Enduro - 12 Heures de la Chinelle 2019 - Franchimont

Antoine Magain associé à Jeffrey Dewulf et Cédric Grobben pour les 12 Heures de la Chinelle

Antoine Magain associé à Jeffrey Dewulf et Cédric Grobben pour les 12 Heures de la Chinelle
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

KTM ne s’est plus imposé aux 12 Heures de la Chinelle depuis 2015. Cédric Cremer, Thierry Klutz et Dimitri Vanhoecker avaient alors permis à la marque autrichienne de monter sur la plus haute marche du podium. Une marche que KTM entend bien retrouver à l’occasion de la 40ème édition, les 10 et 11 août prochains à Franchimont. Pour tenter d’accrocher une victoire de plus au palmarès de la marque, le team manager Mikaël Despontin est parvenu à former une équipe de pointe particulièrement ambitieuse.

A Antoine Magain, pilote officiel pour la marque sur le championnat de Belgique d’enduro mais aussi en France et en EnduroGP et actuellement le plus rapide des enduristes belges, il a associé deux crossmen de premier ordre : Jeffrey Dewulf et Cédric Grobben.

Engagé cet hiver sur le championnat de France des Sables, Jeffrey Dewulf est un habitué des efforts de longue haleine.

Si Dewulf a déjà participé à la Chinelle l’an passé, ce sera par contre une première pour Grobben. Magain, lui, est déjà monté trois fois sur le podium de la célèbre épreuve d’endurance. Jamais sur la plus haute. L’édition 2019 sera-t-elle la bonne pour “MiniMax” ? Il semble en tout cas bien armé avec le soutien de KTM Belgique et à ses côtés deux crossmen d’expérience dont la redoutable vitesse de pointe pourrait bien faire la différence dans les grandes boucles de Franchimont.

 

Cédric Grobben découvrira la Chinelle mais devrait pouvoir compter sur son énorme expérience pour appréhender rapidement les spécificités de l’épreuve.

 

Vos commentaires