EnduroGP - Allemagne

EnduroGP en Allemagne : les impressions de Matthew Vanoevelen

EnduroGP en Allemagne : les impressions de Matthew Vanoevelen
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le championnat EnduroGP a débuté ce week-end en Allemagne. L’occasion pour Matthew Vanoevelen de faire ses premiers tours de roues chez les Juniors mais aussi d’étrenner son nouveau statut de pilote officiel GasGas, confirmé quelques jours avant l’épreuve. Le Nismois revient sur ce premier round de la saison mondiale d’enduro.

« J’ai abordé ce GP d’Allemagne à Dahlen avec le moral gonflé à bloc après ma victoire à Holten en championnat de Belgique et la confirmation par Gasgas de mon arrivée au sein de l’équipe Factory. A 21 ans, c’est une chance unique qui se présente à moi et je compte bien montrer tout le potentiel de la EC250 en mondial et sur le championnat de France. Pour avoir suivi la préparation de mes adversaires durant l’hiver, je savais que le niveau en Juniors E1 serait très relevé.”

Matthew Vanoevelen

“Le vendredi soir, lors de la Supertest, j’ai décroché le 3e temps scratch sur un tracé peu technique, de quoi me rassurer sur mon niveau dans cette catégorie. Samedi matin, j’ai réalisé un premier tour solide et je me suis retrouvé après 20 minutes de spéciales à 15 secondes du leader et à deux secondes du podium. Quelques petits soucis de suspension ne m’ont pas permis de maintenir la même cadence, mais je suis parvenu à boucler cette journée éprouvante (85km de spéciales) avec une quatrième place en J1 et une 5e au scratch Juniors. Le dimanche, je suis parti sur le même tempo que la veille avec un résultat quasi identique : une 4e place en J1 et une 6e au scratch.

Cette catégorie Juniors, c’est du costaud. L’Italien Verona reste le plus coriace de mes adversaires, mais je suis confiant sur ma marge de progression. Ce week-end m’a permis de me rassurer sur mon état de forme. J’ai pu réaliser plusieurs fois le 3e temps au scratch et j’ai pu inscrire de gros points au championnat.

Ce mardi matin, j’ai pris la direction de la Normandie pour rejoindre Christophe Nambotin. Nous partirons ensemble au milieu de semaine pour Saint-Palais (64) pour l’ouverture du championnat de France. »

Photos : Mastorgne Photography

Vos commentaires