Portrait

L’Ironman de Nice 2018 : le nouveau défi d’Emmanuel Hubert

L’Ironman de Nice 2018 : le nouveau défi d’Emmanuel Hubert
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Un peu moins de 4 kilomètres à la nage, 180 kilomètres à vélo puis 42 kilomètres à pied, cela vous tente ? C’est pourtant ce qui attend Emmanuel Hubert en juin prochain. L’ancien crossman se prépare en effet activement à participer à l’Ironman de Nice, en France. Une discipline qu’il a découverte un peu par hasard l’été dernier.

Chassez le naturel et il revient au galop. Après avoir mis en 2010 un terme à sa fructueuse carrière en motocross, avec notamment de nombreux succès à l’AMPL mais aussi des participations en championnat du monde, le Bastognard pensait en avoir terminé avec la compétition. Bien sûr, Manu reste sportif dans l’âme et une fois le motocross derrière lui, c’est sur un VTT qu’il garde contact avec les sensations du 2 roues et du tout-terrain. “Le motocross et le VTT sont deux disciplines qui ont finalement de nombreux points communs”, explique-t-il. “Les sensations sont assez similaires et il faut parfois avoir le coeur bien accroché !” Mais les simples sorties à VTT sont rapidement remplacées par des participations au championnat d’enduro VTT. Avec des titres de vice-champion de Belgique puis de Wallonie à la clé ces deux dernières années.

A présent, c’est un nouveau défi que se lance l’ancien crossman : celui de participer à l’Ironman de Nice au mois de juin 2018. Un sacré challenge ! “A vélo, je me débrouille. Par contre, pour ce qui est de la nage et de la course à pied, j’ai tout à apprendre”, commente-t-il. Le pari, lancé sur un coup de tête après avoir découvert lors de ses vacances d’été par hasard le triathlon, a beau paraître un peu fou, Manu le prend très au sérieux. Il travaille dur pour arriver prêt le 24 juin prochain et, surtout, a su s’entourer de spécialistes. Comme l’ancienne nageuse de haut niveau Audrey Maheu ou le triathlète François Reding. Deux coaches de premier choix qui suivent de prêt son entraînement.

Il reste tout juste six mois à Manu Hubert pour arriver préparé comme il se doit sur la ligne de départ de son premier Ironman. Une distance mythique qui fait rêver tous les passionnés d’efforts de longue haleine.

Pour suivre au jour le jour la préparation d’Emmanuel Hubert, rendez-vous sur sa page Facebook !

 

Vos commentaires

Plus de motocross