Motocross

La légende Honda Elsinore

La légende Honda Elsinore
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La Honda Elsinore CR125M a été à l’encontre de tout ce que le fondateur Soichiro Honda avait imaginé. Le père fondateur de la marque Honda avait en effet annoncé dans les années 60 que jamais Honda ne produirait de machines deux-temps. Contre toute attente, Honda l’a pourtant fait. Et la marque a saisi à pleine main ce nouveau marché.

Honda a introduit cette gamme 2-temps tout-terrain relativement tard. Le premier modèle, la CR125M doit son nom aux épreuves disputées à Lake Elsinore, en Californie, immortalisées dans le film « On Any Sunday », avec entre autres Steve McQueen. La CR125M a fait son apparition en 1971 au Japon, alors comme prototype. La première série n’a pas été un succès mais cela n’a pas empêché la machine de recevoir pas mal d’attention de la presse.

L’effet d’une bombe

Un an plus tard arrivaient quelques machines 250cc. Durant l’été 1973, les premiers modèles de production étaient chez les dealers. En réalité, ceux-ci étaient déjà des modèles 1974. Ils étaient… gris et vert. Ils ont fait l’effet d’une bombe. Plutôt une mauvaise nouvelle pour les marques bien établies sur le marché du tout-terrain comme Bultaco et CZ.

Les Honda CR125M et CR250M Elsinore sont devenues des machines très populaires. Essentiellement en 250cc où la Elsinore se montrait particulièrement performante. En 1975, les machines s’habillaient de gris et de rouge et c’est à partir de 1976 que les bouillantes Honda deux-temps devenaient entièrement rouges. Voilà l’origine du surnom que Honda devait recevoir plus tard : Big Red.

Pilotées par les plus grands

C’était aussi le début d’une véritable dynastie Honda qui existe encore aujourd’hui dans le monde du motocross. Les Elsinore ont été pilotées par tous les plus grands noms du motocross de l’époque. Quelques exemples ? Johnny O’Mara, Danny Laporte, Brad Lackey, André Malherbe, Graham Noyce, pour ne citer qu’eux. Le timing de Honda était parfait. Dans les années septante, les circuits de motocross ont fait leur apparition un peu partout, le sport se développait rapidement et retenait toujours plus d’attention. L’Europe en était le berceau mais aux USA également le motocross gagnait en popularité.

A partir de 1979, Honda a dominé le motocross avec une série de titres mondiaux à la clé. Noyce, Malherbe, Thorpe, Jobé, Geboers et Bayle ont offert à la CR la plupart des titres mondiaux de l’époque.  C’était aussi les débuts du – entretemps devenu légendaire- HRC.

L’appellation CR ne s’applique depuis plus seulement aux machines de cross de Honda mais aussi à certains modèles routiers comme la CRF1000L Africa Twin et la CRF250L. Honda s’est aussi rapproché de la philosophie du début, celle de Soichiro Honda, en poursuivant son succès grâce à des moteurs quatre-temps. Mais les bases du succès de la marque en tout-terrain reposent pourtant bien sur les étonnantes CR125M et CR 250M Elsinore vertes et grises. Des machines légendaires, à tout point de vue.

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …