Motocross MXGP

Clément Desalle : “Il faut apprendre à apprécier le côté positif de ce que l’on fait”

Clément Desalle : “Il faut apprendre à apprécier le côté positif de ce que l’on fait”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Monté par trois fois sur le podium sur les 4 premiers rounds du championnat, Clément Desalle était encore certainement un sérieux client pour le podium au Portugal. Hélas, un probléme mécanique en première manche ne lui a pas permis de concrétiser. Mais il n’empêche que le pilote Kawasaki signe un début de saison très consistant, en se posant comme l’homme à battre… derrière les deux officiels KTM Jeffrey Herlings et Antonio Cairoli.

Clément Desalle est déjà monté sur 3 podiums cette saison.

“C’est un peu frustrant mais ces deux pilotes sont devant depuis de nombreuses années”, commente le pilote belge. “Ce sont clairement les hommes à battre dans la catégorie mais je crois aussi que l’on ne doit pas se focaliser sur eux. La saison est très longue et je suis curieux de voir comment leur duel va évoluer. Franchement, je ne peux pas m’imaginer que les choses peuvent systématiquement si bien fonctionner pour eux durant 20 GP. A voir ! De mon côté, je vais continuer à donner le meilleur de moi-même et à tenter d’être le plus régulier possible. Bien sûr, je veux gagner des manches, gagner des GP. Pas de panique, il reste encore tant de jours durant cette saison… et chacun d’eux est différent !”

“Je veux gagner des manches, gagner des Grands-Prix”

Le pilote Monster Energy Kawasaki regarde donc vers les semaines et les mois qui viennent avec optimisme et réalisme. “Je suis quelqu’un de réaliste”, poursuit-il. “J’ai un caractère fort et je le sais. Je ne suis pas quelqu’un qui peut feindre les choses. Il arrive que l’on ait des mauvais jours, c’est comme cela. Et je n’ai aucun problème à le montrer. Chaque année, j’analyse ce que j’ai fait, ce que j’aurais pu mieux faire. Je veux toujours faire mieux et sans doute, quand je repense à me débuts avec mon père, avons-nous trop peu souvent apprécié le côté positif de ce que nous faisions. On a tendance à voir uniquement le négatif dans l’unique but de s’améliorer sans cesse. Je pense que c’est aussi une des facettes de ma personnalité.

“Mais depuis que je suis devenu père, les choses ont changé. La famille est très importante pour moi. Lorsque j’ai perdu mon grand-père il y a quelques années, j’ai réalisé combien il est important de profiter du temps présent, de profiter de la vie. Aujourd’hui, je recherche un équilibre entre différentes choses : mon style de vie, mon travail, les courses,… Cela signifie pour moi être positif et heureux… mais je n’hésite pas à montrer pour autant lorsque je suis mécontent !”

 

 

 

Vos commentaires