Enduro

Jérémy Herinne chez Yamaha Zone Rouge : “Un nouveau challenge”

Jérémy Herinne chez Yamaha Zone Rouge : “Un nouveau challenge”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Nouvelle année rime avec nouveau guidon pour Jérémy  Herinne. Après plusieurs années au guidon d’une TM, c’est sur une Yamaha que le pilote du Brabant wallon poursuivra sa carrière.

 

Nouvelle année, nouvelle moto Jérémy ?

JR : “Tout à fait, j’ai passé quatre très belles années, très enrichissantes avec TM Racing Belgique, mais fin de saison j’avais envie d’un nouveau challenge, d’un commun accord nous nous sommes alors séparés. Je pense que ça tombait bien pour tout le monde, car ils m’ont annoncé qu’ils allaient davantage se concentrer sur le Supermoto à l’avenir.”

 

On te retrouve aujourd’hui au guidon de la Yamaha WRF 250, pourquoi ce choix ?

JR : “Le choix s’est fait assez naturellement. Je m’entends très bien avec Cédric Melotte, on se voit régulièrement, il me donne des conseils pour améliorer mon pilotage, et j’avais eu l’occasion d’essayer sa WRF lors d’un stage avec lui en Espagne. Je me suis donc rapproché de Yamaha afin de voir ce qu’il était possible de faire pour moi pour 2019…”

 

Quelles sont tes premières impressions au guidon de la WRF ?

JR : “Comme je l’ai expliqué, j’avais déjà pu essayer la WRF de Cédric, avec son mapping et ses suspensions, c’est une vraie bombe ! Ma moto, elle, est complètement stock. Je n’ai pas encore pu rouler beaucoup car je viens de la recevoir, mais on se sent tout de suite à l’aise dessus. La WRF est reconnue pour sa fiabilité et son châssis est impérial, elle ne bouge pas. Il reste à travailler un peu le mapping, les suspensions et mettre une ligne d’échappement, mais la base est excellente pour en faire une très bonne machine de course. Je suis en train de prendre mes marques, et puis on bossera dessus avec Michel Nickmans de chez Zone Rouge.”

Tu rouleras donc sous les couleurs du concessionnaire Zone Rouge qui est installé à Andenne ?

JR : “Tout à fait, on a trouvé chez Michel Nickmans un bon cadre de travail pour faire évoluer la moto. Avec sa connaissance et son expérience dans le domaine je suis confiant et motivé d’attaquer ce nouveau challenge.”

Quel sera ton programme ?

JR : “Ma priorité reste le championnat de Belgique, mais si le budget le permet j’aimerais participer à deux courses du mondial, et faire les Six Jours. Je remercie d’ores et déjà mes fidèles partenaires Kenny, Lazer, Herbalife, EG Sport, le Motoclub de Tilloy, Mecasystème, Riga gomme, Davinci wellness, beENDURO et bien entendu Yamaha Zone Rouge à Landenne.”

Texte & photos : Frédéric DAVID

Vos commentaires