Enduro FMB

Boris Mazzoni arrive sur le championnat de Belgique d’enduro : “envie de changer d’air….”

Boris Mazzoni arrive sur le championnat de Belgique d’enduro : “envie de changer d’air….”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Boris Mazzoni fera ce dimanche à Mettet ses premiers tours de roues sur le championnat de Belgique d’enduro. Un nouveau challenge pour le Bastognard qui s’apprête à découvrir une discipline dont il ne connaît rien, ou presque.

“Je n’ai jamais été voir un enduro”, nous confie-t-il. “Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, je pars un peu dans l’inconnue. Tout ce que je connais de la discipline, c’est par l’intermédiaire de quelques vidéos visionnées sur internet. Mais l’enduro m’attire car j’avais envie de changer d’air. J’ai fini par en avoir un peu marre du cross”, avoue celui qui a enlevé le titre national chez les Espoirs sur le championnat de motocross FMB en 2014.

“Je pense que je vais aimer l’enduro !”

“Aujourd’hui, j’ai envie de découvrir autre chose, de rouler plus longtemps, d’affronter des tracés plus techniques,… J’ai toujours apprécié les endurances et les épreuves de type “cross-country”, je pense donc que je vais aimer l’enduro”, poursuit-il. Avec un titre de champion de Belgique Espoirs en poche, on peut se demander pourquoi le pilote TM n’a pas poursuivi son ascension sur le championnat MX de la FMB. Ce à quoi Boris a une réponse très claire : “Franchement, cela n’en valait pas la peine. Pour moi qui habite Bastogne, les déplacements sont importants car la plupart des épreuves sont organisées en Flandres. Or, mis à part 7 ou 8 exceptions sur la saison, les circuits du calendrier FMB ne sont pas aussi exceptionnels qu’on pourrait le penser. Pourtant, j’aime le sable. Mais le championnat AMPL offre en général de plus beaux circuits, bien plus près de chez moi.”

En 2014, Boris Mazzoni a enlevé le titre Espoirs en motocross à la FMB. Déjà au guidon d’une TM 125cc.

Cela signifie-t-il qu’on le verra cette saison derrière la grille de départ de la nouvelle catégorie Inters MX2 de la fédération luxembourgeoise ? “Oui, sans doute”, confirme-t-il. “Mais seulement en fonction de mes envies. Le fait que la catégorie MX2 dispute à présent une course séparée est une bonne chose, c’est évident. Mais je me contenterai de choisir quelques beaux circuits, pas trop loin de chez moi, pour compléter mon programme. A côté du championnat d’enduro, je compte surtout disputer les 12 Heures de la Chinelle et quelques endurances BOXC ou BEX.”

“La TM 125cc, c’est définitivement la machine qui me va le mieux”

Le tout, évidemment, au guidon d’une TM 125cc qui lui va comme un gant…. “C’est vrai que la TM 125cc, c’est définitivement “ma” moto. La cylindrée ma plaît vraiment bien, c’est celle avec laquelle je prends le plus de plaisir. J’ai déjà pratiquement tout essayé mais rien ne me va aussi bien que la 125cc. Je me sens vraiment bien au guidon de la TM. Son moteur a beaucoup de caractère et le châssis est très équilibré.”

A Mettet, Boris arrive sans pression, avec la seule envie de goûter à quelque chose de neuf. “Pas de pression inutile, je veux avant tout découvrir et voir en fin de journée ce que cela donne. Je n’ai d’ailleurs aucune idée du niveau de mes adversaires. Je n’ai pas beaucoup roulé cet hiver, à peine 5 ou 6 fois depuis que j’ai repris l’entraînement. Et pas une seule fois en enduro car il n’y a pas vraiment de possibilité de rouler près de chez moi.”

Voilà donc un nouveau visage qui arrive sur le championnat de Belgique d’enduro. Avec un potentiel certain et l’ambition avant tout de découvrir une discipline particulièrement complète qui devrait permettre à l’ancien champion de Belgique Espoirs de motocross de profiter au mieux de son pilotage particulièrement précis.

Texte : Olivier Evrard | Photos :  O. Evrard & L. Lassence

 

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Vidéo : interview Erik Willems

    Vidéo : interview Erik Willems

    Yves Utens interroge Erik Willems au terme d’une manche de championnat de Belgique d’enduro à Dinant durant laquelle le pilote Husqvarna a été le seul à pouvoir maintenir Antoine Magain …
  • Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    De retour de blessure, Antoine Magain vient de remporter les deux dernières épreuves disputées dans le cadre du championnat de Belgique, à Verdun puis à Dinant. L’officiel Sherco n’est pas …
  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …