Motocross

James Scott retrouve son meilleur niveau en France

James Scott retrouve son meilleur niveau en France
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le jeune Kiwi James Scott a offert à ses supporters un beau cadeau après un début de saison difficile dans le championnat EMX125. Il a en effet terminé cinquième dans les deux manches à Saint-Jean d’Angély, cinquième épreuve du championnat, ce qui lui a permis de prendre la quatrième place du classement général. Mario Lucas a quant à lui terminé neuvième dans la deuxième manche et reste ainsi le meilleur pilote du team F4E Racing au classement provisoire.

Saint-Jean d’Angély est revenu au calendrier cette année après une année d’absence. Toujours populaire auprès des fans, le parcours à flanc de colline a montré deux visages le week-end dernier. Samedi, le circuit à base d’argile était sec et rapide mais la pluie qui est tombée durant la nuit l’a transformé en une piste truffée d’ornières, accidentée et boueuse. Avec quatre pilotes sous l’auvent en raison du retour de Kjell Verbruggen, le team a vu son travail réduit à néant dès le premier jour. La pression était en effet à son comble lorsque l’ensemble des pilotes de F4E Racing ont été relégués vers la « last chance » suite à une succession d’événements assez exceptionnels.

Alors que James Scott ne s’était classé que 22ème lors des essais chronométrés, le protégé de Ben Townley a renversé radicalement la situation lors de cette dernière chance qualificative. En effet, James a réalisé un bon départ et a fait la course en tête en l’emportant avec vingt-deux secondes d’avance sur Riccardo Nicoli. Malgré un départ médiocre et un problème de frein avant, Mario Lucas a gardé son calme et terminé à la 8ème place. Wannes Van de Voorde et Kjell Verbruggen se sont respectivement classés 15ème et 30ème.

“J’ai eu l’impression de pouvoir rouler comme je sais le faire !”
James Scott

En première manche, Scott a effectué un excellent départ avec sa KTM SX125. D‘abord deuxième, il s’est ensuite emparé de la tête de la course avant de se faire dépasser par le pilote local Thibault Benistant à la fin du premier tour. Le Néo-zélandais s’est longtemps accroché à la deuxième place avant de terminer finalement cinquième. Dimanche, sur un circuit beaucoup plus exigeant, Scott a démontré que son résultat de la première manche n’était pas usurpé. En effet, après un départ complètement raté, il est progressivement remonté pour terminer cinquième.

Le jeune espoir espagnol Mario Lucas n’a pas réalisé le meilleur des départs samedi. Après avoir malgré tout intégré le top-cinq, il a dû abandonner après s’être fait percuter par un autre pilote. Dimanche, Mario est parvenu à remonter de la toute dernière place à la neuvième. Le pilote du team F4E Racing a été malchanceux depuis son podium de Valkenswaard mais il est toutefois parvenu à grapiller une place au classement provisoire du championnat où il figure à la onzième place.

Ils ont dit…

James Scott: “Le week-end n’a pas bien commencé mais j’ai eu l’impression de pouvoir rouler comme je sais le faire dans les deux manches. Après une petite erreur, je suis redescendu à la cinquième place dans la première manche mais quoiqu’il en soit ma vitesse était bonne. Je suis particulièrement satisfait de mon résultat dans la deuxième manche car j’ai dû revenir de loin pour terminer cinquième. »

Mario Lucas: « Le week-end a été mouvementé avec un tas de petits problèmes. Les résultats ne reflètent pas mon pilotage car j’avais la vitesse pour faire plus que ce que j’ai été capable de montrer. Mais bon, c’est la course. Dans la première manche, j’étais en train de me battre pour la douzième place lorsque j’ai été percuté violemment par un autre pilote et je me suis fait mal à une jambe et à une main. Dimanche, cela a été pénible à cause de la boue. J’ai dû rentrer au stand à cause d’un problème de lunettes survenu au premier tour puis je suis tombé. Neuvième, ce n’est pas si mal après tout ce que j’ai enduré! »

Wannes Van de Voorde: « Ce n’est certainement pas le week-end que j’avais espéré! Il y a eu des tas de problèmes et j’ai dû notamment changer de moto lors des essais chronométrés. Dans de la manche qualificative, j’ai commis une erreur sur la grille mais je suis parvenu à bien partir avant d’être coincé derrière plusieurs pilotes qui avaient chuté. Cela m’a obligé à effectuer une remontée. J’ai repris beaucoup de temps mais ce n’étais pas assez que pour me qualifier. »

Kjell Verbruggen: « Depuis ma blessure au genou, c’est clair que je manque de rythme et je savais donc que ce serait difficile de me qualifier ici à Saint-Jean sur un circuit très particulier. L’idée était de venir ici afin de gagner de l’expérience en vue des prochaines épreuves. Mon objectif en EMX125 est désormais le GP de Belgique au mois d’août. Cela me laisse pas mal de temps pour me préparer convenablement. »

Vos commentaires