Essai SWM RS300R 2019

Essai SWM RS300R 2019 : taillée pour le loisir

Essai SWM RS300R 2019 : taillée pour le loisir
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Petit coup de projecteur sur une marque peu connue des moins de 40 ans : SWM. Trois lettres qui ont fait les beaux jours de l’enduro dans les années 70 et au début des années 80. Une marque italienne d’ailleurs importée en son temps par notre Joël Robert national. Elle est ensuite tombée aux oubliettes avant qu’elle ne soit reprise en 2014 par le groupe asiatique Shineray qui a racheté les anciennes usines HVA à Varèse en Italie.

La moto qui nous est mise à disposition par le distributeur DS Motos (Simon di Silvio) de Le Roux est probablement le modèle le plus accessible de la marque : la RS 300R. Un look plutôt sympa, revu pour 2019 et loin d’être ringard et surtout avec un équipement de base de très bon niveau.

En vrac : suspensions KAYABA, freins BREMBO, démarreur électrique, embrayage hydraulique, kit pignon-chaîne REGINA, injection MIKUNI, pneus MICHELIN, poignées et commodos DOMINO, phares AV et AR LED, sabot moteur, protèges-cadre/mains et ventilateur d’origine. Avouez que c’est plutôt pas mal en 1ère livrée !

De cette panoplie d’équipements, vous pouvez en modifier la double ligne d’origine par une simple ligne d’échappement ARROW (look-performance et gain de poids) ainsi qu’une série de pièces anodisées qui rendront votre SWM plus “racing”.

Le prix, et c’est là l’argument de poids : 6390€ TVAC .Le tout avec 2 ans de garantie pièces et main d’œuvre ! C’est la somme à débourser pour s’offrir du neuf au prix de l’occasion et se mettre à l’abris de mauvaises surprises.

 

Le plaisir de l’off-road à prix abordable !

 

Essayée à l’arrache sur la piste de Vitrival, la veille de la finale du BEX, la 300 a démontré une belle aisance sur la prairie hyper glissante de cette fin octobre. La prise en main est agréable, le galbe du guidon sans barre, les leviers et les commodos tombent bien et malgré un petit embonpoint au niveau du réservoir par rapport aux enduros dernière génération, rien d’alarmant, on trouve très vite ses marques.

Petite pression sur le démarreur, attention de bien procéder au point mort (neutre) et c’est parti, la partie cycle est confortable, les suspensions moelleuses et c’est d’ailleurs plutôt rassurant sur cette piste délicate. Petits dévers bien glissants, virages en sous-bois et pivot, la SWM est simple d’utilisation. On est bien évidemment sur une cylindrée intermédiaire, un 310 HVA de 10 ans d’âge qui a fait ses preuves mais que ne rivalisera plus avec les nouveautés 2019.

Cette moto s’adresse à une clientèle loisir par excellence, avide de découvrir les plaisirs de la balade tout-terrain entre amis à prix raisonnable. Bien réglée en cartographie et raffermie en suspensions, un bon pilote en tirera toujours de belles performances même si ce n’est plus sa destinée première.

En s’aventurant dans quelques petites grimpettes en sous-bois bien trialisantes, elle fait le job en douceur. Sans jamais déborder son pilote par la puissance, elle trace son chemin en rassurant celui qui se trouve à son guidon. Vous l’aurez compris : parfait pour un rouleur « du dimanche » ou un débutant.

Cette SWM n’est assurément pas faite pour chasser le chrono mais ravira une certaine clientèle qui voudra se faire plaisir au guidon d’un matériel qui a fait ses preuves. Et ce, sans débourser les 10 000€ pour finalement prendre le même plaisir. Un beau budget à consacrer dans des balades organisées à l’étranger par exemple. A vous de choisir !

 

Tarif SWM 2019 

RS300R : 6390€TTC
RS500R : 6690€TTC

Importateur

DS MOTOS
RUE DE WALCOURT 213 5070 LEROUX
0477/496326
www.dsmotos.be

www.swm-motorcycles.it

 

Texte : Christophe Bertrand | Photos : Olivier Evrard

Vos commentaires