KTM lève le voile sur la deuxième génération de la Freeride E-XC

KTM lève le voile sur la deuxième génération de la Freeride E-XC
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

KTM a dévoilé récemment la deuxième génération de sa Freeride électrique au Red Bull Hangar-7 de Salzbourg, en Autriche. La marque a profité de l’occasion pour faire part de ses ambitions sur le segment de la mobilité électrique.

Alimentée par un moteur électrique de pointe avec un pic de 18 kW intégré dans un châssis composite redessiné qui offre une meilleure stabilité, la KTM électrique bénéficie désormais d’une capacité accrue de 50% avec son nouveau KTM PowerPack, qui offre jusqu’à une heure et demie de conduite avec une seule charge de la batterie. La nouvelle KTM Freeride E-XC utilise également la récupération d’énergie lors de la mise en roue libre ou lors du freinage pour augmenter l’autonomie et la batterie dispose d’un temps de charge rapide tout en fournissant 70% de sa capacité initiale après 700 cycles de charge. De plus, ce poids plume est doté d’une nouvelle fourche inversée WP Xplor 43 à sensibilité accrue et d’un nouvel amortisseur WP PDS Xplor avec une progression et des réglages améliorés.

La KTM Freeride E-XC dispose de trois modes de conduite: Economie, Enduro et Cross. Son fonctionnement aisé, sans embrayage ni sélecteur de vitesse, sa hauteur d’un peu plus de 900 mm et son agilité extrême en cross-country en font l’engin électrique ultime pour les débutants comme pour les pilotes confirmés. Un nouveau design, un nouveau tableau de bord et une serrure d’allumage repositionnée offrent d’autres avantages par rapport au modèle précédent. Conforme aux règlementations de conduite A1 et ne produisant aucune émission locale avec un minimum de nuisances sonores, la KTM Freeride E-XC offre une infinité de possibilités.

La KTM Freeride E-XC offre non seulement des avantages environnementaux majeurs, mais le coût de fonctionnement de cette moto ludique est considérablement réduit par rapport à une moto à combustion équivalente. Pour charger complètement le KTM PowerPack de la KTM Freeride E-XC, le coût est inférieur à 0,8 EUR (20 cents/kW x 3,9 kW) et par rapport à la KTM FREERIDE 250 F, le coût en carburant serait environ quatre ou cinq fois plus élevé.

Plus de 10 ans d’engagement dans la mobilité électrique

Cette nouvelle génération de machine électrique fait partie de l’engagement à long terme de KTM en matière de mobilité électrique, engagement qui a débuté il y a plus de 10 ans dans le département de recherche et développement de KTM à Mattighofen, en Autriche. La marque autrichienne prépare une gamme complète de machines pour l’avenir, dont une e-mini et un e-scooter, tout en maximisant son partenariat avec PEXCO offrant une nouvelle possibilité de produire des produits crossover dans le secteur du vélo. La vision est claire et à l’horizon 2025, KTM mettra davantage l’accent sur les machines de 250 watts à 11 kWh en raison de l’adéquation du marché.

Stefan Pierer (CEO de KTM): “Nous sommes fiers de présenter la nouvelle KTM Freeride E-XC, qui marque la prochaine étape du développement de la mobilité électrique chez KTM et qui s’inscrit dans la continuité de notre engagement dans ce segment. Nous savons que l’e-mobilité va changer le paysage de la mobilité à l’avenir, et notre vision est très claire. Pour l’avenir à 2025, nous prévoyons d’avoir une plus grande gamme de modèles disponibles avec une attention particulière au secteur du déplacement. Nous prévoyons également des machines crossover dans notre collaboration avec Pexco, ainsi que l’utilisation de notre expertise en mobilité électrique dans d’autres applications.”

Les premiers exemplaires de la nouvelle KTM Freeride E-XC arriveront au début de l’année prochaine. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ktmfreeride-e.com.

Photos : Sebas Romero

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …
  • Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Après les épreuves de Lierneux et d’Epernay, le championnat de Belgique d’enduro se poursuivait ce dimanche avec sa troisième épreuve disputée au départ d’Erize-la-Petite, en France. Le Moto Club de …
  • Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Comme chaque année, les ingénieurs Husqvarna ont collaboré étroitement avec les pilotes et le staff des teams officiels de la marque engagés sur les championnats les plus relevés de la …