui était très important. La première manche s’est très bien passée. J’étais troisième derrière Cairoli mais je l’ai dépassé quelques virages avant l’arrivée. Dans la seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et juste avant la fin du premier tour, j’étais en troisième position. C’est alors que Tim Gajser est tombé devant moi dans les whoops. Malheureusement, j’ai touché sa moto et je suis tombé aussi. A partir de là, j’ai dû me cracher dans les mains pour rejoindre le top cinq. C’est un peu frustrant que le GP se soit terminé ainsi. J’ai montré que je pouvais me battre pour la victoire au classement général mais j’ai raté le podium pour quelques points. La chance n’était pas de mon côté mais ma vitesse était très bonne et c’est ce qui est le plus important une semaine avant mon GP en Allemagne. »

Max Nagl va arriver confiant chez lui, en Allemagne...

Max Nagl va arriver confiant chez lui, en Allemagne…

Evgeny Bobryshev (6ème): « J’ai tout donné aujourd’hui. Je n’avais pas bien dormi la nuit précédente car j’avais mal à l’épaule et ce matin, je ne savais pas trop comment j’allais me sentir sur la moto. Après le warm-up de ce matin, je ne pensais pas pouvoir rouler toute la course. Heureusement, grâce au kiné du team, j’ai pu rouler à peu près normalement. Je tiens vraiment à remercier le team et particulièrement les gens qui m’ont assisté sur le plan médical car ils ont fait du bon boulot. Sans oublier ma femme et mon père qui m’ont soutenu pendant la nuit alors que j’avais mal et que je ne pouvais pas faire grand’chose moi-même. Vers la fin des courses, c’était devenu trop pénible et il a fallu que je rende la main à chaque fois. Evidemment, la chute d’hier, c’était vraiment dommage mais compte tenu que nous ne savions pas si nous pourrions rouler aujourd’hui, nous devons être raisonnablement satisfaits. »

Evgeny Bobryshev: finalement satisfait de son week-end letton

Evgeny Bobryshev: finalement satisfait de son week-end letton

Christophe Charlier (7ème): « C’était un GP très positif pour nous. C’est mon meilleur résultat cette saison et je pense que cela montre que nous ne ménageons pas nos peines. J’ai réalisé d’excellents départs dans les deux manches et je suis parvenu à rester dans le top six pendant quelques tours. Mes chronos ont été bons durant tout le week-end et j’ai montré que j’avais la vitesse pour me battre avec les meilleurs. Je manque encore un peu d’endurance pour me battre à fond jusqu’à la fin des manches mais la vitesse est bien là et c’est vraiment important pour le reste de la saison. Je me sens bien sur la moto et je pense que je vais bientôt pouvoir démontrer mon véritable potentiel.»

Christophe Charlier: un résultat encourageant à Kegums

Christophe Charlier: un résultat encourageant à Kegums

Ben Townley (8ème): « J’ai anticipé le départ avec Clément Desalle dans la première manche puis je me suis mis la tête dans le guidon en me demandant comment cela allait se terminer. Finalement, je finis huitième. Au départ de la seconde manche, c’était un peu chaotique. J’ai pris l’intérieur puis j’ai vu que Kevin (Strijbos) allait large mais je ne m’attendais pas à ce qu’il revienne dans la trajectoire aussi vite. Nous nous sommes touchés et je suis tombé. Le genre de choses qui arrive dans une course mais c’est dommage. Après, j’ai fait ce que je pouvais. Stefan (Everts) m’avait dit que le circuit deviendrait difficile et j’ai donc joué la carte de la sécurité. Il y a des points positifs à retirer de ce week-end mais il faudra tout mettre ensemble dans un GP pour montrer ce que je vaux et ce que je n’ai pas encore montré cette année.»

Ben Townley : mettre ensemble les pièces du puzzle !

Ben Townley : mettre ensemble les pièces du puzzle !

Shaun Simpson (9ème): « Hier, dans la manche qualificative, ce n’était pas si mal même si j’espérais mieux qu’une huitième place. On s’est pas mal battu avec le réglages durant tout le week-end, en fait. Dans la première manche, j’anticipe le départ avec d’autres pilotes puis je tombe dans le deuxième tour pour me retrouver au-delà de la trentième place. Je suis ensuite parvenu à remonter à la quatorzième place même si mon rythme n’était pas terrible car je ne me sentais pas à l’aise sur la moto. On a changé l’amortisseur arrière pour la deuxième manche et je me suis senti tout de suite plus à l’aise. J’ai effectué quelques dépassements et je pensais même prendre le meilleur sur Nagl dans les derniers tours mais mon embrayage a commencé à patiner et je ne suis pas arrivé à pousser fort dans les trois derniers tours. Bobryshev en a d’ailleurs profité pour me dépasser juste avant la fin. J’étais déçu et frustré car c’était possible de faire deux sixièmes places. »

Shaun Simpson: a quitté Kegums un peu frustré...

Shaun Simpson a quitté Kegums un peu frustré…

Kevin Strijbos (14ème): « On ne peut pas dire que j’ai été chanceux jusqu’ici cette saison! La première manche s’est passée assez bien et je revenais sur Romain Febvre avant de commettre quelques erreurs et notamment une grosse erreur lors de laquelle j’ai failli perdre la moto et lorsque j’ai dû sortir du circuit. Malgré cela, je me sentais bien pour la seconde manche et je suis mieux parti que dans la première. Dans le premier tour, j’ai pris une ornière à l’extérieur et Ben (Townley) m’a heurté. Il est ensuite tombé en me touchant vraiment très fort. J’étais inquiet pour mon moteur mais j’ai constaté que j’avais encore de la puissance et j’ai continué. Je me sentais super bien et j’effectuais pas mal de dépassements mais je devais sans cesse remettre en place mon embrayage jusqu’à ce qu’il ne fonctionne plus. J’ai dû m’arrêter et les mécaniciens ont constaté un grand trou à travers le couvercle d’embrayage. Mon dos ne m’a pas fait souffrir aujourd’hui et dans l’ensemble, je crois que nous allons dans la bonne direction. »

Kevin Strijbos veut rester positif malgré tout

Kevin Strijbos veut rester positif malgré tout

Clément Desalle (22ème): « Cela a été un week-end difficile et j’ai vraiment été malchanceux dans les deux manches. Samedi, je me suis qualifié à la neuvième place, ce qui me donnait une assez bonne position sur la grille de départ mais lors de la première manche, la grille n’est pas tombée suffisamment vite de sorte que plusieurs pilotes ont anticipé le départ. J’ai fait comme eux et j’ai été bloqué derrière ma porte; cela a pris tellement de temps pour me libérer que j’ai pu seulement remonter à la dix-huitième place. Cela a encore été pire dans la seconde manche. En effet, il y a eu une chute dans le premier tour juste avant un saut et quelqu’un m’a heurté à l’arrière lorsque j’ai freiné. J’ai été obligé d’abandonner et j’avais assez mal. Heureusement, les examens médicaux n’ont révélé aucune fracture. »

Clément Desalle: pas de chance pour le jeune papa !

Clément Desalle: pas de chance pour le jeune papa !

MX2

Max Anstie (2ème): « Pour moi et pour mon team, cela a été un excellent week-end. J’ai vraiment beaucoup travaillé sur ma vitesse et ma régularité en course de sorte que c’est une belle récompense de pouvoir monter sur le podium. J’ai livré quelques prestations solides lors de ces dernières courses mais les choses n’avaient malgré tout pas l’air de vouloir se mettre en place jusqu’à présent. C’était agréable d’aligner enfin deux manches de bonne facture et c’était d’ailleurs mon objectif pour ce GP. J’ai livré deux belles manches en effectuant de bons dépassements. Je peux dorénavant me montrer optimiste pour le reste de la saison. »

Max Anstie: très belle course du pilote britannique à Kegums

Max Anstie: très belle course du pilote britannique à Kegums

Jeremy Seewer (3ème): « La seconde manche s’est bien déroulée mais Max était un peu meilleur que moi. Le circuit était très piégeux de sorte que je ne voulais pas prendre trop de risques. Dans la première manche, certaines choses n’allaient pas mais nous y travaillons en effectuant pas mal de tests. Dans l’ensemble, c’était un superbe week-end et je veux remercier tout le team. Tout le monde est motivé et heureux. La saison est encore longue et nous allons essayer de continuer à réussir des résultats comme celui-ci. »

Jeremy Seewer: le pilote suisse est un abonné des podiums

Jeremy Seewer: le pilote suisse est désormais un abonné des podiums !

Petar Petrov (4ème): « Une quatrième place au général, ce n’est pas si mal même si je pense que j’aurais pu terminer deuxième dans la seconde manche. Il y avait un accident dans le premier virage mais j’ai fait l’intérieur et j’ai failli ainsi réaliser le holeshot. Dans la première manche, je suis tombé au départ et j’ai dû pousser pour revenir à la sixième place. C’est frustrant de terminer quatrième ou cinquième en GP car cela veut dire qu’on rate des podiums et maintenant, il est temps que je monte sur cette fameuse boîte. Nous allons partir pour l’Allemagne en étant pleinement confiants. Tout va bien, nous sommes réguliers et nous n’avons pas commis d’erreurs. Le circuit était très bosselé dans la seconde manche de sorte qu’il était très facile de partir à la faute mais j’ai roulé calmement. Nous sommes maintenant quatrième au championnat, ce qui est bien. On va continuer à travailler dur cette semaine afin de préparer le GP d’Allemagne; j’aime vraiment ce circuit. »

Petar Petrov : lui aussi se verrait bien sur le podium !

Petar Petrov : lui aussi se verrait bien sur le podium !

Dylan Ferrandis (5ème): « C’était un week-end difficile. Samedi, on a travaillé sur les règlages de la moto car on n’a pas pu faire ça lors des deux derniers mois à cause de ma blessure. Dimanche, cela n’a pas trop mal été; mes départs n’étaient pas géniaux mais dans la première manche, j’ai roulé calmement et je termine cinquième. Dans la deuxième manche, j’ai été un peu trop optimiste dans le premier virage et je suis tombé mais j’ai fait de mon mieux pour revenir de la dernière place à la sixième. Après être resté deux mois sans rouler, je me sens fatigué à la fin de ce week-end mais je n’ai aucun regret; on sait que ce circuit est très difficile mais c’était ma décision de venir ici. Après un break, la première course est toujours difficile; je suis certain que le prochain week-end, cela ira mieux. »

Dylan Ferrandis : un bon résultat au terme d'un GP très courageux

Dylan Ferrandis : un bon résultat au terme d’un GP très courageux

Benoît Paturel (6ème): « Je me sentais mieux dans la seconde manche et je suis content de clôturer mon week-end en Lettonie sur une note positive. Cela me donne confiance dans l’avenir et je sais qu’avec le team, nous allons dans la bonne direction. »

Benoît Paturel : également un résultat encourageant pour le pilote français

Benoît Paturel : également un résultat encourageant pour le pilote français

Brent Van Doninck (9ème): « C’est un miracle que j’aie pu rouler ici. Le docteur était surpris et le team également. Je suis tout simplement content d’être venu et d’avoir pu récolter des points pour le championnat. C’était mon objectif. Dans la deuxième manche, des pilotes sont tombés devant moi au départ. J’ai dû dégager ma moto et contourner les pilotes tombés. J’étais alors vingtième et je suis remonté à la onzième place. Je ne suis pas encore à 100% à cause des médicaments et parce que j’ai dû subir deux interventions chirurgicales. Dans la seconde manche, ma jambe droite était vraiment fatiguée et j’ai dû me ménager. Ceci dit, une neuvième place, c’est bien et on peut construire à partir de cela. Il me reste encore une semaine pour me soigner et renforcer ma hanche droite avec les exercices que me donne notre entraîneur, Jacky Vimond. J’espère être revenu à 100% en Italie. »

Brent Van Doninck : lui aussi à fait un retour courageux à Kegums

Brent Van Doninck : lui aussi à fait un retour courageux à Kegums

Vos commentaires

Plus de motocross