Motocross MXGP - Loket

GP de la République Tchèque – Les réactions des pilotes

GP de la République Tchèque – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Antonio Cairoli ne lâche décidément rien ou alors très peu et hier, à Loket, il a remporté le quatre-vingt-troisième GP de sa carrière. Derrière, notre compatriote Desalle a livré deux manches très solides qui lui ont permis de monter sur la deuxième place du podium et aussi de consolider sa deuxième place au classement provisoire devant Jeffrey Herlings et Gautier Paulin qui terminent respectivement quatrième et cinquième derrière un Tim Gajser revenu complètement à lui et qui se battra certainement pour la victoire dans quinze jours lors du GP de Belgique qui aura lieu à Lommel.

En MX2, le leader Pauls Jonass continue à résister sans problème aux coups de boutoir du Suisse Jeremy Seewer et à ainsi augmenter toujours un peu plus son avantage au classement provisoire. Ces deux pilotes ont fait le vide derrière eux puisque le Danois Thomas Kjer-Olsen est troisième à 98 points de Seewer et à 145 points de Jonass!

Rendez-vous dans quinze jours à Lommel pour le GP de Belgqie.

MXGP

Antonio Cairoli (1er): « Je suis vraiment content de quitter Loket avec une victoire que je voudrais d’ailleurs dédier au jeune pilote décédé hier. Nous pensons tous à sa famille et nous espérons qu’elle pourra supporter cette disparition. »

Antonio Cairoli: une nouvelle victoire pour le champion italien !

Clément Desalle (2ème): « C’était une bonne journée avec deux deuxièmes places. Je suis d’autant plus satisfait de mon résultat que la manche qualificative ne s’était pas bien passée. Or nous étions bien conscients que le départ allait être déterminant sur ce circuit. Dans la première manche, j’ai réussi le holeshot et j’ai encore réalisé un bon départ dans la deuxième manche. Même si je n’ai pas remporté le GP, je trouve que cette journée a été positive d’autant que j’étais satisfait de mon pilotage. Je prends les courses une par une en faisant de mon mieux pour le team et pour moi. Nous allons aller à Lommel et nous pouvons réussir de belles choses là-bas vu que j’aime aussi piloter dans le sable. »

Clément Desalle: le Belge respire actuellement la forme!

Gautier Paulin (4ème): « Nous avons passé toute la semaine qui a précédé ce GP à travailler sur la moto et nous avons effectué de grosses améliorations. J’ai commencé le week-end en réalisant le meilleur temps lors des essais chronométrés ce qui était excellent pour le moral. Malheureusement, les circonstances avaient complètement changé aujourd’hui avec la boue. Je savais qu’il serait important d’effectuer de bons départs de sorte que je me suis complètement concentré sur cet aspect des choses. Mes départs ont d’ailleurs été assez bons lors des deux manches et j’ai fait le maximum pour rester proche du top-trois. Terminer quatrième dans la première manche et cinquième dans la seconde était ce que je pouvais faire de mieux mais cela reste globalement un bon résultat. On va continuer à travailler dur tout en espérant pouvoir monter sur le podium à Lommel. »

Gautier Paulin: lui aussi  est parti pour réaliser une belle deuxième partie de saison !

Tim Gajser (5ème): «Je suis vraiment heureux car cela a été un week-end très positif pour moi après tous ces week-ends où j’ai été à la peine. C’est génial d’être de retour sur le podium. J’ai connu une bonne première manche dans laquelle je me suis retrouvé en tête durant toute la course. dans la seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et durant les premières minutes, je me sentais vraiment bien. Par la suite, j’ai commis toute une série de petites erreurs qui m’ont fait perdre mon rythme de sorte que cela n’a pas été évident de remonter après cela. J’ai vraiment eu du mal dans les toutes dernières minutes. Dans l’ensemble, je suis satisfait. C’est le premier week-end depuis longtemps où je prends plaisir à piloter. Je vais retenir tout ce qui a été positif ce week-end et me concentrer là-dessus pour le mettre en pratique à Lommel. »

Tim Gajser: il se battra pour la victoire à Lommel, c’est sûr !

Romain Febvre (6ème): « La seconde manche a été meilleure que la première. Dans la première manche, j’ai eu très mal aux bras tandis que dans la seconde manche, j’ai réussi un bon départ mais j’ai été dépassé par quelques pilotes. Je suis ensuite parvenu à retrouver ma vitesse mais ensuite un attardé m’a accroché, ce qui m’a fait perdre trop de temps que pour espérer remonter et effectuer quelques dépassements. Je ne peux pas dire que je suis content. Je suis impatient d’être sur le prochain GP. »

Romain Febvre:saison morose pour l’ancien champion du monde…

Jeremy Van Horebeek (7ème): «Je suis un peu à court d’énergie. Je suis déjà impatient d’être dans le sable de Lommel. J’ai eu du mal lors des départs car mon manque de courses a affecté mon intensité sur les premiers tours mais j’ai pu malgré tout rester en contact avec les premiers, ce qui était bien. Je ne suis pas super content mais si je retiens ce qui est positif, ce n’est pas trop mal pour une rentrée après blessure. »

Jeremy Van Horebeek: une reprise de contact avec la compétition, ce n’est jamais évident…

Arnaud Tonus (8ème): « C’était un week-end positif. Nous sommes venus ici avec une moto complètement nouvelle que nous espérions améliorer lors de chaque session d’entraînement et c’est ce que nous avons fait. Nous avons procédé à des modifications sur les suspensions et en ce qui me concerne, j’ai modifié également la transmission. Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle moto, il faut être prêt à s’adapter et à effectuer des changements et c’est ce que nous avons fait. J’ai l’impression d’avoir passé un vraiment bon week-end car nous avons apppris beaucoup et nous sommes très confiants dans cette YZ450F 2018. »

Arnaud Tonus: le pilote suisse était content d’avoir pu prendre possession de la nouvelle YZ450F

Evgeny Bobryshev (10ème): « Pour moi, c’était dur, aujourd’hui. Lors du warm-up, j’ai pu faire le tour le plus rapide, ce qui m’a donné confiance mais lors des deux manches, j’ai effectué des mauvais départs. Dans la première manche, j’étais huitième puis je suis descendu à la quatorzième place. J’ai commis tellement d’erreurs que je n’ai jamais pu trouver mon rythme. Je n’arrivais pas à piloter convenablement et j’ai passé mon temps à être fâché contre moi-même. J’ai mieux roulé dans la deuxième manche mais je râle malgré tout en pensant à l’ensemble de la journée. Je dois changer ma manière de m’entraîner afin d’être mieux physiquement et d’être plus confiant afin de revenir à la façon de rouler qui était la mienne en début de saison. C’est frustrant de rouler comme ça et d’obtenir de tels résultats. »

Evgeny Bobryshev: le pilote russe n’était pas content de son pilotage…

Max Nagl (11ème): « J’aime beaucoup le circuit de Loket et j’espérais donc réaliser un meilleur résultat. Nous avons apporté des modifications à la moto la semaine dernière et je me sens encore mieux sur la moto. Hier, j’ai terminé troisième de la manche qualificative. La pluie est arrivée ce dimanche, ce qui a rendu les choses différentes. Dans la première manche, je n’ai pas réalisé un bon départ mais j’ai effectué quelques dépassements qui m’ont pemis de teminer dixième. Dans la deuxième manche, je voulais vraiment faire mieux mais j’ai heurté la grille juste avant le départ et j’ai dû partir de la toute dernière place. Mon pilotage n’était pas mauvais mais j’avais perdu énormément de temps en touchant la grille et je n’ai pas pu faire mieux que treizième. Je fonde beaucoup d’espoirs sur le GP de Belgique qui aura lieu à Lommel. C‘est un circuit sablonneux qui convient bien à mon style de pilotage et je sais que je peux faire un bon résultat là-bas. »

Max Nagl: en somme, une  journée ‘sans’  pour le pilote allemand…

Kevin Strijbos (12ème): « C’était une rude journée pour quelqu‘un comme moi qui faisait son retour à la compétition. J’étais presque le dernier après le premier virage de la première manche mais je suis bien remonté en dépassant énormément de monde et finalement, je termine neuvième. J’étais très satisfait de ce résultat, surtout que mon bras infecté m’avait encore fait mal en fin de manche. Je me sentais encore bien dans la deuxième manche et je visais encore une place dans le top-dix. Cependant, alors qu’on venait de montrer le panneau des cinq secondes, il m’a semblé que la grille bougeait de sorte que tout le monde a bougé un peu mais rien ne s’est passé et alors que je pensais que la grille ne s’abaisserait pas, celle-ci a fini par s’abaisser et bien sûr, je me suis retrouvé bon dernier. Je ne suis pas arrivé à effectuer autant de dépassements que dans la première manche mais je sentais malgré tout que ma vitesse était bonne et je poussais pour trouver mon chemin vers l’avant de la course. C’était agréable d’être de retour et de pouvoir rouler deux manches. Je veux maintenant laisser tous mes problèmes de blessures derrière moi et essayer d’être à 100% pour les derniers GP. »

Kevin Strijbos: une histoire de grille qui va s’abaisser et qui ne s’abaisse pas mais qui s’abaisse quand même…

MX2

Pauls Jonass (1er): « Je me suis senti bien durant tout le week-end, manche qualificative y comprise. Je me suis vraiment bien amusé. A la fin de la deuxième manche, je me suis contenté de contrôler jusqu’au drapeau à damier. »

Pauls Jonass: ça plane pour lui…

Jeremy Seewer (2ème): «Dans la première manche, j’ai réussi un bon départ et je suis arrivé cinquième dans le premier virage mais à l’extérieur. Cela signifie que je me suis trouvé repoussé par les leaders qui avaient pris l’intérieur et qui partaient en dérapage à cause de la boue. Bref, c’était un bon départ qui ne l’était pas tant que cela. Au début, j’ai pu effectuer pas mal de dépassements vu qu’il pleuvait encore et qu’il y avait pas mal de trajectoires possibles. Cependant, le circuit a commencé à sécher, ce qui fait qu’il n’y a plus eu qu’une trajectoire pour dépasser, ce qui a rendu les dépassements difficiles. J’ai fini ensuite par ne plus pouvoir utiliser mes tear-offs, ce qui m’a obligé à me contenter d’une cinquième place vu la diffulté de dépasser sans cet accessoire. Dans la seconde manche, j’ai changé ma stratégie de départ, en m’alignant à l‘intérieur et cela a marché très bien. J’ai failli réussir le holeshot et j’ai effectué rapidement quelques dépassements qui m’ont conduit à la troisième place mais ensuite, j’ai été coincé pratiquement toute la manche derrière Jorge Prado Garcia. J’ai fini par tomber à cause de lui car il avait freiné trop brutalement dans un virage. Je lui suis ainsi rentré dedans tandis que Paturel me rentrait dedans aussi. Je suis ensuite revenu sur Garcia que j’ai dépassé pour le gain de la deuxième place. Malheureusement, Pauls Jonass avait eu le temps de creuser un bel avantage. Le championnat n’est pas terminé. Ce n’était pas une bonne journée aujourd’hui. Il rteste pourtant beaucoup de courses à disputer et je ne veux pas renoncer. »

Jeemy Seewer: le pilote suisse continue à y croire…

Thomas Covington (3ème): « J’ai connu pas mal de hauts et de bas de sorte que c’est bien agréable d’avoir pu monter aujourd’hui sur le podium. En ayant réussi une troisième place dans la manche qualificative, j’étais confiant dans mes possibilités de faire mieux aujourd’hui. Dans la première manche, j’ai réussi un bon départ et je me suis retrouvé à la deuxième place derrière Garcia. Je voulais le dépasser rapidement et j’y suis arrivé. Je me suis alors bien concentré et j’ai essayé de ne pas commettre d’erreurs. J’ai mis les gaz à fond durant deux ou trois tours et je suis arrivé à creuser un trou qui me mettait à l’aise en vue de la victoire. Avec toute la pluie tombée dimanche matin, le circuit était très piégeux. J’ai connu la malchance dans la deuxième manche lorsque je me suis accrocher avec d’autres pilotes. J’ai pu toutefois remonter assez vite pour finalement terminer dixième. Je suis content de ce podium et je suis impatient d’être à Lommel. »

Thomas Covington: excellente performance du pilote américain…

Benoît Paturel (4ème): «Pour moi, cela été un mauvais week-end. J’avais une bonne vitesse mais je n’ai pas obtenu le résultat que je voulais. Chaque fois que je ne suis pas sur le podium, je ne suis pas content. Aujourd’hui, il me faut accepter tout simplement ce résultat et il faut que je rentre à la maison pour continuer à m’entraîner convenablement pour le reste de la saison. »

Benoît Paturel: un peu désabusé malgré tout…

Hunter Lawrence (7ème): « Je suis sorti assez bien de la grille dans la première manche mais j’ai perdu du terrain dans le premier virage et il a fallu que je reparte en dehors du top-vingt. Je suis remonté à la huitième place, ce qui était bien selon moi. Je me sentais bien d’autant que c’était mon premier GP complet depuis cinq semaines. Dans la seconde manche, j’ai connu un départ similaire mais j’ai eu plus de mal à remonter à nouveau à la huitième place. Après cela, j’étais complètement épuisé, ce qui veut dire que c’est difficile de revenir en GP avec aussi peu de roulage. Je suis vraiment content pour ces deux places dans le top-dix et j’espère que ce résultat constituera une base pour être encore beaucoup plus costaud dans les GP qui viennent. »

Hunter Lawrence: le pilote australien est en train de réaliser une bonne saison…

Thomas Kjer-Olsen (8ème): « On a travaillé dur avec le team au cours des deux derniers GP et cela a payé au niveau de mes chronos. Je me suis senti vraiment bien en venant à Loket. J’avais réussi une bonne place lors de la manche qualificative mais il plu ce dimanche matin et les conditions ont beaucoup changé. Dans la première manche, je suis parti dans le top-dix et j’ai effectué quelques beaux dépassements qui m’ont permis de finir quatrième. J’étais conscient que je pouvais encore faire mieux dans la deuxième manche mais un mauvais départ et une chute dans le premier tour m’ont rendu les choses difficiles. J’ai essayé de remonter et finalement, je termine treizième. Je suis impatient d’aller à Lommel car j’aime bien ce GP. Notre atelier se trouve juste à côté du circuit et c’est donc un endroit que je connais très bien. »

Thomas Kjer-Olsen: à Lommel, le pilote danois sera littéralement dans son jardin…

Marshal Weltin (9ème): «Pour mon premier GP, une neuvième place au classement général, ce nest pas mal. J’étais un peu trop agressif sur le circuit alors que je devais rouler de façon plus coulée mais c’était la première fois que je pilotais la DRT Kawasaki qui est une moto différente de celle avec laquelle je roule en championnat européen. J‘ai pu choisir la troisième porte à l’intérieur dans la grille et à chaque fois, je suis parti dans le top-quinze. C’est sûr que le niveau en MX2 est plus élevé que dans le championnat EMX250 mais je suis ravi de cette expérience et j’espère avoir bientôt une nouvelle chance. »

Marshall Weltin: une pige réussie pour le pilote américain…

Conrad Mewse (10ème): « Je pense avoir réussi un bon GP. Dans la première manche, les choses se sont bien passées et je suis parvenu à terminer dans le top-dix. Dans la deuxième manche, je réussis à me retrouver deuxième. J’ai essayé alors de rester concentré mais la pression était peut-être trop forte et j’ai fini par commettre des erreurs. Une douzième place dans la deuxième manche pour une dixième place au général, ce n’est pas mal. Cela montre que la vitesse est là et je peux désormais me concentrer sur l’obtention de résultats encore meilleurs. Je me sens bien en ce moment et je suis impatient d’être au prochain GP à Lommel. »

Conrad Mewse: place désormais aux résultats pour le pilote britannique…

Brent Van Doninck (19ème): « Je ne me suis pas senti à l’aise sur ce circuit. C’était vraiment mouillé dans la première manche et j’avais de l’eau en dessous de mes tear-offs de sorte qu’il a fallu que je rentre pour changer de lunettes et de gants. Lorsque je suis revenu sur le circuit, j’étais trop loin. Dans la seconde manche, je me suis accroché avec un autre pilote et je me suis retrouvé très loin. Je suis parvenu à remonter à la seizième place. Je ne me sentais vraiment pas à l’aise et mon poignet me faisait mal. Je roulais trop contracté. Je suis impatient d’être dans le sable de Lommel pour le prochain GP. »

Brent Van Doninck: une histoire de tear-offs…

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    Lommel : les pilotes engagés dans les classes EMX et WMX

    En marge des classes mondiales MX2 et MXGP, les championnats EMX250, EMX2T et WMX (mondial féminin) se poursuivront également dans le sable de Lommel ce week-end. Avec pas moins de …
  • MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    MXGP à Lommel : les classements du GP en direct

    Suivez chaque manche du championnat MXGP en live ! Timing et classements en direct, horaires complets du week-end, … tout ce qu’il faut pour suivre un GP en ligne sur …
  • Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

    La veste softshell 24MX Team est un vêtement polyvalent qui peut être rapidement et facilement converti en gilet. La matière polyester résistante au vent et à l’eau, la doublure confortable, …
  • Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Le championnat MXGP n’ira pas en Finlande cette année

    Infront Moto Racing a annoncé ce jeudi que le GP de Finlande, programmé les 21 et 22 août prochains, n’aurait finalement pas lieu. Les organisateurs reprogrammeront leur épreuve en 2022. …