Motocross MXGP - Les réactions des pilotes

GP du Mexique – Les réactions des pilotes

GP du Mexique – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’était la quatrième manche du championnat du monde ce dernier week-end à Leon, au Mexique. Une fois de plus, Tim Gajser a dicté sa loi en remportant largement les deux manches. Antonio Cairoli n’a certes pas démérité en réalisant un excellent résultat dans la perspective de la prochaine épreuve qui aura lieu dans quinze jours en Italie. Du côté des Belges, on notera les résultats honorables de Jeremy Van Horebeek (5ème) et de Clément Desalle (7ème) qui conserve la troisième place du classement provisoire. Kevin Strijbos se classe quant à lui dernier du top dix.

En MX2, le championnat est plus que jamais ouvert et c’est cette fois Thomas Covington qui l’emporte devant deux des favoris, Jeremy Seewer, et notre compatriote Julien Lieber.

On reparle de tout cela dans quinze jours après le GP d’Italie où on aura certainement vu un Cairoli survolté devant ses supporters.

MXGP

Tim Gajser (1er): « Je me suis senti bien durant tout le week-end. Je me suis en outre vraiment bien amusé sur la moto. Cela n’a pas été évident dans la seonde manche car Cairoli m’a mis la pression en permanence. En plus, le circuit était devenu très dur et glissant à certains endroits. Je suis vraiment content d’avoir gagné cette manche et le général aussi, évidemment. Je suis d’ores et déjà impatient d’être en Italie. Je n’ai rien changé dans ma manière de rouler. Je m’amuse tout simplement sur la moto; c’est sans doute la clé de mes résultats. »

Tim Gajser: la victoire en s’amusant !

Antonio Cairoli (2ème): « J’ai fait de mon mieux. Je termine quatrième de la première manche, ce qui est bien dans le cadre du championnat. Tim et moi étions un peu plus rapides que les autres aujourd’hui et je veux vraiment me rapprocher de la tête de la course car c’est vraiment agréable de rouler avec Tim. »

Antonio Cairoli: un GP d’Italie qui s’annonce passionnant !

Gautier Paulin (3ème): «On dirait que les choses se mettent en place pour nous et c’est une belle récompense de monter sur le podium. On a fait de gros progrès sur la moto et je suis également parvenu à améliorer mes départs. On a été costaud tout le week-end ici, au Mexique. En effet, depuis les essais libres en passant par la manche qualificative et jusqu’aux manches aujourd’hui, nous avons à chaque fois terminé dans le top trois. Je remercie le team pour l’excellent boulot effectué. Je m’amuse bien sur la moto en ce moment et notre objectif reste de nous battre pour un podium à chaque GP. »

Gautier Paulin: le pilote français progresse de GP en GP…

Jeremy Van Horebeek (5ème): « Dans l’ensemble, le week-end ne s’est pas trop mal passé. Je n’ai pas réussi les meilleurs départs mais je suis parvenu à chaque fois a réaliser un bon premier tour en figurant dans les cinq premiers. Il a fallu se battre car il n’y avait qu’une bonne trajectoire sur ce circuit. Dans la première manche, je n’ai pas trop souffert de l’altitude mais cela a été un peu moins bien dans la deuxième sur ce plan-là. En effet, j’étais en train de me battre pour la troisième place lorsque je suis devenu fatigué dans les derniers tours à cause du manque d’air et je suis retombé à la cinquième place. Ceci dit, figurer deux fois dans le top cinq, c’est bien et cela, également dans la perspective du championnat. »

Jeremy Van Horebeek: résultat très honorable pour le pilote belge

Evgeny Bobryshev (6ème): « Lors de la première manche, tout s’est vraiment bien passé. J’ai réalisé un bon départ et je suis resté à la seconde place; tout me semblait simple. J’avais pourtant de la pression sur moi avec un groupe de quatre pilotes mais je suis parvenu à garder ma seconde place. C’est vraiment un élément positif pour moi car je me suis senti à l’aise dans cette situation. Dans la seconde manche, par contre, j’ai effectué un mauvais départ et dans le premier tour, je ne sais vraiment pas ce qui est arrivé. Il s’agissait d’une table facile et je l’avais passée sans problème de nombreuses fois durant ce week-end mais cette fois, j’ai glissé à l’atterrissage et je suis tombé. C’était peut-être dû au vent assez violent à ce moment-là. Dans ma chute, je me suis fait mal à la hanche et cela a été difficile de remonter. Je suis ensuite tombé une deuxième fois. Le circuit était glissant et sale; c’est un peu normal dès lors de dire que je suis déçu par cette seconde manche. Ceci dit, je ne suis pas blessé et on peut donc penser sereinement à l’avenir. Je suis impatient de rouler en Europe. »

Evgeny Bobryshev: le pilote russe a manqué de chance dans la deuxième manche

Clément Desalle (7ème): « Samedi, les choses s’étaient bien passées avec de bons résultats lors des essais et une quatrième place dans la manche qualificative; c’était ma meilleure place en manche qualificative cette saison! Aujourd’hui, j’ai réalisé un bon départ dans la première manche puis Cairoli m’a dépassé et je me trouvais tout juste derrière lui lorsque j’ai commis une erreur dans le premier tour; je me suis alors retrouvé à la neuvième place et je n’ai pu dépasser que Febvre pour finalement terminer huitième vu que c’était vraiment difficile de dépasser sur ce circuit. Dans la seconde manche, mon départ a été encore meilleur et je me suis retrouvé quatrième derrière Paulin lorsque j’ai commis une petite erreur qui a permis à Van Horebeek de me dépasser. J’ai terminé sixième car je ne voulais prendre aucun risque vu que la saison est encore longue. Je n’étais pas vraiment à l’aise et je ne me suis pas amusé sur ce circuit. On va maintenant rouler en Europe et je repars avec une troisième place au classement provisoire. Nous allos continuer à travailler dur avec le team. »

Clément Desalle a joué la prudence à Leon…

Max Nagl (8ème): «C’était un GP difficile pour nous et je suis content qu’on soit parvenu à récolter des bons points pour le championnat. Je trouve que tous ces voyages ont affecté notre organisme. En tout cas, en ce qui me concerne, j’ai été fatigué tout le week-end! Malgré une place moyenne sur la grille, j’ai effectué deux bons départs. Dans la première manche, j’ai été quatrième avant de redescendre finalement à la septième place. Dans la deuxième manche, je n’étais à nouveau pas loin de la tête mais j’ai dû me contenter d’une huitième place. Je suis impatient d’être de retour en Europe en vue des prochains GP. Je suis impatient aussi de retrouver notre rythme de travail normal. Je sais que j’ai la vitesse et c’est à moi de montrer que je peux me battre pour une place devant. »

Max Nagl: il rentre du Mexique épuisé

Romain Febvre (9ème): « Dans la première manche, j’ai commencé dans la moitié du peloton puis je me suis retrouvé huitième après quelques tours. Je suis ensuite resté coincé derrière Max Nagl car je n’arrivais pas à le dépasser. J’ai alors commencé à commettre des erreurs. Après, j’ai eu mal aux bras et j’ai dû ralentir. Plusieurs pilotes m‘ont dépassé et je termine seulement onzième. Dans la seconde manche, mon départ a été meilleur mais je ne suis remonté qu’à la septième place. Je ne suis vraiment pas satisfait de mon week-end mais je suis par contre heureux de rentrer en Europe où tout va revenir à la normale. »

Romain Febvre : une accumulation d’erreurs qui affecte les résultats du Français…

Kevin Strijbos (10ème): « J’ai réalisé à chaque manche des départs très moyens (11ème et 14ème) pour terminer chaque fois dixième et figurer logiquement à la dixième place du classement général. Je peux et dois faire mieux. »

Kevin Strijbos: peut mieux faire…

MX2

Thomas Covington (1er): « C’est un de mes meilleurs GP. Je me suis senti bien durant tout le week-end et cela m’a aidé à rester concentré et à rouler mes propres courses. Suite à mon bon résultat dans la manche qualificative, j’ai pu obtenir une excellente place sur la grille. Dans la première manche, je n’ai pas réussi un fantastique départ mais je me suis craché dans les mains pour obtenir une belle quatrième place. Mon départ a été nettement meilleur dans la seconde manche. J’ai en effet réalisé le holeshot et je me suis très vite retrouvé deuxième derrière Jonass. J’ai repéré ensuite des bonnes trajectoires pour me retrouver en tête quelques tours plus tard. Remporter la seconde manche ainsi que le GP, c’est un excellent adjuvant pour être en confiance. Nous avons connu un départ difficile dans ce championnat mais les choses vont nettement mieux désormais. Je suis impatient de courir les prochains GP. »

Thomas Covington : magnifique victoire du pilote américain !

Jeremy Seewer (2ème): «J’ai fait tout ce que j’avais dit que je ferais hier. J’ai juste laissé les choses se faire et les résultats ont été à la hauteur de ce que j’attendais. J’avais déjà réalisé un bon départ dans la première manche puis j’ai réalisé quelques tours rapides pour effectuer le trou et finalement l’emporter. C’était agréable de remporter la victoire dans des conditions normales alors qu’en Indonésie, cela avait été dans la boue. Dans la seconde manche, mon intention était de réaliser le même départ que dans la première manche mais cela n’a pas marché aussi bien. Ceci dit, je n’étais pas mal placé mais le problème, c’était de trouver de bonnes trajectoires pour dépasser. Je suis finalement parvenu à me retrouver derrière Lieber et je suis arrivé à le dépasser, ce qui m’aurait suffi pour remporter le GP mais j’ai voulu dépasser également Jonass. Je suis arrivé dans sa roue puis c’est alors que j’ai commis une erreur. Je me suis un peu écarté de ma trajectoire et j’ai failli tomber après avoir été pratiquement explulsé de la moto; heureusement, j’ai évité la chute. Ce n’était pas trop grave. J’ai perdu une place et je me suis retrouvé quatrième, place à laquelle j’ai terminé. »

Jeremy Seewer: sa gourmandise l’a peut-être privé de la victoire au classement général !

Julien Lieber (3ème): « Je me suis battu toute la journée avec des types comme Jonass, Seweer et Paturel. On s’est dépassé puis redépassé de nombreuses fois. Je termine troisième dans les deux manches et troisième au général. C’est un excellent résultat car les courses ont été très disputées et très éprouvantes. Je vais essayer de continuer à rouler comme ça. »

Julien Lieber: un excellent résultat du pilote belge

Benoît Paturel (5ème): « Je suis tombé dans le premier tour après avoir réalisé un mauvais départ et je suis remonté de la dernière à la huitième place. C’était décevant. La vitesse est là et tout comme en Argentine, j’aurais dû monter sur le podium et tout comme en Argentine, j’ai joué de malchance. C’est triste mais c’est comme ça avec le motocross. La saison est encore longue. »

Benoît Paturel: un week-end à oublier !

Brent Van Doninck (6ème): « C’était un bon week-end, spécialement dans la seconde manche. J’ai réalisé deux excellents départs, ce qui m’a fait très plaisir, mais j’ai des problèmes à l’estomac et je pense que je devrais voir un médecin. C’est peut-être dû au décalage horaire et à la nourriture mais bon, c’est la dernière épreuve outre-mer et je suis impatient de retourner en Europe où je vais pouvoir retrouver mes habitudes. Dans l’ensemble, je suis content de mon week-end. »

Brent Van Doninck : une performance honorable…

Thomas Kjer-Olsen (7ème): « Cela a été un week-end difficile mais nous avons fait le maximum pour récolter des points pour le championnat. On a eu un peu de mal avec le circuit et l’altitude élevée (1575 m, NDLR) mais nous avons travaillé dur et nous avons progressé au fur et à mesure que le week-end avançait. Mes départs n’ont pas été terribles et il a fallu que je me batte à chaque fois pour remonter. Dans la première manche, je suis arrivé à la sixième place à un moment mais j’ai commis une petite erreur vers la fin et j’ai dû me contenter de la septième place. Dans la deuxième manche, j’étais à nouveau en dehors du top dix à la fin du premier tour. J’ai ensuite effectué quelques dépassements pour me retrouver à nouveau septième et ainsi terminer également septième du classement général! Malgré des conditions difficiles, nous avons récolté de bons points pour le championnat où je reste cinquième. Nous repartons maintenant en Europe où je vais continuer à me battre pour réaliser de meilleures places. »

Thomas Kjer-Olsen: 2 X 7 = 7 !

Seva Brylyakov (10ème): « C’est agréable de terminer le week-end avec une sixième place surtout que nous avons à nouveau vécu un week-end difficile, du moins en ce qui me concerne. J’ai une fois de plus démontré que j’avais la vitesse et si cela m’avait rendu confiant pour les courses, cela m’a rendu un peu frustré après celles-ci car j’aurais dû terminer plus haut au classement. Dans la première manche, mon départ n’était pas mauvais et je me battais pour la septième place lorsque j’ai vu un groupe de coureurs pas loin de moi. Je roulais calmement, attendant le bon moment pour dépasser. Cependant, le pilote derrière moi faisait des trucs bizarres et finalement, je suis tombé. J’ai eu du mal à faire redémarrer la moto et je termine quatorzième après être remonté de la dernière place. Cela m’avait coûté énormément d’énergie car j’avais dû pousser du début jusqu’à la fin. Mon départ dans la seconde manche a été plus compliqué; j’étais sixième et j’étais en train de revenir sur le cinquième mais mon cable d’embrayage était abîmé et il a fallu que je me contente de la sixième place. Suite à ma chute de samedi, il va falloir que je me soigne et puis nous continuerons de travailler avec tout le team afin de préparer le prochain GP en Italie. »

Vsevolod Bryliakov: la vitesse n’est pas tout…

 

Vos commentaires

Plus de motocross