Supercross US - New York

SX US: les enseignements de New York

SX US: les enseignements de New York
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

On décortique les faits marquants de l’épreuve SX disputée ce week-end à New York. En quelques lignes, tout ce qu’il faut savoir de l’avant dernière manche du championnat SX US !

Par Michel Capton

250
  • Malcolm Stewart remporte sa seconde victoire cette saison et arrivera en leader à Vegas samedi prochain.
  • Sans erreur du pilote Honda Geico, les pilotes Yamaha Star Racing vont avoir du mal à rafler le titre à l’Est.
  • Belle performance de Cédric Soubeyras, revenu de la vingtième à la dixième place.
  • Nouvel holeshot de Dakota Alix qui termine cette fois sur ses roues et finit huitième.
  • Transparent en milieu de saison, Martin Davalos revient au premier plan depuis deux courses. Après une victoire la semaine dernière, il termine second ce samedi.
  • Les mauvais départs d’Aaron Plessinger lui coûteront très certainement le titre.
450
  • Ken Roczen s’impose de nouveau pour le second week-end de rang dans l’enceinte du MetLife stadium.
  • De retour de blessure, Cole Seely prend la troisième place du podium et a très certainement assuré sa place chez Honda la saison prochaine.
  • Eli Tomac retrouve la forme en cette fin de saison, juste avant le début de l’outdoor qu’il avait survolé la saison dernière sur les premières épreuves avant de se blesser à l’épaule. De bon augure pour le pilote Kawasaki ?
  • L’impressionnante série de podiums (31 !) de Ryan Dungey prend fin mais qu’importe, le titre SX 2016 est en sa possession !
  • Il reste une course à Trey Canard pour monter sur un podium cette saison.
  • Le podium 450 est connu et ne changera pas, il se compose de Ryan Dungey, Ken Roczen et Jason Anderson.
  • A en voir certaines performances, les yeux sont déjà tournés vers l’outdoor pour Blake Baggett, Justin Barcia, Mike Alessi, Weston Peick et Christophe Pourcel qui ne reviendra qu’à Hangtown.
  • Belle bagarre entre Cole Seely, Ryan Dungey et Eli Tomac.

Vos commentaires

Plus de motocross