GP d'Italie - Les réactions des pilotes

GP d’Italie – Les réactions des pilotes

GP d’Italie – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Apparemment, la victoire d’Antonio Cairoli en Allemagne la semaine dernière n’était qu’un hors d’oeuvre. En effet, le pilote italien a remis le couvert ce week-end et a remporté une seconde victoire consécutive chez lui, en Italie. Au-delà de la victoire du jour, Cairoli a récolté des points importants au championnat qui le replacent en ordre utile puisqu’il se retrouve désormais à vingt-cinq points du leader, Tim Gajser. Ce dernier continue à aligner les podiums et ne s’en sort pas mal puisqu’il ne perd que quatre points sur un Romain Febvre qui est nettement moins dominateur que l’an dernier.

Du côté belge, on ne manquera pas de remarquer une belle quatrième place de Kevin Strijbos et une septième place de Jeremy Van Horebeek qui s’estime heureux de son résultat compte tenu de ce qu’il souffre encore de sa chute de la semaine dernière à Teutschenthal.

En MX2, ce qu’on pressentait la semaine dernière comme une éventualité s’est réalisé cette semaine puisqu’on a vu Jeffrey Herlings perdre une manche au bénéfice de Dylan Ferrandis. Ce serait sympa d’assister à une bagarre entre ces deux-là même s’il s’agira d’une lutte de prestige tant l’avance de Herlings au championnat est conséquente (235 pts!).

Rendez-vous dans quinze jours à Talavera de la Reina, en Espagne

MXGP

Romain Febvre («2ème): « Dans la première manche, je savais que j’avais la vitesse mais j’ai commis une erreur et j’ai dû revenir de la dernière place pour terminer sixième. Dans la seconde manche, j’ai essayé de rester bien concentré et je l’emporte après être remonté de la septième place. On a travaillé sur les départs avec les mécaniciens et il y a eu une amélioration dans la deuxième manche. Il me reste à avoir un peu plus de chance lors du prochain GP puis les choses iront de mieux en mieux. »

Romain Febvre: il moins dominateur que l'an dernier

Romain Febvre: il moins dominateur que l’an dernier

Tim Gajser (3ème): »Je suis parvenu à monter sur le podium, ce qui est bien mais dans l’ensemble, je suis un peu déçu de mon week-end parce que nous aurions pu faire mieux. Je suis allé trop haut sur un saut et il y a eu une grosse pierre ou autre chose qui m’a envoyé sur le côté puis je suis tombé. Je sais qu’autrement, j’aurais pu gagner mais bon, d’un autre côté, c’est déjà bien d’avoir pu garder la plaque rouge de leader, ne l’oublions pas. C’était extraordinaire de voir autant de mes supporters ici et je veux vraiment les remercier d’avoir fait le voyage de Slovénie pour venir assister au GP. J’ai vraiment eu l’impression de rouler à domicile alors que nous étions en Italie. »

Tim Gajser: il garde la plaque rouge mais se fait reprendre des points par Romain Febvre

Tim Gajser: il garde la plaque rouge mais se fait reprendre des points par Romain Febvre

Kevin Strijbos (4ème): « C’est dommage d’avoir manqué le podium pour un point mais il y a des tas d’éléments positifs à retenir de ce week-end. Mes départs étaient bons et je me sentais bien sur la moto. En fait, je suis heureux de la manière dont les choses se sont déroulées durant tout le week-end. Les départs et le fait que j’ai pu me donner à fond durant toute la première manche, c’était génial. Je ne suis pas si bien parti dans la deuxième manche mais mon pilotage était bon et ensemble avec Jeremy (Van Horebeek), nous sommes parvenus à réduire le trou sur les premiers. Ensuite, Gajser est tombé mais il a pu revenir et me dépasser. Je suis parvenu à le suivre jusqu’à cinq-six tours de la fin puis il a dépassé Jeremy, ce qui signifiait pour moi que je ne monterais pas sur le podium. Quoiqu’il en soit, comme je l’ai dit, il y a de bonnes choses à retenir de ce week-end. »

Kevin Strijbos: enfin un bon week-end !

Kevin Strijbos: enfin un bon week-end !

Max Nagl (5ème): « Pour nous, cela a été un week-end excitant. J’ai vraiment réalisé une bonne première manche. J’ai réussi un bon départ et j’étais juste derrière Antonio Cairoli après les premiers virages. Malgré un circuit vraiment difficile, je suis parvenu à conserver un rythme régulier et à sauvegarder ma deuxième place jusqu’à la fin. Par contre, dans la seconde manche, j’ai raté mon départ. J’avais trop de traction sur la roue arrière et j’ai relâché un peu ma poignée de gaz. Je me suis alors retrouvé coincé derrière dans le peloton au premier virage. A la fin du premier tour, j’étais vingt-deuxième et j’ai tout donné pour terminer huitième. Je suis un peu déçu car une fois de plus, j’avais la vitesse pour me battre pour la victoire au classement général. »

Max Nagl: déçu car il visait nettement mieux qu'une cinquième place

Max Nagl: il est déçu car il visait nettement mieux qu’une cinquième place

Evgeny Bobryshev (6ème): « Dans la première manche, je suis bien parti mais nous sommes arrivés tous ensemble dans le premier virage et bien sûr, il y a eu pas mal de poussées, ce qui fait que je me suis retrouvé coincé et je n’ai eu d’autre choix que de rentrer dans Coldenhoff qui était par terre. Je suis tombé également et je me suis retrouvé bon dernier pour finalement terminer huitième tellement c’était difficile de dépasser. C’était frustrant, cette chute. Aussi, dans la seconde manche, je me suis concentré pour ne pas vivre la même mésaventure. Les premiers virages sont tellement serrés qu’ils sont vraiment piégeux et c’est dommage de voir autant de chutes. Dans la deuxième manche, je suis parvenu à revenir à la troisième place et je suis resté longtemps en compagnie de Toni (Cairoli) et Febvre et cela a donc été une belle course en ce qui me concerne. Dommage, cette chute dans la première manche car elle m’a fait perdre des points et sans doute un podium.»

Evgeny Bobryshev: le pilote russe est globalement satisfait de son week-end

Evgeny Bobryshev: le pilote russe est globalement satisfait de son week-end

Jeremy Van Horebeek («7ème): » C’est le meilleur week-end de la saison pour moi. Pas en ce qui concerne le résultat mais en ce qui concerne le pilotage parce que lors de ma chute à Teutschenthal, je m’étais fait très mal au poignet et je suis déjà très content de pouvoir encore marcher. Nous avons fait du bon boulot et nous allons encore continuer à travailler pour améliorer certaines choses. Tout va finir bientôt par se mettre en place. »

Jeremy Van Horebeek: le pilote belge était très zen au soir du GP d'Italie

Jeremy Van Horebeek: le pilote belge était très zen au soir du GP d’Italie

Shaun Simpson (8ème): « Nouveau week-end difficile pour moi. On continue à se battre avec les réglages de la moto. On a changé pas mal de choses ces dernières semaines et finalement, on s’est un peu perdu en chemin. En plus, on ne reçoit pas beaucoup d’aide de l’usine de sorte que les solutions devront venir du team lui-même. Hier, je me sentais bien sur la moto mais aujourd’hui, avec le circuit qui était devenu plus glissant et plus dur, j’avais moins confiance. On a encore fait des modifications à la moto entre les deux manches pour la seconde semaine consécutive, ce qui n’est pas l’idéal. Je cherche mieux qu’une huitième place C’est frustrant de n’avoir pas la vitesse lors des départs ou à la fin de la course comme cela a été le cas dans la première manche. C’était difficile de suivre le top-six, sans parler du top-trois ou quatre! Je vais essayer de retenir les points positifs et éliminer les points négatifs pour la prochaine fois. »

Shaun Simpson : le Britannique est perdu dans ses réglages

Shaun Simpson : le Britannique est perdu dans ses réglages

Ben Townley (10ème): « Dans la première manche, cela n’a pas été trop mal; mon départ a été raisonnablement bon avec une septième et même une sixième place à un moment donné puis je me suis fait dépasser par Gajser. J’ai eu du mal, je dois le reconnaître, car je n’étais pas à l’aise sur la moto.Dans la seconde manche, mon départ a été à peu près le même que dans la première manche et j’ai occupé la huitième place durant pratiquement toute la manche. Je pilotais mieux mais lors du dernier tour, je suis tombé car Nagl me mettait la pression. J’ai commis une erreur et j’en ai payé le prix. Bref, c’était à nouveau un week-end moyen et il faut que je continue à travailler notamment pour faire en sorte que j’obtienne de meilleurs résultats le samedi car cela semble être mon gros point faible. Il faut aussi que je soigne mes départs. Nous allons travailler avant de nous rendre en Espagne. »

Ben Townley: pas encore les résultats escomptés en début de saison !

Ben Townley: pas encore les résultats escomptés en début de saison !

Gautier Paulin (14ème)« Dans la première manche, j’ai heurté la roue arrière de pilotes qui étaient devant moi et je suis tombé mais bon, c’est la course. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais ou ce que je voulais mais on a vu beaucoup de chutes dans les premiers virages, ici. Ma poignée de gaz était coincée dans une roue arrière et j’ai dû l’arracher pour me dégager. C’était évidemment l’abandon pour moi. Dans la seconde manche, je suis bien parti et j’ai pu me retrouver à la troisième place. Je me sentais bien sur la moto, avec un bon rythme. Au fur et à mesure de la course, j’ai commencé à avoir mal aux bras et j’ai dû rendre la main. Avant cette course, j’avais piloté ma moto de route mais pas une moto tout terrain et c’est évidemment très différent. Pour être à 100%, il faut s’être entraîné sur une moto de cross, ce que je n’ai pas pu faire suffisamment à cause de conditions climatiques difficiles. Avant de venir ici, j’avais roulé le lundi et le mardi. Ce n’était pas évident de venir ici avec si peu de roulage mais ma vitesse est bien là et j’ai lutté pour la pole lors des chronos et lors de la deuxième manche, je savais rouler devant. J’aime la compétition et je voulais être ici ce week-end. Si le circuit n’avait pas été aussi piégeux, j’aurais pu finir devant. Je suis sur la bonne voie et je suis impatient d’être en Espagne. »

Gautier Paulin : pas assez de roulage dans les bras mais cela va revenir

Gautier Paulin : pas assez de roulage dans les bras mais cela va revenir

MX2

Dylan Ferrandis: (2ème): « Comme je l’ai dit lorsque je suis revenu de blessure, je prends chaque course l’une après l’autre. C’est la raison pour laquelle je suis content de mon deuxième podium consécutif. Le circuit n’était pas facile samedi, avec la pluie et aujourd’hui, il restait difficile, ce qui me rend encore plus content d’avoir réussi un bon résultat sur un circuit que je n’apprécie pas vraiment. Lors de la manche qualificative et aujourd’hui encore lors de la première manche, c’était génial de réussir le holeshot; cela m’a permis de choisir mes trajectoires et de conserver mon rythme. J’ai eu une bagarre superbe avec Jeffrey (Herlings) dans la première manche; je crois que c’est agréable pour tout le monde d’assister à des duels comme celui-là. La seconde manche s’est par contre moins bien passée. J’ai fait un wheelie lors du départ et j’ai tout perdu à ce moment-là. Je me trouvais en dehors du top-dix mais je suis parvenu à remonter à la troisième place. Ce n’était pas facile de dépasser et j’ai dépenser énormément d’énergie à revenir derrière Jonass. Je suis content que mon épaule ne soit plus douloureuse et je sens une amélioration à chaque week-end; on fait du bon boulot avec le team et ce sera bien de rester un week-end sans GP car cela nous permettra de faire des tests. »

Dylan Ferrandis: on sent le pilote français bien décidé à faire le spectacle jusqu'à la fin de la saison et c'est tant mieux !

Dylan Ferrandis: on sent le pilote français bien décidé à faire le spectacle jusqu’à la fin de la saison et c’est tant mieux !

Jeremy Seewer (5ème): « Je savais qu’un mauvais jour arriverait mais je suis parvenu à transformer un mauvais jour en un jour raisonnablement bon à certains moments! Je suis déçu d’être tombé quelques fois mais mon impression sur la moto est excellente ainsi que ma vitesse. C’est ce qui m’a permis de rattraper autant de monde. Ma jambe me fait un peu mal mais nous avons un week-end de libre pour nous reposer un peu. La pluie avait rendu le circuit plus difficile et plus technique avec davantage d’ornières mais il restait malgré tout mono-trajectoire. Aujourd’hui, j’ai perdu des points pour le championnat mais les choses auraient pu être pires.»

Jeremy Seewer: pas de podium cette semaine pour le pilote suisse !

Jeremy Seewer: pas de podium cette semaine pour le pilote suisse !

Benoît Paturel («6ème): « Dans la première manche, je suis vraiment content d’être remonté de la trente-neuvième place à la douzième. Dans la seconde manche, c’était un peu mieux mais j’ai connu un petit problème avec mes lunettes. J’ai malgré tout réussi un top-cinq et cela, c’est bon pour le championnat. Je suis vraiment très content de la moto. Les mécanos qui travaillent avec moi ont fait du bon boulot et nous sommes déjà impatients d’être en Espagne.»

Benoît Paturel : satisfait - à juste titre - de son week-end

Benoît Paturel : satisfait – à juste titre – de son week-end

Vsevolod Brylyakov (7ème): «J’ai à nouveau été régulier dans les deux manches. Samedi, on a eu un peu de mal avec le circuit et les réglages mais aujourd’hui, cela allait mieux. Le circuit était difficile; il n’y avait qu’une trajectoire samedi et il n’y avait pas de place pour dépasser. Aujourd’hui, le circuit était nettement mieux avec plus de place pour dépasser. Ceci dit, l’important, ce sont les départs et les miens n’ont pas été très bons. J’ai bien roulé dans les deux manches et j’ai terminé à chaque fois huitième mais je veux davantage et il faut que nous travaillions encore plus. Je dois m’entraîner sur le départs si je veux obtenir de meilleurs résultats et d’autres podiums. Nous avons un petit break maintenant et je vais en profiter pour aller en Russie pour subir un examen médical. »

Vsevolod Bryliakov : il a faim de podiums et sans doute de victoires !

Vsevolod Bryliakov : il a faim de podiums et sans doute de victoires !

Aleksandr Tonkov («8ème): « C’était difficile d’avoir un bon rythme sur ce circuit surtout que je n’ai pas eu l’occasion de m’entraîner beaucoup après ma chute voici près de quatre semaines. Cela ne m’a pas empêché de me donner à fond et ma première manche a vraiment été bonne malgré les conditions difficiles. Il nous reste maintenant un peu de temps pour me remettre et pour m’entraîner avant de partir pour l’Espagne. Je vais pouvoir bien m’entraîner avec le team et les mécaniciens. Je me sens vraiment bien sur la moto.»

Aleksandr Tonkov: bon week-end pour un pilote somme toutes convalescent

Aleksandr Tonkov: bon week-end pour un pilote encore convalescent

Max Anstie (10ème): « Le week-end avait bien commencé. Malgré la pluie qui avait rendu le circuit un peu piégeux, j’ai été rapide dans la manche qualificative et je suis parvenu à terminer septième. Aujourd’hui, dans la première manche, ma vitesse était bonne et je suis remonté de la onzième à la cinquième place. J’étais vraiment confiant avant la seconde manche. C’est vraiment dommage que je ne suis pas parvenu à réussir un bon départ. J’avais l’impression de faire ce que je fais d’habitude mais je ne suis pas parvenu à arriver assez vite dans le premier virage. Je me suis vite retrouvé enfermé dans un groupe de pilotes et il n’y avait rien que je puisse faire. A part cela, les dernières semaines ont vraiment été bonnes et je peux rentrer à la maison la conscience tranquille, me reposer un peu puis repartir vers l’Espagne.»

Max Anstie : le Britannique est satisfait de son bilan actuel

Max Anstie : le Britannique est satisfait de son bilan actuel

Vos commentaires

Plus de motocross